FFG – GWS. Un divorce à l’américaine

ffg-gwsLe divorce est consommé. Hier, Fantasy Flight Games (FFG) a annoncé sur son site cesser leur collaboration avec Games Workshop (GWS) à compter du 28 février 2017.

Et alors, qu’est-ce que ça change?

Rien. Tout.

FFG?

FFG est un éditeur américain basé dans le Minnesota et créé en 1995. L’un des acteurs mondiaux principaux du jeu de société. Jeux de plateau, jeux de cartes, jeux de figurines. Ce sont eux qui exploitent, entre autres, la licence Star Wars (X-Wing, Rébellion) et du Trône de Fer. Un chiffre d’affaires qui s’élèvent à plusieurs dizaines de millions de dollars. Rachetés par l’éditeur français Asmodée en 2015.

GWS?

Games Workshop a été créé en 1975 en Angleterre et basé à Nottingham (oui, comme le shérif). Egalement l’un des acteurs principaux du jeu de société, principalement pour leurs figurines, et oui, également un chiffre d’affaires qui s’élève à plusieurs dizaines de millions.

GWS est surtout connu pour détenir la licence Warhammer. Warhammer, cet univers médiéval fantastique très germano-tolkienesque, décliné depuis en version futuriste avec 40K. Ou autrement dit, qu’est-ce que ces grosses flemmes de Hauts Elfes feraient dans le futur s’ils avaient de gros vaisseaux rutilants. Oui, un « subtil » mélange entre Le Seigneur des Anneaux et Star Wars.

Divorce

Donc hier, vendredi 9 septembre 2016, FFG a officiellement communiqué sur son site que leur collaboration allait s’achever début 2017. Collaboration? FFG exploitait nombreuses licences possédées par GWS, tout Warhammer, 40K inclus, plus 2-3 autres: La Fureur de Dracula, Blood Bowl (du football dans l’univers Warhammer), Talisman. Oui, LE Talisman de notre jeunesse, plusieurs fois réédité depuis.

Ce que cela signifie, pour nous, joueurs, pour le marché, c’est que dès février 2017, FFG arrêtera de produire, de créer, d’éditer, de vendre des jeux dans les univers de GWS. Donc non, plus aucun jeu Warhammer. Plus. Aucun. Du tout. Fini.

Mais pourquoi?

Evidemment, nous ne sommes pas dans le secret des dieux, mais nous avons une théorie. Parce que GWS a décidé de suivre l’adage à la lettre: « on n’est jamais si bien servi que par soi-même ». Depuis quelques années le chiffre d’affaires de GWS est en baisse constante. Au contraire de celui de FFG.

Alors certes, exploiter une licence, cela signifie un partenariat financier. Autrement dit, FFG paie/payait GWS pour éditer des jeux se déroulant dans leurs univers. Rien n’est gratuit. Mais pas assez pour GWS. Car au final, c’est quand même FFG qui touche le pactole et qui se taille la plus grande part du lion.

GWS a certainement préféré couper les intermédiaires pour se lancer eux-mêmes dans l’aventure, reprenant ainsi le contrôle complet de leurs licences. Et rafler plus de pépètes au passage.

JCEuh

DTC.

Tout simplement.

Tous les JCE (jeux de cartes évolutifs à collectionner évolutifs) Warhammer, dont le récent, et excellent, Warhammer 40K Conquest, vont s’arrêter net. Plus de boosters. Plus de suivi. Plus de championnats officiels. Les yeux pour pleurer, surtout pour les joueurs fidèles et chevronnés qui ont suivi la gamme jusque-ici.

Warhammer est mort. Vive Warhammer

Est-ce que ce divorce signifie un arrêt complet des jeux Warhammer? Plus jamais de Talisman (en perte de vitesse, mais quand même)?

Non.

GWS est certainement déjà en train de préparer l’après-FFG. Il y a fort à parier que ces prochains mois verront fleurir des rééditions de leurs licences: jeux de cartes, jeux de plateau.

Une bonne idée qu’elle est bonne?

Non. Pour. Personne.

Ni pour FFG/Asmodée, qui perd une licence forte. Un coup dur qu’il va falloir encaisser.

Ni pour GWS. La fortune sourit aux audacieux, certes, mais là, c’est gonflé. GWS ne dispose pas des mêmes canaux de distribution que FFG. GWS ne connaît pas les mêmes succès ludiques que FFG. Alors certes, GWS est connu pour ses jeux de figurines, mais éditer des jeux de plateau stratégiques, riches, comme Forbidden Stars par exemple, c’est déjà une autre paire de manches. L’avenir nous dira si c’est un bon pari.

Ni pour EDGE, l’éditeur toulousain qui édite toutes les VF. Moins de jeux à traduire, donc moins de jeux à vendre.

Ni pour les joueurs, qui voient certains de leurs jeux préférés brutalement disparaître.

PS C’est le moment ou jamais de vous jeter sur les jeux Warhammer de chez FFG. Ils seront collector… 😉

Et vous, qu’est-ce que cette annonce vous fait?

 

13 Comments

  1. Un pari risqué pour la Compagnie du Marteau de Guerre ; on dirait un JdR :). Sans doute une histoire de gros sous et/ou d’égos froissés, du style « moi, je veux TOUT contrôler ».
    Pour ma part, je pense « à chacun son métier » : GWS est un pondeur de jeux, FFG savait les diffuser. Je ferai l’analogie avec mon propre métier, je sais donner des formations, écrire des programmes, dépanner techniquement un client, mais l’aspect commercial et administratif me déplait, donc je délègue. Oui, ça me coûte des sous, mais je ne me disperse pas et je profite mieux au final.
    Mais ne dit-on pas que la fortune sourit aux audacieux ? Attendons et voyons…

  2. Bien déçu de tout ça… Des jeux que j’attendais / espérais (suite de Conquest, extensions pour Forbidden Stars notamment), et plus que ça c’est vraiment du gâchis. L’univers de Warhamer est excellent (le lore de W40K est juste gigantesque), de même que la qualité de plein de jeux édités par FFG.

    Dans un monde normal on se dit que ça ferait assez d’arguments pour considérer le partenariat comme un succès, et donc à continuer à développer. J’aimerais bien savoir ce qu’il s’est passé exactement, j’imagine entre autres des querelles de personnes. Gros risque pour GWS qui n’en avait pas besoin, je suis d’accord.

  3. J’aimerai bien connaitre la réaction de Games WorkShop et surtout la position/réaction d’Asmodée sur cette affaire.
    Pour ma part, cette fin de collaboration, peu de temps après le rachat de FFG par Asmodée, a légèrement tendance à m’inquièter.
    Se pourrait il que ce soit une stratégie d’Asmodée pour affaiblir GWS et ainsi plus facilement les racheter ?
    Seul l’avenir nous le dira…

      1. j’y ai pensé, plutot au fait que Asmo a du imposer des conditions que GWS a refusé depuis le récent rachat. Ainsi, séparation il fut. C’est une hypothèse comme une autre.

        1. Ou le contraire en fait. GWS s’est peut-être montré trop gourmand sur les renégo des contrats de licence, voyant bien que leurs univers se vendaient bien pour FFG.

          Coup de poker.

          Ils ont perdu. Asmo a dû faire ses calculs et juger que le jeu (c’est le cas de le dire) n’en valait pas la chandelle. Les deux sont restés sur leur position. Et pouf. Tchao Pantin.

          Ou alors attends.

          Autre hypothèse. En fait Asmo prévoit d’envahir le monde en glissant des Dobble partout. Mais GWS a trouvé les fichiers cachés dans un vieux PC de 1989 et pouf, ils ont préféré se faire la malle de ce plan machiavélique. Mais depuis aucun employé de GWS ne répond à son téléphone. C’est aussi possible.

          Bref, pas mal d’hypothèses valides.

          Me dis juste que FFG/Asmo/Eurazeo préfère serrer quelques vis/budgets par-ci par-là. Faut bien sortir les pépettes de quelque part pour racheter Filo…

  4. Sans compter que le studio de dev. interne à FFG est quand même super solide + la distrib. avec le géant Asmodée derrière. Je suis pas sûr que ça soit la plus belle opé pour GW. L’avenir nous le dira. (Surtout si c’est pour nous vendre les boîtes de jeux à 150 balles). @Mon Cousin Rototo L’idée du rachat de GWS par Asmodée est pas idiote bien qu’un peu flippante en fait. 🙂

  5. Je viens de lire sur un forum en anglais que GW, prenant ombrage du succès de X-Wing et Imperial Assault aurait fait une demande totalement déraisonnable à FFG en mode:
    GW: – Vous abandonnez ces licences Star Wars où nous ne reconduisons pas vos droits d’exploitation de nos univers!
    FFG: – Euhhh… non?

    Pas sur que cela soit très vraisemblable, mais ça me fait marrer rien que d’y penser. Et c’est bien la seule chose qui me fasse rire dans cette histoire. C’est vraiment un énorme gâchis.

    Le moment est venu de compléter les collections!

    1. Cette ce qui c’est vraiment passé GW a demander à FFG d’arrêter TOUTS leur jeux de figurine sinon il ne reconduisait pas leur partenariat… Mais du coup FFG/EDGE/ASMODEE compte racheter GW d’ici quelques années si ça leur est possible.

  6. GW, c’est pas la compagnie qui refuse que les boutiques en ligne mette des photos de leurs produits sur le site de vente?
    M’etonnerais pas qu’ils aient trouvé une nouvelle facon de se suicider commercialement parlant.

    1. Je crois qu’ils ont changé de politique. Sur les boutiques online les nouveaux produits sont à présent réaffichés.

      Mais ça ne change en rien que vous ayez probablement raison!

Laisser un commentaire