Les jeux qu’il ne fallait pas rater en 2015

2015-happy-new-year-wallpaper-4
L’année 2015 connut un nouveau record en terme de sorties de jeux, avec plus de 3’000 nouveautés, extensions ou rééditions. Entre jeux indé, crowdfunding et production pro léchée, l’industrie du jeu est en pleine mutation et effervescence.

Plus de 3’000 jeux. Mais peut-on se plaindre d’une telle quantité? Non, car plus de jeux signifie également plus de meilleurs jeux. Question de proportion. Reste encore à trouver le temps et l’énergie pour trier le bon grain de l’ivraie ludique. C’est là que ça devient chaud.

Et 2015 fut un excellent millésime. On a pu (enfin) y voir des jeux originaux, iconoclastes, téméraires, comme s’il fallait se démarquer et frapper fort et ailleurs pour sortir de la masse.

Voici les jeux qu’il ne fallait pas rater cette année. Les meilleurs jeux. Les jeux les audacieux, les plus passionnants, les plus immersifs, les plus profonds, les plus intéressants.

Climbing-Adventure-Wallpaper

Time Stories

time-stories

Plus qu’un jeu, Time Stories est une véritable machine à voyager. Crossover entre jeu de rôle, livre dont vous êtes le héros et jeu de plateau, 2015 était l’année Time Stories, impossible de ne pas en avoir entendu parler.

Un seul scénario dans la boîte, mais depuis, deux autres ont été publiés, Marcy Case et La Prophétie des Dragons, et d’autres sont annoncés à un rythme frénétique d’un tous les trois mois.

Notre critique complète du jeu.

Pandemic Legacy

pandemie-legacy

 

Un jeu extrêmement ambitieux au pari risqué puisqu’à usage unique.

Oui, c’est Pandémie, le jeu culte et coopératif dans lequel les joueurs participent tous ensemble à la sauvegarde de l’humanité en luttant contre des épidémies.

Sauf que.

Le jeu est à usage unique car le plateau évolue, on va devoir écrire dessus, déchirer des cartes et avancer dans une campagne épique. Une fois terminé, le jeu ne peut plus être utilisé. Mais que c’est bon. Toute décision prise sera finale, on ne pourra plus revenir en arrière. Une véritable aventure, épique, puissante, et tendue du slip.

Mysterium

mysterium

Rentrez dans un manoir hanté et découvrez des indices pour retrouver le coupable. Ou autrement dit, c’est Dixit qui rencontre le Cluedo. Une ambiance pesante à la Crimson Creak pour ce jeu au matériel somptueux. Unique.

Sinon, il n’y a pas que les jeux de plateau dans les jeux de société, il y a aussi les jeux de rôle pour vivre une aventure immersive. Voici deux excellents jeux sortis en 2015.

Cthulhu V7

JDR - APPEL DE CTHULHU 7EME EDITION EDITION PRESTIGE-2

L’appel de Cthulhu. Sorti en 1980. Pas vraiment une nouveauté. Sauf que 2015 a vu la réédition du papy du jeu de rôle. La 7e édition. Pas de gros changements fondamentaux, si ce n’est une refonte graphique impressionnante.

Pour incarner des investigateurs dans les Années Folles et éviter la folie, justement. C’est True Detective, saison 1, mais dans les années 20. Cultissime.

Star Wars Force and Destiny

FFG1801_SWRPG_Force_Destiny_Core

Star Wars. Le jeu de rôle. 3e module spécial Jedi. D’autres questions?

Pour enfin incarner des Jedi. Le meilleur module. En cours de traduction française chez Edge.

Star Wars et les jeux de société, une véritable histoire d’amour.

President Barack Obama talks with Chinese President Hu Jintao during the morning plenary session of the G-20 Pittsburgh Summit at the David L. Lawrence Convention Center in Pittsburgh, Penn., Sept. 25, 2009. (Official White House Photo by Pete Souza)

Codenames

Codenames

En passe d’être traduit en VF par Iello, Codenames est un mélange entre Taboo et Linq. Deux équipes s’affrontent et vont devoir retrouver des mots secrets. Subtil et hilarant.

Notre critique complète ici.

Agent Trouble

gigamic_agent-trouble_box-left_hd

Comme dans Codenames, un jeu de tchatche sur le thème de l’espionnage avec un joueur qui se cache et doit tout faire pour ne pas se faire démasquer. Addictif.

Gros succès au Bar à Jeux de Genève chaque fois qu’on le sort.

Mafia de Cuba

mafia-de-cuba

Le parrain d’un gang vient d’inviter sa troupe à fumer le cigare. Tous les convives se passent la boîte, tout en se servant, ou pas, dans l’arrière-fond rempli de diamants. Quand le parrain reprend la boîte, ça va barder. Qui a piqué quoi?

Bluff, alliances (très éphémères) et coups bas au programme. Très très fort. Prévoir d’y jouer entre 8 et 10, ni plus ni moins.

Notre critique complète ici.

A7dDuPv

Flick’em Up

flick_em_up_produit

Un jeu de pichenette dans le far-west avec des scénarios palpitants par équipe. Hors-la-loi contre shérifs. Forcément. Fun. Le gros hit de cette fin d’année.

Loony Quest

LOONY_QUEST_BOXECLATE2

Un jeu vidéo de plateforme, mais de dessin et sur plateau. Hyper original, hyper addictif, hyper fun. Sorti en tout début d’année, il aura marqué son époque.

Dr Eureka

dr-eureka

Ou quand le pape du jeu fun se penche sur des expériences chimiques. Ou presque.

Le but du jeu? Etre le premier à compléter une combinaison de billes dans trois éprouvettes, sans les mains. Rapidité, logique, observation. Du fun ultime.

anatomy-of-the-brain-hd-wallpaper

Through the Ages 2nd Ed

through-the-ages-a-new-story-of-civilization

Gérez une civilisation avec des cartes et quelques cubes en plastique. Dit comme ça, ce n’est pas très sexy. Et pourtant, derrière cette présentation miteuse se cache un jeu d’une richesse et d’une profondeur inouïe.

Et la réédition de ce « vieux » jeu de 2006 a permis d’importantes améliorations bienvenues. La VF est en passe de sortir chez Iello.

Notre critique complète ici.

The Gallerist

gallerist

Un jeu de gestion de galerie d’art. Un jeu d’une beauté et d’une grandiloquence uniques. A pratiquer de toute urgence.

Mais prévoir quand même 2-3 kilos d’aspirine par personne pour calmer son mal de crâne tellement le jeu est un brainburner.

Shakespeare

shakespeare

Incarnez Shakespeare et montez la meilleure pièce. Gérez comédiens, décors, costumes, reine Elizabeth. Un thème original, même si pas folichon dans le jeu, mais servi par des mécaniques puissantes et profondes. Un must de 2015.

Mario-mario-wallpaper-hd-games-1920x1080

Blood Rage

blood-rage

Un jeu épique de vikings en proie avec le Ragnarök, la fin du monde. Avec du contrôle de territoire, du draft et de superbes figurines.

Ca cogne, mais pas que. Résolution d’objectifs, développement de son clan à gérer. Plutôt simple, efficace et percutant. Un hit de 2015. Préférer y jouer à 4 joueurs (ou même à 5 avec l’extension).

Elysium

Elysium_BOX_3D

Jeu de cartes à combo, avec un malin système d’achat et de scoring: pour marquer des points il faut dire adieu aux pouvoirs des cartes, ce qui entraîne des choix cruciaux et douloureux.

Discoveries

discoveries

L’adaptation dés du fameux jeu Lewis&Clark. Une grosse grosse réussite. Un jeu de dés certes, mais au hasard maîtrisé. Belle prouesse. Léger, fluide, addictif.

Notre critique ici.

wallpapers-of-love-couples-hd-wallpapers

7 Wonders Duel

duel

Chronique d’un succès assuré et espiègle. Ou quand le blockbuster 7Wonders est réadapté à 2 joueurs par des mécaniques plus interactives et frôlant les coups d’enfoirés.

On adore. Sans aucun doute le meilleur jeu à deux joueurs de l’année. Le grand retour en grande pompe de 7Wonders. Et ça fait du bien, surtout après le calamiteux Babel.

Patchwork

patchwork

Une réinvention de Tetris par le papa d’Agricola. Tout bête. Tout efficace.

Star Wars Armada

Armada

Après le jeu de figurines X-Wing dans lequel on pilotait de « simples » vaisseaux, dans Armada on passe à la taille supérieure et on dirige des flottes entières et des croiseurs impériaux sur sa table de cuisine. Épique.

Attention, gouffre à fric quand même, car pour vraiment profiter du jeu, il faudra presque s’acheter deux boîtes de base et les nouveaux vaisseaux dispo depuis (et chers). Vous avez pensé à hypothéquer vos enfants?

Longest-Bridge-Wallpaper-Photos

Comme chaque année, de nombreuses extensions sont sorties, parfois anecdotiques ou inutiles, certaines viennent toutefois apporter des améliorations à des jeux qui deviennent alors grandioses et cette phrase est beaucoup trop longue.

Kemet Ta-Seti

ta-seti-cover

Une extension pour Kemet qui contient quatre modules, dont deux inutiles et deux extrêmement nécessaires, le parcours Ta-Seti et la quatrième pyramide noire.

Notre critique complète ici.

Chevaux et Diligence

colt-ext-cover

Toute première extension pour Colt Express. Qui en comptera encore certainement beaucoup / trop.

Sautez sur une diligence adjacente, prenez des otages. Un petit rajout qui ne complexifie pas le jeu et le rend encore plus fun.

Notre critique complète ici.

Stallion Canyon

stallion-matos

Toute première extension pour Flick’em Up. Qui en comptera encore certainement beaucoup / trop. Comment ça je pratique le copier-coller?

Cette extension introduit des chevaux et oui aussi un canyon. Avec de nouveaux scénarios et enfin des personnages féminins.

Notre critique complète ici.

mais

Vous pouvez trouver et commander tous ces jeux chez notre partenaire Ludibay qui nous soutient ici.

ludibay

Et pour vous, quels ont été les jeux qu’il ne fallait pas rater en 2015?

6 Comments

  1. Bonjour,
    Un jeu qui ne fallait rater cette « ALCHEMIST »
    Très fun, et sympathique comme tour , bien entendu après la digestion des règles qui sont pas non plus trop compliquée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s