21 manières d’emmerder les autres joueurs à la table

Oui oui dans jeux de société il y a société. Donc des gens.

Voici 21 manières d’emmerder les gens à la table. Parce que c’est drôle. Parce que comme ça on arrêtera enfin de vous inviter à passer la soirée à jouer et vous pourrez enfin faire autre chose de beaucoup plus constructif. Parce que, tout simplement. Et vous nous connaissez sur Gus&Co, on aime bien la déconne.

Si jamais, il y en a encore 21 autres ici

1. Étalez en long vos jambes sous la table. Rien que pour emmerder vos voisins d’en face.

giphy

2. Prenez 17 minutes à chaque fois que c’est à votre tour de jouer. Et émettez des « mmmh », « euh » pour faire croire que vous êtes vraiment en train de réfléchir.

RCBQSWiMPTQly

3. Demandez un rappel de règles. La même règle, souvent, c’est encore mieux.

ePeHKwWSed0Ag

4. Jouez quand ce n’est pas votre tour. Fréquemment.

qU21DEmFeiPXW

5. Trichez, mais faites-le de manière suffisamment subtile, ni trop flagrante ni trop discrète. Qu’on remarque que vous trichiez, mais sans savoir si vous le faites exprès.

1AbjLWNTcG4BG

6. Mangez des chips ou d’autres trucs bien gras et manipulez ensuite le matériel de jeu.

EyIPL8j0LgYso

7. Pendant la partie, n’arrêtez pas de râler, sur les autres joueurs, sur le jeu, mal équilibré, trop de hasard, sur les illustrations, etc.

Rhkq4ehWqVX56

8. Utilisez constamment votre smartphone. Et de préférence faites-le juste avant que cela soit à votre tour de jouer.

awBDsY5BLVGiQ

9. Attendez 3-4 minutes avant de jouer comme si vous ne saviez pas à qui c’était. Vous pouvez réaliser un double-combo point 8 et point 9.

uLMxqxVvVtuVO

10. Jouez avec une autre couleur qui vous a été attribuée. Dites que vous êtes daltonien.

zxxXYJqTlpBnO

11. Une fois la partie finie, ne participez pas du tout au rangement. Vos « amis » vous regarderont mais ne se permettront pas de vous dire quoi que ce soit. Très fort.

VjWNQMfCIHxS0

12. Autre possibilité pour le point 11, rangez, mais vraiment n’importe comment en mélangeant tout le matériel de jeu. Aussi très très fort, surtout quand vos « amis » rejoueront ultérieurement au jeu.

chte4gP9XRZe0

14. Racontez-la vous grand tacticien et fin stratège. Pendant toute la partie, donnez sans arrêt des conseils (foireux) aux autres joueurs. Surtout si vous n’avez jamais joué au jeu précédemment, c’est encore mieux.

3Jph0n155nmc8

15. Pendant l’explication des règles du début, faites tout pour ne pas les écouter : smartphone, WC, vaisselle, etc. Et quand vous revenez, demandez une nouvelle explication.

aBN66chr4Y9na

16. Renversez une boisson quelconque sur le jeu en cours, en vous aplatissant d’excuses (alors que vous savez très bien que vous l’avez fait exprès).

GhNCif5GnFBYY

17. D’un geste furtif et brusque, donnez un petit coup au plateau central histoire de déplacer tous les pions posés. Un must.

rQc2yQ7tSICCk

18. Annoncez une erreur de règles, la personne qui les a expliquées s’est trompée, en fait vous avez vu la TTTV / LudoChrono et que c’est-pas-du-tout-comme-ça-qu’on-joue-en-fait (mais évidemment ce n’est pas le cas).

QVJa6gqSUqbyE

19. Quittez momentanément la partie en cours en prétextant un besoin naturel pressant / appel important, et revenez après 34 minutes, au moins.

n5xy9MlaVYqc0

20. Changez constamment de décision, revenez régulièrement en arrière sur votre coup: « non en fait c’est là que je voulais poser mon pion ». Le mieux est encore de le faire pendant le tour d’un autre joueur.

giphy (1)

21. Dites aux autres qu’ils jouent beaucoup trop lentement et que vous apprécieriez s’ils se dépêchaient un peu. Double-combo dévastateur: point 2 et point 20.

pNyOD9hyrEck8

Vous verriez d’autres manières d’emmerder les autres joueurs?

Cet article a clairement été inspiré par le livre 150 idées pour emmerder le monde et les GIF déjantés de Ludox

Si jamais, il y en a encore 21 autres ici

21 réflexions au sujet de « 21 manières d’emmerder les autres joueurs à la table »

    1. J’allais le dire, c’est ma technique ! Pis en plus souvent tu fini par gagner, et même si tu gagne pas tu peux toujours regarder le joueur que tu as pourri et lui dire avec un grand sourire: « Tu vois, j’ai perdu, mais toi aussi, et c’est en cela que j’ai gagné ! » Que du bonheur !

      J'aime

  1. Vécu : faire des tours de Pise, mumuse avec les meeples pendant les explications de règles, histoire de montrer son inattention et désintérêt pour les jeux à l’allemande…

    Aimé par 2 people

      1. visiblement le but était de faire plaisir à sa moitié 🙂 on a tous +/- joué un peu à contre-coeur pour faire plaisir à autrui ou seulement essayer un jeu nouveau avant de décider que ce n’était vraiment pas fait pour soi!

        J'aime

  2. Assez chiant aussi – pendant la partie feuilleter dans les règles de jeu d’une une autre langue et soudainement annoncer qu’il y a une différence dans les traductions ! Ensuite prétexter d’aller vérifier » sur les FAQ du BGG tandis que tout le monde sait que vous ne parlez pas anglais, ni espagnol d’ailleurs (ou italien pour ce fait) ;o)

    Aimé par 1 personne

  3. Rien de tel que de partager vos restes des derniers repas avec les autres joueurs: pétez et rotez à table, en prenant vos aises. Cela mettra un peu d’ambiance, surtout quand vos créations, nombreuses et immondes, commenceront à irriter l’assemblée.

    J'aime

  4. Dans la 19, on aurait pu parlers des pauses clopes mais il semblerait que la population des joueurs soit moins fumeuse que la moyenne, vous confirmez ?

    Un ancien collègue s’est fait radier à vie de toutes nos parties de jeux. Sa technique (limitée aux jeux à base de questions) : faire une pause de 30 secondes entre chaque mot pour « entretenir le suspense ». Horripilant.

    J'aime

  5. Un très fort: Jouez bourré!
    Pas trop, ou du moins soyez discret au début pour qu’on vous accepte dans la partie, puis après laissez-vous allez, ça sera le festival garantit! Méga-combo de tous les points sus-cités, et sans même un effort!

    Aimé par 2 people

  6. Certaines techniques doivent se faire en équipe : par exemple proposer une gâterie à votre conjoint-e qui décide alors d’attaquer votre voisin-e. Et ce, toute la partie. Vous permettant de gagner outrageusement (ne pas hésiter à insister lourdement sur la nature des faveurs promise s’il y a des célibataires en peine de coeur).

    J'aime

  7. Il suffit de considérer les autres joueurs comme des tricheurs invétérés et de leur demander à chaque action s’ils respectent bien les règles, mêmes les plus basiques : « Tu as bien payé quatre pièces d’or pour… », « Tu es à ta troisième action », « Tu es sur de bien avoir avancé de trois cases? » (là, il faut recompter, si possible sans savoir de quelle case il est parti)

    Sinon, toujours insister sur le facteur chance quand un autre joueur prend l’avantage et vous vanter de votre supériorité stratégique quand vous réussissez quelque chose.

    Aimé par 1 personne

  8. Persister à lancer les dés sur un immense plateau bourré de figurines et de jetons et faire un carnage en déplaçant pas mal de positions :(( ne pas écouter quand on dit d’arrêter et qu’on propose un gobelet…

    J'aime

    1. Prendre son flingue, butté le joueur maladroit en question, finir la partie avec son cadavre… refroidissent au pied de la table, sans aucune humanité, ni pour sa vie sacrifié par son manque flagrant de respect pour les autres joueurs, ni sa famille endeuillé d’avoir perdu un être chère (ou en joie, que quelqu’un est eu le courage, de l’en débarrassé, éternellement). C’est ironique, bien entendu…

      Aimé par 1 personne

        1. Disons que j’ai vu des partie finir en drâme pour moins que ça, avec es gens, qui sans un mot, se lève, blanc de rage, rentre chez eux et ne dise plus rien pendant plusieurs jours. Puis, ensuite, quand on les réinvite, à venir jouer, demande si le joueur maladroit est « de la partie » et dans l’affirmative, explose au téléphone de rage…

          J'aime

  9. Autant ne pas jouer. En faite, le moindre « point » mise en application à ma table de jeu n’est valide qu’une seule fois dans toute la vie du joueur. Ensuite, je l’évite « soigneusement »…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s