Le TOP 10 des meilleurs jeux de société de placement d’ouvriers

Temps de lecture: 4 minutes

ouvriers

Quand Caylus (Ystari) est sorti en 2005, le jeu a fait l’effet d’une bombe dans le milieu du jeu de société. Sa mécanique principale de placement d’ouvriers pour activer des cases et ainsi obtenir des ressources a littéralement généré des dizaines de jeux qui se sont alors plus ou moins (bien) inspirés / copiés / saisis du système. Cette mécanique était à l’époque tellement révolutionnaire qu’elle a alors engendré sa propre terminologie : le placement d’ouvriers!

Voici le TOP 10 des meilleurs jeux de société de placement d’ouvriers

10. Dominant Species

domination

Un thème extrêmement original: des espèces animales luttent pour leur survie sur notre planète 90’000 ans avant notre ère: insectes, reptiles, oiseaux, mammifères, etc. Il faudra activer certaines cases pour se reproduire, acquérir de nouvelles capacités, etc. Un jeu extrêmement riche. Dommage que le matériel original en vo ne soit pas à la hauteur. Une réédition vf est prévue en 2014 chez Filo. Vont-ils améliorer l’esthétique? Notre critique ici.

9. Lords of Waterdeep

Lordsof

Les fans absolus du jeu de rôle Donjons et Dragons reconnaîtront le décor; LoW se déroule dans la fameuse ville portuaire bien connue, Waterdeep. Oui, d’où le titre. On place ses ouvriers pour obtenir des ressources = recevoir des cubes de couleur = engager des personnages et ainsi remplir des missions. A la fin on révèle son objectif secret reçu en début de partie pour recevoir plus de points selon les catégories de missions effectuées. Bon jeu, mais pas transcendant non plus. Mais bon jeu quand même. Qui a été porté sur iPad en 2013 (on en parlait ici).

8. Manhattan Project

couv

Un jeu au thème quelque peu… insolite: on engage des ouvriers pour développer la bombe atomique et recevoir des points en la lançant. Mouaif. J’ai une question existentielle, est-ce que les japonais jouent à Manhattan Project? Belles illustrations, système fluide et interactif puisqu’on peut construire des avions pour freiner le développement des autres joueurs. D’ailleurs le jeu va sortir en vf dans pas longtemps du tout chez Marabunta. Notre critique ici.

7. Stone Age

stoneage

Un bon gros jeu de placement d’ouvriers qui a connu un beau succès à sa sortie, avec un système malin de dés et de multiplicateurs. Un jeu auquel je rejoue bien souvent et volontiers, Et pas seulement parce que je trouve ça fun d’aller faire ngolo-ngolo dans la case (pour faire des bébés). Porté sur iOS en 2013, avec une extension sortie en 2012 mais plutôt ratée, soyons honnêtes.

6. Le Havre / Ora et Labora / La Route du Verre

boîte

Pourquoi placer ces trois jeux ensemble??? Parce qu’au final ils se ressemblent tellement que ça a du sens. Pour moi. Et que c’est mon blog donc je fais ce que jeux. Mais plus sérieusement, dans ces trois jeux il est question de ressources et de ressources améliorées qui permettront de construire des bâtiments qui conféreront des avantages en y plaçant ses ouvriers. La mécanique y est presque pareille, avec ou sans roue. Tous les trois sont très bons, avec toutefois Le Havre en favori (mais c’est mon avis que je ne partage au pire qu’avec moi-même tout seul).

Notre critique de Le Havre (du Havre?) ici, notre critique d’Ora et Labora ici

5. Myrmes

myrmes

Sorti en 2012 et un gros succès mondial pour ce jeu de gestion d’une colonie de fourmis sous / dans un jardin: « construire » des soldats, des nourricières, des larves, sortir et balancer des phéromones tout au long des 4 saisons. Un excellent jeu. Je ne le mets pas en 5e position parce qu’il est mauvais mais parce que les autres jeux sont encore plus mieux bien (et je parle très bien le france). Les règles de Myrmes expliquées par un abruti, si jamais.

4. Dungeon Petz

couv

Sorti une année après le carton Dungeon Lords, avec le même illustrateur et le même thème, Dungeon Petz n’a malheureusement pas connu le succès qu’il aurait mérité. C’est certainement dû au junior-effect : quand on a tellement aimé le premier qu’on est forcément déçu par le suivant. Je dis ça, on va bientôt avoir un deuxième enfant… Dans Dungeon Petz on fait l’acquisition de petits zanimaux tout cute bardés de crocs qu’il faudra placer dans des enclos, nourrir, divertir, et même laver (le caca). Fun. Une extension est d’ailleurs sortie en anglais en octobre 2013. Notre critique ici.

3. Russian Railroads

russian

Tout juste sorti à la fin de l’année 2013, l‘avenir nous dira si cet outsider tiendra la rampe à long terme. En tout cas, pour l’instant, Russian fait clairement partie du TOP 3 tellement il est riche et démentiel, et je mâche mes mots (j’adore cette expression. Même si je préfère de loin les chewing-gums). On se retrouve au 20e siècle à construire des voies de chemins de fer en Union Soviétique, développer ses rails, acheter des locomotives, des conducteurs, tout ça. Quantité de stratégies différentes et possibles, des règles au final plus faciles qu’elles n’ont l’air de prime abord (et pourtant, super claires et bien expliquées!). Un hit en 2014.

2. Agricola / Caverna

pic1796658_md

Encore une fois, comme pour Le Havre / Ora / Route du, ces 5 jeux sont d’ailleurs tous du même auteur, Agricola et Caverna se ressemblent tellement que je préfère les placer ensemble dans ce TOP 10 des meilleurs jeux de placement d’ouvriers. Avec Agricola en favori pour les combos et la diversité, et Caverna pour le thème et l’envoi de ses nains à l’aventure. Notre critique de Caverna ici.

1. Caylus

caylusParce que malgré les neuf années passées, Caylus n’a pas pris une ride. Il est même ressorti en version visuellement améliorée il n’y a pas si longtemps. Pourrait-on espérer une version deluxe pour ses 10 ans? Cyril, si tu m’entends… Caylus est LA référence des jeux de placement d’ouvriers, l’original. Trouvez-moi old-school et classique, mais Caylus était une grosse claque ludique en 2005, il reste toujours très fort 9 ans après! Gestion de ressources, construction de bâtiments, actions bonus /faveurs du roi, prévôt, tout est bon!

Vous rajouteriez d’autres jeux à ce TOP 10? Lequel est votre préféré?

Et n’hésitez pas à consulter notre TOP 10 des jeux de société de pirates.

38 Comments

  1. Je rajouterai facilement les piliers de la terre 😉
    Un peu moins bon, mais avec la particularité de se jouer en coop, atlantis rising également.

    Sinon, à titre personnel j’aime beaucoup votre blog, et les top 10 sont très sympa ! Continuez comme ça !

  2. pareil : tu n’as pas aimé Tzolkin et Bruxelles 1893 ? Je suis par contre d’accord avec ton top 2,5. Ces 3 jeux sont clairement ce qui se fait de mieux dans le genre.
    Je placerais Tzolkin en 3ème et Bruxelles 1893 en 4ème. Enfin on chipote, ils sont tous bons !

  3. Tzolk’in, Keyflower, Spyrium, Bruxelles 1893.

    RRR, LoW et Stone Age m’ont moins convaincu… Même si je ne nie pas l’originalité de RRR. LoW est un pâle copie de Caylus. Stone Age est plein de bugs, même s’il est une bonne passerelle.

  4. La route du verre dans les jeux de placement d’ouvrier ??
    Placement un peu d’accord mais c’est une gestion de ressource et de carte …

  5. Globalement très d’accord avec ce top 10. Je rajouterais bien Tzolk’y, moi aussi. Ou un ch’tit Palais Royal.
    Et d’accord avec Benoit, ci dessus, aussi. RdV c’est plus du kubenbois (même si c’est pas vraiment des cubes en bois) avec une légère composante de bluff sur le choix des cartes. Je n’y vois pas trop la pose d’ouvrier. Mais je l’aime beaucoup quand-même.

    1. Mais nooooooon Vincent, ça c’était la version deluxe de pas des 10 ans. J’en veux une comme pour les 10 ans de TTR de DoW 😉 Allez Ystari, au boulot, il vous reste encore une année.

  6. Faudrait organiser un top10 des lecteurs du blog 😉

    Pareil, j’aurais placé Tzolkin à la place de RRR qui me semble moins inventif.
    Et Keyflower à la place de l’age de pierre qui est un jeu d’initiation ayant des points communs avec Hawaï en familial+

  7. Pour ma part : Lords of Waterdeep, L’age de Pierre, Les pilliers de la terre, Vasco de Gama, Egizia, Tzolk’inn, Kingsburg, Russian Railways, Glen More, Ys (même si les deux derniers n’en sont pas vraiment/totalement.

    Et c’est sans parler de tous ceux auxquels je n’ai pas encore joué…

  8. Manhattan Project, et bien figure-toi que c’est sans doute le jeu qui m’a coûté le moins cher de ma collection… Vu le peu de connaissances générales sur la Seconde guerre mondiale ici, le mec qui l’a acheté a dû être surpris… Il l’a vendu comme on se débarrasse d’un ami lépreux. Dommage pour lui. Bref, je l’ai eu avec toutes les extensions pour une 15zaine d’euros sur un site d’enchères japonaises. Une aubaine. Ma chérie ne voit pas de problème particulier avec le thème. Au contraire, elle trouve ça tout aussi informatif qu’amusant à jouer.

    Aussi, je tenais à dire que vous m’avez fait du coup craquer sur Carson City avec tous vos commentaires élogieux. Comment j’ai pu passer à côté de ça. Please, Gus, plus de Top 10, mon compte en banque te déteste ! 😀

    LoW est un jeu qui mérite sa place ici, je pense. Il a un côté Stone Age dans sa capacité à être facile à saisir et à aimer. Je m’en sers souvent comme d’un Gateway et ça marche bien généralement. Pillars of the Earth, mouais, je m’ennuie un peu avec celui-là et Myrmès, bien que j’aime beaucoup, m’a quitté récemment, faute de joueurs aussi enthousiastes que moi. Ah ces Ricains et leurs Sentinels of the Multiverse et autre Pathfinder the Card Game 🙂

  9. On oublie un pur jeu de placement d’ouvriers qui a marqué dans son temps (il est pas si vieux, allez^^), surtout avec son extension Brutus : TRIBUN !

Laisser un commentaire