Le TOP 10 des jeux au Japon

Izobretenik nous parle ici du TOP 10 des jeux au Japon. Dingue de voir que la plupart d’entre eux sont européens, à croire que la distribution fonctionne quand même un minimum. Un minimum, j’ai dit.

A force de voir ici et là, fin d’année oblige, des tops 10 et des flops 10, je me suis dit que www.japanboardgames.com devait aussi se hisser au rang des classiques. Je précise que dans mon top 10 de cette année, les jeux ne sont pas classés par ordre de préférence. Aussi, il est indispensable d’expliquer que les jeux que j’ai choisis sont soit des jeux japonais sortis en 2013, soit des jeux d’ailleurs traduits en japonais. Je n’ai donc pas inclus les jeux en import, sauf si ceux-ci ont bénéficié d’un travail soigné et professionnel sur la traduction des règles. Vous risquez d’avoir quelques surprises dans la mesure où les jeux, comme les films au cinéma d’ailleurs, sortent au Japon parfois très longtemps après la sortie en Europe ou aux Etats-Unis.

Top 10 !

On commence par les gros jeux, ceux qui ont eu droit, privilège encore assez rare, à une version japonisée intégralement ! Des classiques sortis plus tôt, voire bien plus tôt en Europe, mais, ici, c’est du 2013 !

シティビルダー Suburbia 

La boîte, traduite en japonais. Le jeu est devenu City Builder...
La boîte, traduite en japonais. Le jeu est devenu City Builder…
Le jeu en cours... Le japonais est une langue qui n'est pas aisée à faire tenir sur les tuiles, à moins de tirer un trait sur la lisibilité.
Le jeu en cours… Le japonais est une langue qui n’est pas aisée à faire tenir sur les tuiles, à moins de tirer un trait sur la lisibilité.

アンドールの伝説 Légendes d’Andor 

La version japonais par Arclight !
La version japonais par Arclight !
La carte d'Andor, traduite en japonais !
La carte d’Andor, traduite en japonais !

おかしな遺言 Last Will 

La boîte traduite !
La boîte traduite !
Une partie en cours ! Le japonais est assez complexe... mieux vaut être habitué à lire des kanjis pas trop faciles.
Une partie en cours ! Le japonais est assez complexe… mieux vaut être habitué à lire des kanjis pas trop faciles.

レジスタンス アヴァロン(The Resistance: Avalon

Le matos, là aussi, tout en japonais !
Le matos, là aussi, tout en japonais !
D'un peu plus près !
D’un peu plus près !

クー Coup 

Celui-là a été diffusé au Japon via un magasin, Tendays Games, habitué des salons et de plus en plus engagé dans l’édition et la diffusion de jeux étrangers.
La boîte !
La boîte !
Le jeu en place !
Le jeu en place !

Maintenant que le Japon a rattrapé un peu de son retard concernant les traductions de jeux qui ont bien marché en 2011 et 2012… voici une liste des jeux japonais qui me semblent avoir mérité leur place dans ce Top 10 ! Il n’a pas été trop difficile de trouver 5 jeux parmi les sorties japonaises. En effet, depuis le succès inattendu de Love Letter, les auteurs japonais semblent attirer l’œil de quelques éditeurs qui se découvrent un nouvel intérêt pour ce pays si unique. Voici donc une liste de 5 jeux, principalement créés par des auteurs déjà bien en place.

ダンジョンオブマンダム Dungeon of Mandom

J’en ai, je pense, déjà assez parlé, sur gusandco.net notamment, pour que la plupart d’entre vous sachiez de quel jeu il s’agit ! Pour moi, une petite merveille à jouer entre amis mesquins.

Allez donc voir ici, pour l’article, et là, pour une traduction de la règle en français.

Une petite boîte au format habituel pour l'éditeur. Mais méfiez-vous de la taille, le jeu est excellent.
Une petite boîte au format habituel pour l’éditeur. Mais méfiez-vous de la taille, le jeu est excellent.

パトロナイズ Patronize

Une petite merveille de Hisashi Hayashi, l’un des auteurs les plus remarqués ces dernières années, surtout depuis la sortie américaine de Trains. A noter qu’une version anglaise était disponible à Essen, où le jeu n’a pas manqué de se faire repérer.

Quelques cartes, quelques cubes, pour un maximum de plaisir.
Quelques cartes, quelques cubes, pour un maximum de plaisir.

セイル トゥ インディア Sail to India

Encore un jeu signé Hisashi Hayashi qui, décidément, a le vent en poupe. Une fois de plus, quelques cartes et quelques cubes pour une petite merveille ludique insoupçonnée.

Super version japonaise, simple et dépouillée.
Super version japonaise, simple et dépouillée.
Graphiquement grandiose, la couverture pour la version AEG du jeu. Le minimalisme, une question d'éditeur, plus que d'auteur ?
Graphiquement grandiose, la couverture pour la version AEG du jeu. Le minimalisme, une question d’éditeur, plus que d’auteur ?

キャンディーチェイサー Candy Chaser

Le désormais très courtisé Masao Suganuma, auteur et auto-éditeur de Grounding Inc., vient de voir son jeu MachiKoro signé chez Moonster Games, et cette année, il est revenu avec deux jeux nouveaux présentés au Tokyo Game Market en novembre. Diamonsters et Candy Chaser. Je préfère largement le second, subtil et vicieux. Une fois de plus, du bluff à la table. A Essen cette année était aussi présent Sukimono, un autre excellent jeu, plus sérieux, de cet auteur très en forme. Un éditeur aurait-il eu assez de courage pour le proposer hors du Japon, malgré sa thématique très culturellement ancrée dans l’histoire japonaise ?

The starting hand of cards with which you're maybe going to eliminate the other players.
The starting hand of cards with which you’re maybe going to eliminate the other players.

ロストェガシー、百年戦争と竜の巫女 Lost Legacy 2

On me dira que sélectionner un jeu déjà sorti plusieurs fois :), c’est tricher. Et pourtant, l’extension, qui peut aussi se jouer seule, de Lost Legacy, rethématisation de Love Letter signée Seiji Kanai et Hayato Kisaragi, mérite selon moi d’être dans le Top 10. Les deux auteurs ont réussi une fois encore à donner un intérêt nouveau à un jeu qui ne semblait pas en avoir besoin. Cette idée de pouvoir de mélanger les différents decks de cartes disponibles dans les deux versions pour créer de nouvelles sensations était un pari risqué. Mais c’est une vraie réussite.

Le matériel.
Le matériel.
Lost Legacy 2
Lost Legacy 2

Cette année était riche en découverte ludique. On peut remarquer que de plus en plus de jeux occidentaux sont traduits en japonais et distribués directement dans la langue des joueurs nippons, peu enclins en général à s’accrocher à des règles en anglais. Les auteurs japonais, ceux qui sont reconnus très largement en tête, continuent d’expérimenter et de créer de nouvelles sensations de jeu. Espérons que cette montée en puissance du jeu de société poursuivra son petit bonhomme de chemin sans se brûler les ailes d’avoir voulu aller trop vite (drôle d’image, hein ?).

Izobretenik

3 Comments

  1. superbe article merci.
    j’aurai vraiment cru que les japonais plutôt accro à tout ce qui est collectionnable : jeu de figurines type krosmaster, jeu de cartes type magic, … et je suis ravie pour Suburbia.

Laisser un commentaire