Essen 2013 : les éditeurs les plus indie à ne pas rater

Nous avons publié il y a quelques jours la liste des éditeurs francophones présents à Essen cette année. Mais soyons honnêtes, tous ces éditeurs sont très mainstream, leurs jeux seront ensuite facilement trouvables dans les boutiques.

Voici une petite liste purement subjective des éditeurs les plus indie (=indépendants), funky et « underground » à ne pas louper. Car oui, Essen est vraiment l’occasion de découvrir de petits éditeurs aux jeux groovy et souvent surprenants.

Oui bon d’accord on peut tomber sur de vraies bouses, ça nous est tous arrivé, mais également sur d’incroyables révélations ludiques (qui finissent ensuite par devenir mainstream, d’ailleurs).

8th Summit

ace-detective-1360781182

Ace Detective. Un jeu de… détective et de narration (infos ici)

Albe Pavo

pic1616173_md

Carnival Zombie. Un jeu coopératif se passant à Venise avec des… zombies. (infos ici)

Ape Games

apeCet éditeur américain propose des jeux de cartes aux thèmes fun (infos ici)

Asmadi Games

pic1709699_md

Ce tout petit éditeur américain propose deux jeux du talentueux Carl Chudyk (Innovation, Gloire de Rome) : Consequential, un coopératif mêlant jeu de plateau et électronique puisque des aventures paraîtront chaque semaine à télécharger. Ainsi que Impulse, un jeu de cartes de science-fiction rapide.

BomBasta

omerta

Omerta, un jeu de cartes dans l’univers mafia, bluff et entourloupettes (infos ici)

Break from Reality Games

BFR006_20Damage_20Report_original Damage Report, un jeu coopératif dans lequel il faut sauver son équipage (infos ici)

Clicker Spiele

cafemelange_cover_V2-50

Café Mélange, un jeu de gestion au début du 20e siècle dans lequel il faut faire asseoir ses convives. Oui oui vous avez bien lu. Je ne raterai ce jeu sous aucun prétexte, rien que pour son thème funky! (infos ici)

Conquistador Games

tom-box_1

Tomorrow, un jeu de conquête avec différentes factions aux différents pouvoirs, sur un thème plutôt… sombre, le futur de notre planète dévasté par des conflits et des catastrophes (infos ici)

Crash Games

councilofverona1

Un jeu de cartes, on y joue des personnages avec des pouvoirs et objectifs (infos ici)

DLP Games

BOX_3DCitrus, un jeu de gestion dans le thème de la production fruitière. Créé par Jeffrey D. Allers (Alea Iacta Est). Peut s’avérer très prometteur (infos ici)

EE Games

boxLet’s start a Band. Un jeu dans lequel on monte son groupe de musique. Fun. (infos ici)

Gamelyn Games

669ad4e122fa155080f23d3746efbda4_largeFantasy Frontier. Un jeu de placement d’ouvriers et de pose de tuiles lancé sur Kickstarter (infos ici)

Gen X Games

pic1378478_md

Seven Swords. Un jeu de plateau espagnol dans l’univers des samouraïs. Alléchant. (infos ici)

Gigantoskop

frankenmonkey

Primate Fear. Un jeu de plateau grec dans  lequel il faut construire un singe artificiel à la manière de Frankenstein. Mais pourquoi pas? (infos ici)

Granna

pic1751851_mdCV. Un jeu de dés et de cartes polonais dans lequel on avance dans la vie. Une sorte de Destin, le jeu de la vie, en fun.  (infos ici)

Grublin Games Publishing

Cornish_Smuggler_Box_FRONT_600pxCornish Smugglers. Incarnez un contrebandier du pays de Galles et livrez des marchandises (infos ici)

Henrik Larsson

pic1778197_md

Duco. Un jeu auto-édité abstrait de pose de cartes et de combinaisons. Un domino / Qwirkle amélioré? (infos ici)

Japon Brand

Cet éditeur présente en fait une bonne dizaine de nouveaux jeux nippons, d’auteurs confirmés tel Say Bye to the Villains de Seiji Kanai (Love Letter) et également d’autres auteurs « obscurs ». Beaucoup de ces jeux japonais connaissent ensuite un beau succès mondial, repris par d’autres éditeurs avec « pignon sur rue ».

Aller à Essen et ne PAS se rendre sur le stand de Japon Brand, halle 3 O-101, c’est comme manger du tofu sans sauce, c’est fade (je dis ça, en même temps j’adore le tofu).

Infos ici (mais pas encore à jour…)

Kokorin Games

verkami_e486e59b21528858e24fbce4af16c25d

1911 Amundsen vs Scott. Un jeu espagnol de course pour découvrir le plus rapidement le Pôle Sud (infos ici)

Korea Boardgames

Il n’y a pas que les Japonais qui montent, il y a également les Coréens (du Sud). Moonster Games (Koryo) y tient d’ailleurs une branche puisqu’ils traduisent certains de leurs jeux. Allez également faire un tour sur leur stand, halle 3 O-119, Moonster Games y sera (infos ici).

Loris Games

l1

Malacca. Un petit jeu tchèque fun de bluff avec des pirates (infos ici)

Mythical Eras of War

pic1739520_md

Era of the Ninja. Un jeu américain avec des… ninjas aux superbes illustrations, très Pierô-style (infos ici)

Nevermore Games

pic1404062_md

Mars Needs Mechanics. Un jeu américain de gestion de l’espace au 19e siècle. Du pur Steampunk / Jules Vernes (infos ici)

Phalanx Games Polska

pic1728638_md

Czas Honoru. Un jeu polonais de cartes à 2 tactique sur le thème des fleurs et des poneys de la Seconde Guerre Mondiale (infos ici)

Placentia Games

pic1695107_md

Florenza the Card Game. Un jeu italien de cartes sur… Wait for it… Florence (infos ici)

Posthuman Studios

pic1743544_md

Shinobi Clans. Un jeu de cartes et de déduction avec des gynécologues ouzbeks ninjas (décidément, ils ont la cote cette année).

Infos ici

Purple Games

pic1740613_md

Intrigue City. Un jeu grec de contrôle de territoire et d’influence (infos ici)

RASS Games

pic1757970

Wildcatters. Un jeu d’exploitation et de gestion de pétrole au niveau mondial (infos ici)

Rather Dashing Games

DMNR-featured2-012

Dwarven Miner. Un jeu de dés de stop ou encore avec des nains, des trésors, tout ça (infos ici)

RightGames LLC

pic1784231_md

Ktichen Garden & Evolution : Continents. Deux jeux russes. Si les Polonais et les Tchèques sont bien présents dans le milieu du jeu de société, les Russes peinent un peu. Une bonne raison pour aller faire un tour sur leur stand pour voir ce qu’ils proposent (infos ici)

Sherwood Games

Front-Cover21

In the City Origins. Un jeu de cartes de draft (infos ici)

Tommaso Bonetti

pic1779134_md

Ready to Rock. Un jeu de cartes dans l’univers du rock, concerts, groupes, etc (infos ici)

Tuesday Knight Games

pic1497096_md

Two Rooms and a Boom. Un jeu de tchatche, de déduction et de bluff. Une sorte de Loups-Garous survitaminé, de 6 à 30 joueurs. Je sens que je vais ramener ce jeu à mes lycéens à jouer en cours d’anglais ! (infos ici)

Wattsalpoag Games

pic1774455_md

Buccaneer Bones. Un jeu de dés dans l’univers des pirates (eux aussi ont la cote cette année tiens). Infos ici

Wise Games

2Trench. Un superbe jeu à 2 abstrait, pour changer un peu des échecs (infos ici)

Wonder Games

pic1721621_md

Conjurers. Un jeu de plateau norvégien de pose d’ouvriers dans différentes civilisations mythologiques (infos ici)

Ouah, ça en fait un paquet quand même. Quels sont les jeux indie qui vous font le plus de l’œil?

23 Comments

  1. Carnival zombie et fantasy frontier ont l’air intéressant après vu que je vais pas a essen faudra voir ce que ça donne par la suite avec les retours ^^

    J'aime

    1. Je n’ai pas mis Panamax dans la liste François, car elle recense les jeux indie. Et AMHA Bernd n’est plus considéré comme indie 😉 Mais pareil que toi, Panamax me fait aussi de l’oeil (comme souvent avec leurs jeux)

      J'aime

    1. Merci François.

      Ça nous a pris un temps fou à réaliser.

      Après comme on le dit c’est indie-indie, le « mainstream » avec les éditeurs / auteurs « bankables » n’y sont pas forcément (à part quelques-uns quand même, genre Chudyk)

      J'aime

      1. Bonsoir, je découvre petit à petit le monde des jeux de plateau depuis seulement 3 jours et votre blog est très agréable à parcourir. J’aurai deux questions pour vous. Que veux dire le « mainstream » à propos de certains jeux ? Et ma deuxième question est : tous ces jeux présents dans cette liste seront tous disponibles en format boîte ?

        Merci d’avance de vos éclaircissement 🙂

        J'aime

        1. Bonjour, et merci pour votre commentaire !

          Mainstream veut dire « courant principal » en anglais. Donc pas grand chose en fait 😉 Pour la musique, mainstream signifie un genre très connu, très distribué, très écouté, facilement trouvable. Mainstream s’oppose à underground, plus « obscur », plus difficilement trouvable, beaucoup moins connu, voire pas connu du tout. Pour les jeux c’est pareil. Vous avez les jeux très très très bien distribués, vendus, discutés, et les autres, souvent de nouveaux éditeurs / auteurs.

          Il faut savoir qu’à Essen, les jeux présentés sont souvent plus chers qu’en magasin, donc il vaut mieux attendre la sortie des jeux mainstream et s’intéresser à des jeux plus indie (indépendants), underground, puisque ce seront ces jeux qu’on aura ensuite beaucoup de difficultés à trouver.

          Personnellement, je sens que vais hanter le stand de Japan Brand au vu de la quantité de jeux qu’ils présentent. Et les coréens aussi. Les jeux asiatiques apportent une « fraîcheur » bienvenue.

          N’hésitez pas à nous poser d’autres questions si nous utilisons un jargon trop hermétique.

          J'aime

      2. Bonjour,

        je vous remercie pour vos explications bien compréhensible. Je comprend mieux d’un coup :-d C’est vrai qu’il y à une tonne de jeux qui font envie. Je n’aurai pas pensé à ce que la production de jeux de plateau soit aussi grande que ça. C’est assez impressionnant de voir autant de jeux, surtout que la qualite à l’air d’être présente pour un bon paquet de titres.

        Merci pour cette sélection et encore merci pour votre réponse 🙂

        J'aime

  2. Difficile de se faire une vision de ce qui se passe ds le reste du monde… (Allemagne 94% prod jeux, Fra 5%… ).
    Oh que cet article a du vous prendre du temps… Et oh comme il est fort intéressant! Bravo pour ce magnifique travail de fourmi!
    Un petit zoom sur la prod asiatique (qui semble être in en ce moment) au retour d’Essen?
    Ludicalement, Jérôme ludodida

    J'aime

      1. Trop tard… J’ai épluché tout ton WTF 😉
        Merci pour le lien vers l’article de 2012. Manu, décidément LE référent incontournable des jeux asiatiques en effet.
        Bon salon d’Essen a toi gus essenus 😉

        J'aime

    1. Ha mais ma réponse n’était PAS pour cet article, le gros WTF n’était pas pour cette liste mais bien pour notre infographie sur le jeu de société en 2013

      https://gusandco.net/2013/09/25/infographie-le-jeu-de-societe-en-2013-a-peu-pres/

      Donc rien à voir. Je n’avais pas les yeux en face des trous quand j’ai vu ton commentaire sur la base de données.

      Donc non, cette liste n’est PAS du WTF, et oui elle nous a pris un temps fou à faire, mais on a eu beaucoup de plaisir à la faire et à découvrir tous ces jeux indie.

      J'aime

  3. Merci pour cet article fascinant 😀
    Le jeu sur le placement des invités à table me fait complètement fantasmer, bien que je n’aie pas compris toutes les subtilités des règles en allemand…
    Pensez-vous qu’il y ait la moindre chance de le trouver à Genève?

    J'aime

      1. Chouette, mais j’espère bien Auré.

        En plus le 9.11 il y aura une avant-première hallucinante, Zombie 15, avec son auteur qui fera le déplacement depuis Lyon. Le jeu est prévu pour début 2014 chez Iello. Et le 9 sera aussi l’occasion de découvrir les 200’000 jeux ramenés d’Essen.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s