• Jeux de plateau

    Critique de jeu : Constantinopolis

    Quand l’Ameritrash s’essaie à l’Eurotrash On dénote plusieurs « écoles » ludiques: l’américaine, avec des thèmes forts, un matériel lourd. L’éditeur Fantasy Flight Games (FFG) en étant un pur représentant. Et l’européenne, avec des thèmes très souvent collés et des mécaniques excessivement ripolinées, souvent plein de petits cubes en bois. Voici que FFG a édité ici un jeu européen, traduit depuis par Edge en vf, créé par un auteur italien. Et ça donne quoi ? Enchères à expulsion Le tour de jeu commence par s’attribuer un personnage avec un pouvoir particulier par une enchère à expulsion. Cet enchère, que l’on retrouve dans le méconnu mais très bon Peloponnes (Bernd Eisenstein, 2009) Amun-Re…