Jeux de plateau

Lorcana. Les premières cartes se dévoilent

Lorcana. Ou la revanche de Disney sur Magic. Les sept premières cartes sont sorties. Et elles sont superbes.


Lorcana

Il y a quelques jours, Ravensburger et Disney ont lâché une grosse bombe, ludique. Un nouveau jeu de cartes à collectionner dans l’univers Disney va « bientôt sortir ». Et ça s’appelle : Lorcana.

Enfin, « bientôt », c’est discutable. Le géant des jeux allemand a prévu de sortir le jeu dans une année exactement, en automne 2023.

Lorcana, c’est un peu… Magic Mickey: The Gathering. Et déjà quatre extensions annuelles sont annoncées. Dans Magic, on appelle ça des blocs.

Disney a donc annoncé son intention de développer un nouveau jeu de cartes à collectionner (JCC) en partenariat avec les concepteurs de Ravensburger. Appelé Disney Lorcana, le JCC proposera des versions alternatives des personnages de Disney. De quoi ouvrir un immense champ de possibilités !

Dans Lorcana, ou en long : Disney Lorcana : The First Chapter, les joueuses et joueurs incarneront le rôle d’illuminateurs, donnant vie aux des personnages classiques de Disney pour se… battre. Parce que.

Disney et Ravensburger positionnent Lorcana comme un titre pour à la fois les nouveaux venus, comme les fans de Disney qui n’ont peut-être jamais touché à un jeu de cartes auparavant, et ceux qui connaissent déjà Magic ou Pokémon.

Les cartes

Et pour emboîter le pas de cette annonce, quelques jours plus tard, les premières cartes de Lorcana, ont été publiées. Et elles sont… spectaculaires.

C’est hier, vendredi 9 septembre, que Disney a présenté quelques cartes de son prochain jeu lors de la convention Disney D23 à Anaheim, en Californie.

Ces cartes, en grande avant-première, une année avant la sortie du jeu, comprennent sept personnages de l’histoire de près de 100 ans Disney. Ainsi qu’une carte de Mickey lui-même, exclusive à la convention.

Chacune des sept premières cartes comprend le nom du personnage, son coût de mise en jeu et ses statistiques pour l’attaque et la défense. De plus, chaque carte comprend également un pouvoir ou un mécanisme spécial. Ainsi qu’un peu de texte thématique tiré de l’univers Disney.

Une icône mystérieuse en bas à droite de chaque carte semble indiquer sa puissance ou sa valeur relative. Son utilisation sera précisée une fois les règles du jeu connues.

Les sept premières cartes présentent Cruella (les 101 Dalmatien), Elsa (La Reine des Neiges), Capitaine Crochet (Peter Pan), Maléfique, sous forme de dragon (La Belle au bois dormant), Robin des Bois et Stitch (Lilo et Stitch). Mickey est, encore une fois, une carte démo exceptionnelle pour la convention Disney.

Lorcana. Encore une année à tenir. Et certainement beaucoup, beaucoup de coups de comm réguliers pour présenter les cartes à venir…


Article écrit par Gus. Rédacteur-en-chef de Gus&Co. Travaille dans le monde du jeu depuis 1989 comme auteur et journaliste. Et comme joueur, surtout. Est également pilote de chasse pour l’armée américaine, top-modèle, bio-généticien spécialiste en résurrection de dinosaures, champion du monde de boxe thaï et de pâtisserie végane, dompteur de tricératops, inventeur de l’iPhone et mythomane.


Avec ces sept cartes dévoilées, Lorcana vous fait de l’œil ?

Votre réaction sur l'article ?
+1
20
+1
38
+1
8
+1
3
+1
2
+1
5

6 Comments

  • spotincubus

    Hello !! Est-ce qu’on peut s’attendre à voir des cartes Star Wars par exemple ? Également, est-ce que Disney prévoit pour certaines cartes un peu rares d’ajouter une dimension nft ? On pourrait imaginer profiter d’une illustration plein pot en édition limitée. Ça pourrait être cool.

  • Aurélien

    Pitié ! Pas la tarte à la crème des NFT. Il y a déjà bien à faire avec des cartes classiques niveau rareté et spéculation…
    Ca me donne carrément envie, en espérant que ce soit mieux que Wizards of Mickey !

    • spotincubus

      Ce n’est pas parce qu’on trouve tout et n’importe quoi ces derniers temps que dans le cas présent l’usage de nft ne serait pas intéressant. Les illustrations des cartes ont visiblement bénéficiés d’un soin tout particulier de la part de Disney, ça pourrait être une bonne idée de pouvoir profiter de celles-ci (sans le template de la carte) via des nft pour certaines cartes rares. Rien de plus.

  • Le Rabouin

    Comment peut-on se réjouir de la sortie d’un jeu aux modèles économique/écologique aux antipodes du raisonnable ?
    Il n’a pas fait assez chaud en Suisse cet été et vous n’avez pas assez de cartes communes Magic/Pokémon/YuGiYo à brûler pour vous chauffer ?
    Suis-je bien sur le site qui essaie d’instaurer un ECOSCORE à la production ludique ?
    Tout est fichu alors allons y gaiement ?

    • Gus

      Bonjour,

      Un grand MERCI pour votre intervention très pertinente. Nous ne confondons pas « se réjouir » et « informer ». Nous informons. C’est notre mission.

      Quant à l’EcoScore, notre démarche est la même. Nous informons des différentes étiquettes des jeux, c’est tout. Aux gens ensuite de prendre leur propre décision.

      Après, oui, vous avez raison, sur tout la ligne. Entre les éditeurs qui frisent parfois le greenwashing, les jeux qui ont des palettes de figurines en plastique non renouvelables, et les très nombreuses sorties entre septembre-octobre, on marche un peu sur la tête / planète. Notre système économique repose sur la consommation et la prédation constante des ressources, limitée.

      Le boycott n’est pas, selon nous, une solution. Plutôt de meilleurs choix. Acheter moins, acheter et jouer mieux. C’est tout le principe du Slow Gaming.

  • Martin

    Je trouve les cartes vraiment magnifiques, mais par contre du peu de texte dévoilé je trouve ça pas du tout intriguant, on devine les mécaniques qui m’ont l’air d’un classico évident…
    Pour moi c’est malheureusement plus marketing qu’autre chose, on sent le thème plaqué sur du gameplay hyper basique d’affrontements…

    Dommage, après un très bon villainous pourtant…

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :