Jeux de plateau

Covid, les mondes d’après. Un podcast d’anticipation perspicace et participatif

Temps de lecture: 2 minutes

Découvrez le podcast « Covid, les mondes d’après, un podcast d’anticipation participatif.


Et vous, vous l’imaginez comment, le… monde d’après ? Masque, plus masque ? Passeport vaccinal demandé pour rentrer dans sa boulangerie au coin de la rue ? Plus de culture ? Et… après ? Quand tout le monde sera vacciné, si tout le monde sera vacciné, on fait quoi ?

Avec la France qui commence demain son 3e confinement, on n’est décidément pas sortis de l’auberge ! Une année après, on en est toujours là. Des hôpitaux saturés, un personnel de santé sur le pont qui n’a connu aucune trêve, et des secteurs entiers de la société dévastés, précarisés ! On dirait le résumé sur le quatrième de couverture d’un livre de dystopie. Et c’est justement de cela qu’il s’agit ici, de science-fiction pour imaginer, raconter le monde, les mondes d’après.

>>> À lire écouter également : Working, 4 podcasts enrichissants pour tout savoir sur les coulisses du jeu :

Le journal La Tribune de Genève et le 24 heures ont lancé un projet disruptif et détonnant ces dernières semaines : demander aux gens de leur soumettre un texte sur le… « monde d’après », d’après la pandémie, ce qu’il adviendrait du virus et de l’humanité dans 50, 100 ou 1000 ans…

Avec «Covid, les mondes d’après», la «Tribune de Genève» et «24 heures» proposent chaque samedi dès le 20 mars un récit original de science-fiction sur le thème de la pandémie, écrit par les lecteurs et lectrices. Les rédactions ont reçu de nombreux textes, et parmi tous les textes reçus, il a fallu se résoudre à faire un choix : ils en ont sélectionné cinq. Cinq courtes nouvelles, cinq imaginaires différents.

Une fois la sélection des textes effectuée, le journal a demandé à des comédiens et comédiennes genevoises de lire le texte, pour lui apporter une certaine dose d’humanité, une touche d’émotion.

Depuis le 20 mars, ce sont déjà deux épisodes qui ont été publiés. Le troisième ne devrait pas tarder aujourd’hui. Découvrez ce podcast de science-fiction participatif sans plus attendre ici :

Un podcast conçu et réalisé par Frédéric Thomasset, Alice Randegger et Fabrice Gottraux. Les textes, cinq nouvelles au total, sont lus par des comédiennes et comédiens romands : Layla Hasan Shlonsky, David Valère, Camille Giacobino et Leo Mohr.

Et vous, vous l’imaginez comment, le monde d’après ?

3 Comments

  • patrikcarpentier

    Il y aura du changement après, c’est certain mais pas autant que certains analystes le pensent. D’ailleurs, dans cette histoire de virus, tout le monde s’est planté, les experts, le corps médical, l’administration, les labos et les politiques. On a surtout découvert que c’était une histoire de gros sous par dessous. Ce qui ne va pas aider à retrouver la confiance.

    Au final, le monde s’est offert une sorte de guerre avec moins de victimes qu’avec des bombardements. Néanmoins, le résultat final reste le même : une économie dévastée, sauf pour les plus gros (comme de coutume). Il faudra reconstruire pour quelques années, une mini-époque glorieuse. Mais vue la contestation, je parie que ça ne se passera pas comme prévu : en France, par exemple, les syndicats ont prévu de rattraper le temps perdu, une très bonne façon de saborder un peu plus et d’accélérer la « décadence ». De plus, l’Etat a arrosé durant un an, pourquoi ne continuerait-il pas ainsi, n’est-ce pas. Tant pis pour la dette : Panem et circenses.

    En clair, je suis dubitatif pour la suite. J’aimerais croire en l’humanité, mais certaines personnes ayant la sale marotte de vouloir couper la branche sur laquelle presque tout le monde est assis. Ajoutons que divers groupes politiques, sociaux (etc.) n’ont pas génialement le sens du bien commun et des réalités. On ne caresse pas dans le sens du poil un chien baveux qui a envie de mordre, on n’est pas chez les Bisounours. Bref, ça s’annonce mal. Le tout saupoudré de politiquement correct et de révision du passé. Le passé est derrière nous, occupons-nous du présent et du futur.

    Encore heureux que j’ai plein de jeux de société à la maison…

  • Nicolas Couthouis

    7mn pour le premier podcast… Un décors planté, un monde extrapolé. Avec l’avènement des technologies et cette pandémie, la science fiction n’a jamais été aussi proche de nous ce qui rend d’autant plus parlant ces épisodes.

    Merci pour cette découverte !

  • Erik

    Super idée !
    Lors du confinement de mars 2020, on est une quarantaine de romanciers françaisà avoir écrit une nouvelle sur le thème du Jour d’après (le confinement), parus sur Facebook. Une nouvelle par jour. L’occasion aussi de solliciter les lecteurs : on mettait en lien une cagnotte pour la Fondation de France.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :