Magic: The Gathering innove avec Jumpstart, un tout nouveau format de boosters

Temps de lecture: 2 minutes

Pour concurrencer d’autres jeux de cartes, comme Keyforge, Magic introduit un tout nouveau système de boosters intitulé Jumpstart, avec 20 cartes sur le même thème

Sorti en 1993 et créé par Richard Garfield, Magic: The Gathering continue de connaître un énorme succès. Et depuis le temps, s’il y a bien une compétence que le jeu a su tenir, c’est sa capacité à innover, à inventer, à SE réinventer. C’est le cas aujourd’hui avec Jumpstart, ce tout nouveau format de boosters que Wizards of the Coast viennent tout juste d’annoncer

En règle général, pour jouer à Magic, il « suffit » de se constituer un deck de 60 cartes. D’habitude, on s’achète un pack déjà prêt, déjà « pré-construit », puis on se fait péter 2-3-10’000 boosters supplémentaires pour peaufiner, modifier et pimper son deck déjà pré-établi. Jusqu’à maintenant, les boosters étaient constitués de 15 cartes

Avec Jumpstart, ce qui va désormais changer, c’est que les boosters comptent 20 cartes. OK, vous allez me dire que 5 cartes supplémentaires, ça ne change pas grand-chose. Pas au point d’en rédiger un article

Sauf que

Il y a un twist, un gros twist :

En plus de compter 20 cartes, les cartes présentes dans les boosters Jumpstart suivent toutes un thème spécifique et commun !

Ça ne vous rappelle rien ?

Si, Keyforge ! En effet, Keyforge propose des decks aléatoires mais uniques et déjà construits. Vous ouvrez un deck Keyforge, et hop, vous pouvez lancer la partie. Et comme chaque deck est différent, chaque partie est unique, différente. Avec Keyforge, on ne collectionne plus les cartes comme dans Magic mais on collectionne désormais les… decks. Et avec Jumpstart, Wizards of the Coast veut clairement concurrencer le jeu de FFG. Créé par… l’auteur de Magic lui-même. LOL

Dans Jumpstart, le thème de chaque booster est aléatoire, on ne peut pas choisir quel booster pour quel thème acheter. Les boosters sont bien évidemment scellés. Il s’agit de 500 réimpressions, et 37 toutes nouvelles cartes exprès pour et dans ce format de booster. Le booster comprend un terrain de base avec une illustration liée au thème du booster, et un sur trois boosters comprend une carte extra-rare

Je sens que les parties vont être du grand n’importe quoi en mode mash-up (hello Smash Up !), zombies contre licornes, ou plantes d’appartement contre plombiers (ou un truc du genre, mais version Magic)

Mais attention, pour celles et ceux d’entre vous qui s’inquiéteraient que ce Jumpstart remplace désormais le Magic « de base » comme on le connaît, rassurez-vous, non ! Jumpstart ne remplace pas le jeu de base. Il s’agit d’un jeu, d’un format, d’un produit autonome qui va se développer en parallèle des blocs habituels et réguliers. Jusqu’à ce que Wizards décide de retirer la prise dans quelques temps si le succès escompté n’est pas atteint…

Bref, ce Jumpstart est une excellente initiative pour re-booster Magic, lui proposer un tout nouveau format de jeu, plus facile d’accès, concurrencer Keyforge sur son propre terrain (de mana. OK je sors) de decks pré-construits aléatoires et re-dynamiser les ventes. Je sens que l’action Hasbro va prendre du galon

Le week-end de pré-sortie de Jumpstart est prévu du 20 au 21 juin, et la sortie officielle est annoncée pour le 3 juillet

Votre avis sur Jumpstart ?

2 responses to Magic: The Gathering innove avec Jumpstart, un tout nouveau format de boosters

  1. Erween says:

    Mon avis c’est qu’on dirait le nom d’une option pour voiture 😁

A vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.