L’article 14 du parlement européen vient tout juste d’être adopté par le Parlement Européen. Et ce que ça va changer pour le monde du jeu

Temps de lecture: 1 minute

Après l’adoption de l’article 13 (et ses importantes conséquences sur le net, sur YouTube, notamment), le Parlement Européen, tout feu tout flammes, vient tout juste d’entériner le nouvel article 14

Ce nouveau texte qui encadre les agrégateurs de contenu sur le web impose désormais la parité totale

Jugeant le web trop masculin, à 348 voix pour contre 272 contre, le Parlement Européen vient d’entériner une loi qui sera introduite le 1er janvier 2020, obligeant les médias et autres géants du web à se conformer à une totale parité homme-femme

Désormais, tous les sites, agrégateurs de contenu, vidéos, streaming, blogs et podcasts natifs devront se conformer à la loi européenne en comptant une rédaction composée à 50% de femmes et 50% d’hommes pour être à 100% diverse et inclusive

Pour prolonger la décision de l’Académie Française et la féminisation des noms de métier, l’utilisation du langage épicène et inclusif deviendra obligatoire dès l’introduction de cette nouvelle loi

Et qu’encourent ceux et celles qui ne se plient pas à cette nouvelle loi européenne, en vigueur dès le 1er janvier 2020?

Une robuste amende salée annuelle de plusieurs dizaines de milliers d’euros, tant que le médium ne remplira pas les conditions de cette nouvelle loi. Les agrégateurs ont donc 9 mois pour se préparer

Et ce que ça va changer pour le monde du jeu

Entre autres, il faudra désormais dire: les joueurs et les joueuses, et non plus seulement « les joueurs »

Mais également, les rédactions à 100-90-80-70 ou 60% composées de femmes ou d’hommes devront également engager plus d’hommes ou de femmes pour atteindre les 50% voulus par l’article 14 de cette nouvelle loi européenne

Certains sites, vidéo et blogs ludiques devront repenser leur modèle pour s’adapter s’ils veulent continuer à informer le public…

2 responses to L’article 14 du parlement européen vient tout juste d’être adopté par le Parlement Européen. Et ce que ça va changer pour le monde du jeu

  1. Abbadon says:

    Bon alors ça si ce n’est pas un poisson d’avril par contre, c’est plutôt (à nuancer) une bonne nouvelle pour la parité.
    Mais je suis sceptique, car imposer des amendes à celles ou ceux qui ne respectent pas cette loi est quelque peu (non en fait beaucoup) autoritaire et contre productif.
    Il y a celles et ceux qui voudraient bien l’appliquer, mais qui ne pourront pas pour diverses raisons (valables ou non).
    Et puis quid des contrôles et de leurs applications ?
    Cela me paraît bien trop compliqué à mettre en place et à établir, sûrement trop coûteux aussi.

    Une loi incitative plutôt que sanctionner me paraît plus judicieux, à mon humble avis. Et encore que les lois ne changent pas les mentalités comme ça, cela se saurait.
    Sacré Gus et son équipe ! 😀
    Nan vraiment chapeau parce que si ce sont des poissons d’avril les articles de ce matin, ils sont plutôt bien ficelés de part la potentielle crédibilité ! 😉
    D’ailleurs, si je peux poser la question, l’équipe de Gusandco est composée comment niveau femme/homme/pomme de terre ?
    Et cette composition, est-ce un choix conscient ou imposé par diverses contraintes ?

    Au plaisir de lire articles suivants, comme toujours !
    Ps : Quand je vois à quelle heure tu postes les articles, je me dis que tes nuits sont vraiments courtes 😮😮

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.