Des GNistes. Des vrais. Et des photos de ouf

Temps de lecture: 2 minutes

Automne 1989. J’avais 16 ans. Après un été passé sur des parties de Chill, le jeu de rôle, je me suis dit, comme ça, que ça serait quand même pas mal d’organiser un jeu de rôle à vivre en vrai. Pour de vrai. Dans la vraie vie. Avec des costumes, des personnages, un scénario

Mon père était à l’époque dentiste scolaire à Bienne dans le canton de Berne. Je lui ai demandé s’il était d’accord de me « prêter » son cabinet pour un jeu un soir. Ce qu’il a accepté

Un vendredi de septembre 1989, après avoir réuni quelques amis à l’arrache (parce que dans un cabinet dentaire…), un briefing des persos cinq minutes avant de jouer et des costumes contemporains random, nous nous lancions dans une sombre affaire de dentiste assassiné

Sans le savoir, je venais d’organiser mon tout premier GN. Ou JDRGN. Ou autrement dit, jeu de rôle grandeur nature. LARP, en anglais, Live Action Role Playing

Et près de 30 ans plus tard, je continue

Depuis 1989, avec notre assoc, nous avons dû en organiser plus de 200 (dont le tout prochain à venir dans 3 semaines, pour mille joueuses et joueurs à Genève dans des lieux de ouf, un rêve d’orga)

Parce que oui, en 2018, le GN, le LARP est devenu une activité fashion, plus réservée aux geeks et autres nerds. La preuve avec la mode mondiale des Escape Rooms, du (presque) GN en concentré sur 60 minutes. Immersif. Scripté. Une activité ludique qui fait du bien à « l’industrie » du jeu de rôle. Mais je m’égare

Boris Leist, un photographe allemand, a suivi des GNistes (=joueurs et joueuses de GN) pendant quatre ans pour prendre des photos démentielles de leur perso, de leur costume, de leur maquillage

En décembre 2017, le photographe a lancé sur Kickstarter un projet pour publier un livre de photos. Et comme il a été financé, avec 160 photos pro de GNistes, le livre sort dans trois mois, en juin, déjà en préco ici. Un futur livre de chevet

On se réjouit de voir ce que ça donne. Voici quelques photos. Et vous pouvez en voir d’autres sur le site du photographe

1 Comment

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.