11 raisons de ne pas jouer aux jeux de société en couple

flickr-1429902622-original
Old Couple – Flickr – by AdamCohn

Nous qui luttons farouchement contre le jeu de société sous toutes ses formes, principalement pour son côté amoral et avilissant, voici 11 raisons de ne PAS jouer aux jeux de société avec son ami / partenaire / petit copain / épouse / maîtresse conjugale. Oui, le jeu, c’est mal!

Cet article fait écho aux « 10 bonnes raisons de jouer à des jeux de société en famille » paru le 24.1.13 sur le site ludique de Potion Rouge.

Voici donc 11 raisons pour ne PAS jouer.

1. Divertissement : jouer nuit aux discussions philosophico-politico-religieuses. En effet, plutôt que de passer sa soirée en couple à refaire le monde, on refait le monde, mais avec des cubes, des dés et des cartes. C’est pas malin!

2. Coût: acheter des jeux coûte extrêmement cher, imaginez donc, comptez en moyenne 50 CHF / 30 euros pour un bon jeu de plateau qui risque de durer plusieurs années, alors qu’avec 1-2 euros on peut s’acheter une boîte de cure-dents et jouer au mikado toute la soirée.

3. Obligation : jouer c’est comme le repassage, dès qu’on commence on est obligé de finir, alors qu’on aurait peut-être d’autres choses bien plus intéressantes à faire, comme le repassage, justement.

4. Rituel : le pire dans le jeu de société, c’est qu’on peut décider, comme ça, en partant d’une très mauvaise idée, qu’un soir par semaine on pourrait passer du temps à jouer ensemble. Inacceptable. Et ça en devient un rituel obligatoire, routinier, poisseux.

5. Ignorance: le pire du pire, c’est que lorsqu’on se met à faire des jeux de société en couple, jeux de cartes ou de plateau, on ne reste pas devant son poste de télévision à suivre les informations. On finit donc par ne pas savoir quelle bombe a explosé, et où, ni combien d’accidents de la route il y a eu, ni quels sont les politiciens qui sont contre le mariage des otaries en Finlande. Et tout ça pour faire des jeux à la place.

6. Isolement : jouer en couple, juste à 2 en amoureux, les yeux dans les jeux, on aura tendance à apprécier la compagnie de l’autre, tout simplement, et donc à refuser les invitations d’amis ou collègues à aller boire du lait de soya au chocolat. A force de passer ses soirées à jouer à des jeux de société les couples deviendront asociaux, repliés sur eux-mêmes et finiront vieux et rabougris. La déchéance la plus totale quoi.

flickr-2649053973-original
Kissing Sculpture – Flickr – by photonooner

7. Voyage : la plupart des jeux proposent des univers fantastiques, oniriques et chatoyants. À force de voyager ainsi par l’imaginaire, on délaissera de plus en plus les vrais voyages, ceux qui génèrent stress et embouteillages. Et prendre l’avion pour faire 500km pour aller à la mer un jour et demi c’est quand même vachement mieux que de rester à la maison et pousser des cubes ou lancer des dés.

8. Discussion : un vieux couple c’est un couple qui ne se parle plus. Et tant mieux, car le silence est d’or. Jouer à des jeux pousse à la discussion: on parle stratégies, règles de jeux, prochains jeux à essayer, nouvelles critiques lues sur Gus&Co, etc. Le jeu devient véritablement un sujet de discussion, alors que de nombreux couples préfèrent ne plus se parler, tout simplement.

9. Procréation : jouer à 2 donnerait presque envie de faire des enfants rien que pour pouvoir jouer en famille. Et qui dit enfants dit couches, biberons, purées de haricots-lentilles-tofu.

10. Sorties : dans la plupart des villes en Europe il y a des lieux de jeux, comme le Bar à Jeux de Genève par exemple, qui accueillent tous les joueurs et mettent quantité de jeux à disposition. Il n’est fondamentalement pas impossible que les couples qui apprécieraient les jeux seraient soudainement pris d’une irrésistible envie d’aller passer la soirée dans de tels lieux de débauche et d’infamie. Et de rencontrer d’autres couples.

11. Sport : mais pire que tout, les couples qui préfèrent faire des jeux de société ne seraient pas en train de faire de la sexualité physique l’un dans l’autre, et ça c’est mal. Oui certes il y a les sérieux dangers du point 9, mais.

Donc en conclusion, oui, le jeu tue l’amour ! Clairement. Ne JAMAIS jouer à des jeux, encore moins à deux.

Si jamais vous désirez prolonger votre investigation sur le sujet, nous avons listé les pires jeux à 2 de 2012 ici.

Et abomination, un site ludique se concentre sur les jeux à deux, ça s’appelle… jeuxadeux.com.

Charming Rowers in Tam Coc - Flickr - By David Navais
Charming Rowers in Tam Coc – Flickr – By David Navais

6 Comments

  1. Sans compter que des fois, on se fait battre par l’être aimé et que même qu’il se sent coupable l’être aimé de nous avoir battu…
    Nan vraiment, faut pas jouer en couple !

  2. Et nous qui jouons tous les jours ensemble !!! Que va devenir notre couple, sans télé-réalité, série à rallonge, mise à jour de Facebook, lectures chacun dans son coin !! Misère !!! 😉

  3. L’auteur de cet « article » devrait consulter un conseiller matrimoniale et un psychologue car apparemment ses relations de couple ne sont pas au beau fixe et il semble souffrir d ‘un traumatisme dû aux jeux de societe, peut etre a cause d une defaite au uno !!!!

Laisser un commentaire