Se préparer pour un tournoi de poker

Le tournoi de poker à la Praille va tout bientôt commencer.

540 personnes s’affronteront pour la grande finale. A gagner : un séjour pour deux à Las Vegas, entre autres.

Comment bien se préparer pour ce tournoi ?

Calme

Le plus grand conseil, c’est surtout de ne pas arriver stressé au tournoi. Venez détendu, reposé, calme. Se retrouver avec 180 personnes, pour la plupart inconnues, dans un environnement différent, pour une qualification, générera naturellement un stress. Si vous êtes déjà stressé avant d’arriver et avant de jouer, la partie ne se passera pas forcément bien.

Allez faire un tour dehors, tranquillement, prenez l’air, écoutez de la musique (calme) pour vous détendre. Buvez un jus de fruit, de l’eau. Évitez e café et la cigarette qui sont deux excitants et qui vont augmenter le facteur stress.

Jouer détendu présente l’avantage de jouer sereinement, et donc de prendre les bonnes décisions : bluffer, suivre, relancer? Si vous êtes maître de vos moyens, de vos tells (communication non-verbale au poker), car détendu, vous jouerez mieux.

Attitude positive

Respecter et apprécier les autres joueurs à la table aura plusieurs effets.

D’abord, cela mettra une ambiance positive à la table, qui vous offrira dispositions et énergies positives.

Ensuite, cela vous permettra également de garder un bon souvenir du tournoi. Comme le poker payant est interdit en Suisse depuis une année, il y a très peu de tournois. Autant profiter de celui de la Praille.

Puis, vous montrer agréable et honnêtement sympathique, les autres joueurs auront plus de mal à vous bluffer car ils se prendront de sympathie pour vous. Un avantage à saisir.

Et j’oubliais, n’oubliez pas d’être agréable avec les organisateurs, nous 🙂

Boire, manger

Nous sommes des animaux, nous avons furieusement tendance à l’oublier. Nous avons besoin de boire et manger pour alimenter notre organisme. Beaucoup boire permet d’hydrater notre cerveau, et donc de mieux le faire fonctionner.

C’est enfoncer des portes ouvertes que de le dire, mais combien de gens boivent autre chose que 2-3 cafés par jour et 1-2 verres d’eau ou de vin? Il est important de beaucoup boire, 1-2l par jour. Comme n’importe quel véhicule à moteur, nous avons besoin d’essence.

Pour le tournoi, pensez à boire régulièrement, et de préférence de l’eau, tout simplement. Des boissons sucrées augmenteront la soif, ne la feront pas passer, et risquent souvent de servir d’excitant. Le poker, on ne le dit jamais assez, est un jeu de patience et de réflexion. Il est important de prendre son temps, de savoir quand faire « un move ».

En ce qui concerne la nourriture, à la Praille il y aura de nombreux restaurants aux alentours offrant différents types de cuisine: chinois, afghan, italien, traditionnel, vous aurez l’embarras du choix. Mangez avant, ou pendant la pause de 30′, mais mangez! Faites attention toutefois à ne pas manger trop, la digestion pourrait entraîner une somnolence, « dangereuse » pour votre partie.

Tilt

Le tilt est certainement le pire facteur au poker. Partir en tilt, c’est partir « en sucette ». Quand vous venez de perdre une main, un gros pot, vous avez ensuite tendance à vous énerver, contre les autres joueurs et / ou contre vous-même. Évitez cette réaction plus que tout. Il est évident qu’on ne peut pas gagner au poker sans perdre des mains. Si vous partez en tilt, vous allez mal jouer vos prochains mains car vous serez énervé.

Chaque fois que je perds une main et un gros pot, je me lève de ma chaise et j’en fais le tour. Ça peut sembler crétin, mais ça me permet psychologiquement et symboliquement de me dire qu’il faut tourner la page / la chaise, pour continuer la partie de manière calme et raisonnée.

Vous avez d’autres astuces, conseils à partager?

Nous avions publié un article sur le poker zen, des clés pour jouer détendu et bien préparé. A (re)découvrir ici.

One Comment

Laisser un commentaire