Jeux de rôle

Confinement : Comment faire du jeu de rôle sans quitter la maison

Temps de lecture: 3 minutes

Confinement oblige, comment continuer à faire du jeu de rôle avec ses amis sans sortir de chez soi, à distance ?

Depuis trois semaines que nous sommes en confinement et de distanciation sociale, comment s’y prendre pour continuer à faire du jeu de rôle ? Vous avez peut-être une campagne en cours, en hiatus depuis ces dernières semaines. Ou vous n’avez jamais fait du jeu de rôle, vous aimeriez bien vous y mettre, mais vous ne savez pas comment

Confiné chez soi, le jeu de rôle est peut-être l’une des activités les plus saines et idéales à pratiquer. Elle permet de se « retrouver » à plusieurs, et de résoudre des problèmes ensemble. Car au fond, le jeu de rôle, c’est ça : vivre une aventure ensemble et se retrouver confronté à des situations, à des scènes, à des rencontres, et trouver des solutions à plusieurs pour s’en sortir. Et surtout, le jeu de rôle permet de s’évader de notre réalité (pesante) quelques heures grâce à l’imagination : incarner un voleur dans une cité médiévale ou une mercenaire sans foi ni loi dans l’espace. Avec le jeu de rôle, c’est possible. Vous devenez le héros, l’héroïne de votre propre film !

Oui, le confinement est pourrait être le moment idéal pour commencer le jeu de rôle !

Voici comment jouer à distance avec ses amis, ses amies, comme à Donjons et Dragons par exemple. En utilisant des outils qui sont soit totalement gratuits, soit à un prix plutôt bas

LE JEU DE RÔLE IRL VS ONLINE

Outre le fait que l’on ne va pas partager de pizzas, de chips ou d’odeurs de pied, ce qui change dans une partie de jeu de rôle en ligne par rapport à une partie en ligne, c’est tout ce qui implique le fait de jouer, de se retrouver à distance. Il est important de veiller à impliquer le plus possible tout le monde « à la table ». En vrai, il y a souvent un ou une ou plusieurs meneuses à la table. Les leaders. Ceux ou celles qui vont prendre les décisions finales. Online, ça risque bien d’être pareil, et de s’avérer encore plus dommageable pour les autres. Comme on joue à distance, via un écran, une caméra et un micro, si on ne prend pas soin des autres, de les impliquer, de donner la parole à tout le monde, certaines personnes pourraient se sentir mises à l’écart et se mettre alors encore plus en retrait pour entamer alors un cercle vicieux

Le ou la MJ doit veiller à respecter les temps de parole, et les prises de décisions. Qui prend les décisions ? Toujours la même personne, ou est-ce ce que ces décisions sont prises de manière unilatérale, équitable ?

L’autre « danger » de jouer online, c’est la propension des joueurs et joueuses à se lever « de table » pour aller faire un truc, un machin. Et donc de quitter la partie de manière intempestive. De quoi ralentir le jeu : « qu’est-ce que j’ai loupé ? » Avant de jouer, un peu à la manière d’une « session zéro », peut-être est-il nécessaire de discuter d’une certaine « net-étiquette » avant de commencer

LES OUTILS

Des dés à lancer

Qui dit jeu de rôle dit également lancers de dés, la plupart du temps. Et des dés souvent… particuliers : des dés à 20 faces, 12 faces, 4 faces. Vous ne trouvez plus vos dés perdus au fin fond de votre armoire ou vous n’en avez tout simplement pas ? Vous pouvez les « lancer » en ligne :

➡️ Sur le site officiel de D&D

➡️ Sur Google

➡️ Sur Random.org

Des plateformes pour jouer

Pour jouer à distance en ligne, il existe deux sites connus :

➡️ Roll20

➡️ Fantasy Grounds

Ces sites ne sont pas forcément les plus faciles à utiliser. Il faudra un peu de bricolage pour lancer la partie. Ces deux sites sont dispo sur smartphone, tablette et ordinateur. Avec ces plateformes, on a vraiment l’impression de se retrouver assis à côté de ses potes

Et l’avantage de ces deux plateformes, c’est qu’elle incluent du contenu sous licence de Donjons & Dragons, ainsi que de nombreux autres systèmes de jeu de rôle, dont Pathfinder, Vampire, L’Appel de Cthulhu et autres. Ce qui permet de pouvoir intégrer des éléments « officiels » de ces univers

Des plateformes pour chatter

Depuis son lancement en 2015, Discord est rapidement devenue une plateforme essentielle pour lancer sa propres salle de réunion virtuelle pour chatter et jouer à plusieurs. Utilisée par plusieurs communautés, de jeux vidéo, de jeux de société, cette application est aujourd’hui largement utilisée pour les jeux de rôle

Des applications de vidéoconférence

Si vous ne voulez pas vous lancer dans Roll20 et/ou Discord pour gérer vos parties, et préférez passer en vidéoconférence, tout simplement, nous vous proposons ici toute une liste d’applications, à vous de voir celle qui vous convient le mieux :

Et si vous cherchez un petit jeu de rôle pour commencer, gratuit, à imprimer, avec quelques idées de scénarios, et pour jouer avec vos enfants dès 4 ans, il y a Donjons & Chenapans :

Pour prolonger la discussion et apprendre comment utiliser Discord et Roll20, voici une vidéo hyper bien faite :

Et vous, est-ce que vous continuez à faire du jeu de rôle à distance pendant le confinement ? Racontez-nous. Comment faites-vous ?

5 Comments

  • Dheux

    Je joue exclusivement en virtuel, sur diverses plateformes(FG, roll20, rollisteam) , avec des MJ différents (mais qui sont également joueurs) mais avec la même équipe . L’irl est réservé à mes enfants. Je suis étonnée de lire certaines choses comme par exemple le fait de ne pas être concentré pendant la partie. Si je regarde ce que je fais, et bien lorsque je joue, je joue, je ne fais pas autre chose, j’ai mon casque, mon PC portable et mon cahier de note. Je n’ai pas mon téléphone portable sauf de temps en temps pour aller sur le discord mais c’est tout. Nous jouons de 21H à 00H avec une pause au milieu. Je trouve que le virtuel t’oblige à être attentif à ce qui t’entoure et à ce que dises les autres joueurs. Et cela t’apprend a respecter la parole de l’autre, à faire attention à ta façon de parler également. C’est vrai que tu peux avoir des meneurs et des joueurs plus ou moins actifs mais en IRL c’est la même chose. tu peux avoir une journée de M… au boulot ou des soucis perso qui font que tu n’es pas dans ton assiette ce jour là aussi mais si tu es là c’est pour te faire plaisir, prendre du bon temps. Je joue en moyenne 2 parties par semaine, le soir. Je reconnais que j’ai beaucoup de chance, nous sommes fidèles à nos jours et à nos horaires, si l’un de nous est absent nous trouvons en générale une solution pour pouvoir continuer à jouer. et je reconnais que sans le virtuel, et bien je n’aurais pas fait de JDR . Désolée d’avoir été un peu longue 🙂

  • Nems

    Hello,

    Pour ma part, depuis le début du confinement, nous avons installé Discord pour l’audio et rolisteam pour le partage des cartes , les jets de dés (via la commande !1d100 par exemple) ainsi que la musique d’ambiance.

    Nous en sommes à 4 parties sur une campagne Trauma depuis le début du confinement et c’est vraiment pas mal comme expérience même si bien évidemment, il faut être plus attentif et plus discipliné qu’autour d’une table.

    Bon mettons de côté la première partie qui fut un brin chaotique entre les différents paramétrages de Discord, de rolisteam, le fait qu’on a du passer par un petit soft gratuit VPN (dont le nom m’échappe la tout de suite) afin d’être tous sur le même réseau, parce que oui, notre rolisteam n’a pas du tout aimé les pare-feu des box internet et enfin mais surtout la compétence plus que douteuse en informatique de certain .. 🙂

    Bref une très belle expérience pour le moment que nous renouvelons tous les samedis soirs. Après il est égalent vrai que nous jouons ensemble depuis plus de dix ans.

  • CSO_Panorius

    Bonjour à tous et à toutes !
    Article très interressant ! C’est vrai qu’il y a eu beaucoups d’interrogation pendant le confinement sur ce sujet. (Et pour certain et certaine des crises de folie identique aux cauchemards de notre bon vieux Cthulhu !)
    En tant que développeur informatique, et avec l’aide du meilleur compagnon qu’il soit, nous avons mis en place, lors de ces evenements, une plateforme de jeux de rôle en ligne.
    Lien: Charactersheetonline.com
    Cette plateforme vous permet de gérer, en tant que MJ, un nombre de personnage que vos joueurs incarneront. Toutes les interactions sont instantannées et bidirectionnelles !
    Aujourd’hui, nous ne traitons qu’un type d’univers hélas, qui est celui de Naheulbeuk mais revisité. Mais je suis actuellement sur une nouvelle feature qui permettra de créer n’importe qu’elle univers à votre guise et qui risque de sortir courant juillet si je cravache beaucoup… ( Ouuiii maître !). En un mot: un système 100% modulable ! (Euh j’ai dis « un » mot ?! Oups)
    Beaucoup d’autre feature seront à venir, mais en tous cas pour l’instant, le but est de s’amuser, faire vivre une communauté à l’imagination débordante !
    En tout cas n’hésité pas à nous soutenir et à nous suivre sur les réseaux sociaux affichés tout en bas de notre site !
    Comme dirait l’homme du moment: « la question est vite répondu » et « Bisous » ! 😉

    Panorius.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :