Jeux de plateau

La Gen Con 2021, en peau de chagrin

Le Covid continue de faire des dégâts. Le cas de la Gen Con avec de nombreux éditeurs qui annoncent leur désistement.


C’est dans quelques jours à peine, du 16 au 19 septembre, que la Gen Con 2021 aura lieu à Indianapolis, dans l’État d’Indiana, à quelques centaines de kilomètres au sud de Chicago.

Créée en 1976 par Gary Gygax, le co-créateur de Donjons et Dragons, la Gen Con est la plus importante rencontre américaine autour du jeu, de société, de cartes et de rôle. L’année passée, la manifestation a dû être annulée, covid-oblige. Cette année, la manifestation aura lieu en live, avec masques.

Oui, mais, ça commence à sentir le sapin.

Comme le variant Delta plane, et Mu en embuscade, on n’est pas sorti de l’auberge la pandémie. Pas un jour ne passe, ou presque, sans qu’un éditeur de jeu annonce son désistement. Leurs équipes préfèrent basculer sur l’offre online de la Gen Con, et éviter de « jeter » leurs équipes dans l’arène virale des halles. C’est la débandade.

Il faut dire que les chiffres de contamination ne sont pas bons, et se détériorent, même, dans l’Indiana justement, l’État américain dans lequel le salon a lieu.

Pour l’instant, voici les éditeurs qui ont annoncé leur désistement de la Gen Con en live :

👉 R. Talsorian (Cyberpunk, le JDR) :

👉 Asmodee, et toute sa clique, nombreuse, d’éditeurs (Libellud, Repos Prod, Plan B, FFG, Space Cowboys…), qui occupe une importante, imposante surface dans la Gen Con.

👉 Paizo (Pathfinder JDR), qui l’a annoncé en mai.

👉 HABA (La Vallée des Vikings)

👉 Brotherwise Games (Call to Adventure)

Tous ces éditeurs ne bouderont pas la manifestation pour autant, ils passeront par, sur la version online, sur la plateforme et les événements dédiés, via Twitch et consœurs.

À quelques jours de l’événement, est-ce que d’autres éditeurs retireront la prise ? Pas impossible. Mais sans la présence de FFG et de Paizo, les deux exposants parmi les plus importants du salon, à l’aune de plusieurs intempéries que subit la manifestation, entre annulations en cascade, crise sanitaire et écologique, une question se pose désormais : est-ce que le déplacement se justifie encore ? La Gen Con risque d’être bien étrange cette année…

Et maintenant, c’est quoi, la suite ?

Dans un peu plus d’un mois, c’est Essen qui se profile. Et certains éditeurs ont également annoncé leur absence. Dans ces circonstances et ce contexte sanitaire, est-ce que faire et payer le déplacement s’avère encore pertinent ?

En ce qui nous concerne, Gus&Co, même si toute notre équipe de rédaction est vaccinée, pour des raisons évidentes et sanitaires, nous avons décidé de ne pas participer cette année ni à la Gen Con, ni à Essen. Croisons les doigts, les orteils et tous les autres appendices pour que la pandémie se tasse en 2022.

Et vous, avec ces désistements et la crise sanitaire, avez-vous prévu de vous rendre à la Gen Con ou à Essen cette année ?

2 Comments

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :