Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

Comment nos attentes pour un jeu réduisent notre plaisir à y jouer

Attendre, espérer un jeu. Et finir par être déçu ?


Attentes

Nous avons toujours des attentes sur nos jeux. Avant de les acheter, avant d’y jouer, en y jouant, après aussi.

Nous avons des attentes, par exemple, sur la richesse ou l’originalité des mécaniques. Sur la qualité des règles. Sur la recherche thématique. Sur tout paquet de choses qui, parfois, peut venir à manquer et finir par nous décevoir.

Prenez le cas du tout dernier Time Stories, par exemple. On attendait ce deuxième scénario du deuxième cycle avec impatience, et puis patatras, quelle ne fût notre déception !

Plus plus égal plus

Nous avons toutes et tous tendance à avoir deux types d’attentes pour un jeu, souvent exclusives, parfois cumulées :

  • Des attentes positives, ou optimistes : nous pensons, espérons que le jeu est bien, parce que…
  • Des attentes négatives, ou pessimistes : nous craignons, espérons que le jeu ne soit pas trop…

Ces attentes fonctionnent également pour tout : un film, une série, un livre, une expo, un voyage…

En général, nous avons plutôt tendance à avoir des attentes optimistes pour nos jeux. Et soyons lucides, ces attentes optimistes sont être une bonne chose ! Une attente optimiste renforce l’attrait pour le jeu. Plus on attend quelque chose de bon, de bien, sur un jeu, et plus on se réjouit. Plus on a des attentes positives sur le prochain que nous allons acheter, auquel nous allons jouer, et plus nous augmentons les chances de l’apprécier. Pourquoi ? Parce que nous partons sur des bonnes bases, constructives, fertiles.

Tu pousses le bouchon des attentes un peu loin Maurice

Ces attentes, positives, ne sont pas miraculeuses non plus ! Lorsque les attentes ne sont pas satisfaites, cette violation des attentes peut également être préjudiciable. Le jeu espéré peut, parfois, décevoir. Et décevoir encore plus ! Plus on se réjouit, et plus la déception causée sera marquée. Le cas de Time Stories, encore une fois !

Mais le type d’attentes peut également jouer un rôle. Plus le niveau d’optimisme et de positivité (un terme à éviter, en 2020-2021…) sont élevés, et plus on augmente le risque de la déception. Autrement dit, se réjouir, c’est bien, on augmente ses chances d’être content, mais trop se réjouir, et on s’expose à plus de risque d’être déçu.

Et pourquoi ? L’idée ici est que notre optimisme à propos du jeu attendu, espéré, crée à la fois des attentes irréalistes et un faux sentiment d’assurance à propos de la qualité du jeu.

Tu te mets combien

Une chose que j’ai remarquée avec le temps et l’expérience, c’est que les attentes optimistes sont… problématiques. Ce sont souvent celles qui deviennent difficiles à satisfaire. Par exemple, si je vous demande d’évaluer vos attentes pour prochain Micromacro Crime City Full House, annoncé pour août, si vous me dites « je m’attends à ce que les scénarios soient encore plus palpitants que ceux de la première boîte », ou « je m’attends à ce que les scénarios soient encore plus originaux », il y a de très fortes chances qui si vous détenez ces attentes, vous êtes susceptibles d’être déçus.

Pourquoi ? Parce que vous mettez la barre très, trop haute. Et ce deuxième opus de Micromacro pourrait bien finir par décevoir. Pas parce qu’il sera moins bien, mais parce qu’on s’attend, à quelque chose.

C’est ce qui est arrivé avec Mariposas, le deuxième jeu de l’autrice de Wingspan. Tout le monde l’attendait (le sujet du jour) au contour, et il a fini par décevoir. Car le premier titre était tellement bien, qu’on s’attendait forcément à quelque chose de grand, de… mieux. Dans l’autre sens, cela aurait été peut-être différent.

D’un autre côté, les avantages des attentes optimistes ont tendance à se concentrer sur des attentes plus spécifiques d’un jeu. Si vous achetez un jeu et craignez ceci, cela, avec un passif pessimiste, vous augmentez vos chances d’être déçu. Ou, comme on dit en Suisse Romande, déçu en… bien. Mais déçu quand même.

Si vous prenez le temps d’évaluer vos attentes pour un jeu, avant de l’acheter, avant d’y jouer, essayez de vous demander s’il est possible, raisonnable de répondre à ces attentes et comment vous vous sentirez si elles ne sont pas satisfaites.

Bien sûr, si vos attentes d’un jeu sont raisonnables et réalistes, le fait de ne pas les voir satisfaites sera probablement décevant, mais la réponse la plus constructive ne consiste pas simplement à les écarter. Ce jeu vous déçoit. Déçoit les attentes que vous aviez pour lui. Et maintenant ?

Atta

Nous attendons toutes et tous le meilleur, pour nos vies, pour nos enfants, pour notre partenaire, pour notre carrière. Je m’attends à ce que les choses se passent bien pour moi. Je m’attends à ce que je reçoive ce que je mérite. Je m’attends à ce que tout se passe de manière parfaite. Je m’attends à ce que mes enfants réussissent bien à l’école. Je m’attends à ce que le prochain Unlock 9 soit encore mieux que le précédent, etc.

Nous avons, pour la plupart, des attentes, élevées.

Ne vous méprenez pas. Avoir des attentes élevées est souvent positif. La recherche a démontré que les profs les plus efficaces sont ceux qui maintiennent des attentes élevées envers leurs élèves. Les profs qui ont de grandes attentes envers eux-mêmes sont également plus efficaces.

En revanche, les niveaux d’attentes sont également liés à notre degré de satisfaction. Lorsque nous nous attendons à quelque chose d’incroyable et que nous recevons quelque chose qui s’en éloigne, le degré de divergence peut être lié à notre niveau d’insatisfaction.

Où nous mènent ces espoirs non satisfaits ? Sur la voie du mécontentement et de l’accusation. C’est de ta faute si…

Ce qu’il faut, c’est un équilibre entre des attentes élevées et irréalistes. C’est également là où se situe la frontière entre être une personne optimiste et une personne perfectionniste. En tant qu’optimiste, on cherche le possible. En tant que perfectionniste, envers soi-même, les autres ou les objets, comme les jeux, il y a le risque d’entretenir des attentes élevées, irréalistes, qui mène à une insatisfaction, une déception constantes.

C’est (de) ta faute

Si les espoirs que vous aviez pour un jeu n’ont pas été satisfaits et que vous pensez qu’ils sont réalistes, il doit y avoir une raison, quelqu’un ou quelque chose à accuser.

Une solution, simple, serait de ne pas avoir d’attentes. Plus facile à dire qu’à faire. Toute notre existence est tournée vers la motivation, l’attente d’obtenir, de faire, de recevoir, de vivre, de rencontrer, d’être quelqu’un chose, quelqu’un. Ne pas avoir d’attentes, c’est zen, certes, mais extrêmement compliqué. Rien que le fait de se contenter de ce que l’on a, de ce que l’on est, est déjà une attente en soi. L’attente repose sur la poursuite du bonheur.

Une autre solution, plus envisageable, et d’essayer de rendre nos attentes plus réalistes. Et si elles ne sont pas satisfaites, c’est à nous de chercher des explications qui peuvent devenir des raisons légitimes. En particulier, recherchez les raisons qui peuvent être abordées et peut-être, modifiées pour arriver à une meilleure conclusion à l’avenir. Je n’ai pas aimé ce jeu. J’en attendais plus, j’en attendais autre chose. Pourquoi suis-je déçu ?

Alors non, l’idée ici n’est pas d’excuser un mauvais jeu, un jeu plat, un jeu creux. Je suggère plutôt que nous recherchions d’abord des circonstances atténuantes et des explications alternatives, avant de sauter tout de suite sur la solution de facilité, l’accusation. Le jeu m’a déçu. J’en attendais plus. Pourquoi ? Et si, au final, ce sont mes attentes qui étaient trop élevées ?

J’espère que cet article, comme votre prochain jeu, répond à vos… attentes.

Un TED extrêmement intéressant sur ce concept d’attentes, et comment elles peuvent générer des biais et des déceptions.

Et vous, à quand remonter votre dernière déception pour un jeu ? Pensez-vous que vos attentes étaient trop élevées ? Racontez-nous ça.

2 Comments

  • Yann Dtl

    C’est ce qui m’est arrivé pour Lueur …
    Au final, cette DA est son pire ennemie … et clairement, je ne pense pas être le publique visé au final, j’aurai du attendre de voir les reviews. Il est rare que je fasse un achat impulsif et ça se confirme, c’est risqué. L’espoir et les attentes peuvent être contre-productif.

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :