Jeux de plateau

Micromacro : Crime City Full House. Une suite pour le meilleur jeu de 2020

Au boulot Sherlock !


Plus Macro que Micro

Faut-il encore présenter Micromacro : Crime City ? C’est, selon nous, le meilleur jeu de 2020, un mélange subtil et savoureux entre Où est Charlie et une enquête à la Sherlock, avec un retour ingénieux dans le temps, le tout tenant sur une énooooooorme carte d’une ville et quelques cartes pour placer chaque affaire. Détonant, passionnant !

Et nous ne sommes pas les seules à le dire, ce n’est pas plus tard que lundi passé que les 9 jurés du Spiel des Jahres l’ont nommé pour décrocher le fameux prix prestigieux. Et il a toutes ses chances !

Micromacro : Crime City Full House

Fort de sa nomination, l’éditeur original allemand du jeu a annoncé sur Facebook il y a quelques jours travailler sur la suite.

Dans ce Micromacro : Crime City Full House, ce sont à nouveau 16 affaires qui vous demanderont d’explorer une toute nouvelle carte.

16 enquêtes disséminées sur la suite de la ville, grâce à une carte qui vous permet d’explorer la partie sud de la ville, puisque cette nouvelle partie se colle à la première.

Selon l’éditeur du jeu en Allemagne, Pegasus Spiele, Full House offrira une expérience de jeu coopératif «plus complexe, sophistiquée et, bien sûr, un peu plus criminelle» par rapport au MicroMacro original.

Comme vous pouvez le voir, certains cas seront également marqués d’une série de symboles indiquant ceux qui conviennent le mieux au plus jeune public.

Car oui, c’est ce qui manque dans le premier opus, des scénarios plus… familiaux. Les affaires étant toutes plutôt sombres et morbides : chantage, meurtre, infidélité.

Dans ce Micromacro : Crime City Full House, grâce à ces symboles, on saura tout de suite si on peut se lancer dans l’affaire avec ses enfants ou ses parents.

Le jeu est déjà annoncé sur la boutique de l’éditeur allemand pour le prix de 25 euros. Soit le même prix que le premier. Et la sortie est annoncée pour le mois d’août. Et oui, Blackrock est déjà en travailler sur la VF. Espérons qu’ils pourront la sortir dans la foulée !

Comme pour le premier, on peut déjà s’attendre à ce que cette suite s’arrache comme des petits pains !

Et encore une chose

➡️ Pour tout savoir sur Micromacro, c’est ici :

➡️ Vous avez fini tous les scénarios de la première boîte ? En attendant la sortie de Micromacro : Crime City Full House, vous pouvez vous lancer dans notre scénario inédit. Graves Graffiti, une histoire rocambolesque de… graffiti dans la ville.

Micromacro : Crime City Full House, la suite, ça vous réjouit ? Vous avez fini tous les scénarios de la première boîte ?

3 Comments

  • Ange

    Avec ma femme, on fait peu à peu les scénarios en mode classique (par 3 ou 4 scénarios) contrairement à mon fils qui les a fait avec son amie en un coup en mode expert (à partir de la première carte faire toute l’enquête et vérifier l’ensemble à fin). Comme quoi, chacun peut faire comme il veut. Je pense qu’à deux joueurs c’est le mieux : échange et partage sans pour autant s’empêcher d’accéder à la carte !
    Par contre, sans les chercher, à force, on repère aussi les héros des futurs scénarios.
    Probablement on craquera pour la suite. On a donc encore jusqu’à août pour finir les 4 derniers scénarios (on a déjà fait les œufs de Pâques !)

  • Tanghar

    Très bonne nouvelle, même si prévisible !

    « Car oui, c’est ce qui manque dans le premier opus, des scénarios plus… familiaux. Les affaires étant toutes plutôt sombres et morbides : chantage, meurtre, infidélité. »

    Pour le scénario « familial », il y a l’enquête bonus de la disparition du bébé ! ^^
    Bon, après le jeu s’appelle « Crime city », et pas « où est Charlie chez les Bisounours » :p

    • ouazabi

      Eh ben moi je jouerai bien à un « Où est Charlie chez les Bisounours » 😀 Ici, je suis embêté.e de ne pas pouvoir présenter ça à mes nièces et neuveu :/ Et pourtant, ils gagneraient à découvrir ce genre de mécanique !

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :