Analyses & psychologie du jeu,  Jeux de plateau

Le jeu de société, pour se faire un petit shot d’ocytocine

Temps de lecture: 3 minutes

Demain, c’est la Saint-Valentin : comment le jeu de société agit sur notre hormone du bonheur, l’ocytocine. Un petit shot ?


Pourquoi joue-t-on ? Pour créer du lien. Ça, on le savait déjà ! Demain, c’est la Saint-Valentin. Pour faire écho à notre article sur les meilleurs jeux de société pour cette Saint-Valentin 2021 perturbée, voici une petite réflexion sur l’ocytocine, également appelée l’hormone de l’amour, du bonheur. Et comment le jeu de société permet de s’en faire un petit shot.

Qu’est-ce que l’ocytocine ?

L’ocytocine est appelée « l’hormone de l’ amour » ou « l’hormone du bonheur » pour une bonne raison. C’est l’hormone sécrétée lorsque on prend dans ses bras quelqu’un de proche, d’apprécié, d’aimé. Ou quand on fait des câlins à son chiot ou son chat. On ressent alors un sentiment doux, chaud, moelleux, flou et diffus. C’est l’ocytocine !

L’ocytocine est un neuropeptide, une molécule semblable à une protéine que vos cellules cérébrales utilisent pour communiquer entre elles. L’ocytocine est également une hormone, ce que le cerveau la libère dans la circulation sanguine pour communiquer avec le corps.

Pour une micro-mini substance chimique du cerveau, l’ocytocine fait un gros taf. Elle joue un rôle prépondérant dans le sexe, l’accouchement, les liens, les interactions sociales, les émotions et de nombreuses autres fonctions importantes pour nous, les mammifères. Notre cerveau le produit naturellement, mais il existe également de l’ocytocine synthétique qui est parfois utilisée à des fins thérapeutiques, en spray nasal par exemple.

Une fois sécrétée, ou… sniffée, l’ocytocine semble nous pousser à adopter un comportement plus prosocial. Selon des recherches, l’une qui remonte à 2005 et l’autre à 2007, l’ocytocine nous rend en effet plus généreuses et généreux, plus… humains, plus en confiance avec les autres. Et au final, l’ocytocine libère des sensations de bien-être, de bienveillance.

Dans la première étude de 2005, des étudiants qui ont sniffé de l’ocytocine ont eu plus de facilité à échanger, à s’ouvrir, à se livrer à d’autres pour partager des moments difficiles. Dans l’étude de 2007, il est cette fois question d’argent. Les gens qui avaient reçu un shot d’ocytocine se sont montrés plus généreux et ont plus de facilité à partager. Lorsque les gens avaient reçu une dose d’ocytocine via un spray nasal, ils partageaient 80% plus d’argent avec un inconnu que les personnes qui n’en avaient pas reçu ! 80% quand même !

Alors, devrions-nous tous ajouter la prise d’une dose d’ocytocine avec nos céréales du matin ? Un petit shot dans notre Tall Latte Double Macchiatto au lait d’avoine ? Faut pas pousser grand-mère dans le blender non plus. De 1, parce que les études ne sont pas toujours super pertinentes et à 100% correctes, il peut y avoir des biais d’étude, et de 2. on ne va pas toutes et tous devenir des junkies, non plus.

Un shot d’ocytocine, maintenant

Comme vu plus haut, l’ocytocine est un produit chimique généralement utile et efficace pour notre bien-être et notre bonheur. Alors, comment en recevoir, comment en recevoir plus, de manière naturelle, et sans devoir passer par un spray nasal ou des… injections ?

Câlins

Un toucher physique réconfortant est un moyen sûr de déclencher l’ocytocine, entre parents et enfants, entre couples, et bien sûr, entre les humains et les animaux domestiques (chiens, chats, mammouths). Alors hop, c’est parti, free hugs pour tout le monde ! En 2022, quand tout le monde sera vacciné…

Faites l’amour (ou… aimez-vous vous-même)

Le plaisir sexuel est l’un des moyens les plus efficaces pour obtenir un gros coup d’ocytocine. Que vous soyez avec un ou une ou plusieurs partenaires, ou que vous vous soyez tout ou toute seule, l’ocytocine peut monter en flèche avec l’orgasme. Un moyen super puissant, super efficace pour un shot d’ocytocine ! En solo ou à plusieurs.

Regardez un film plein d’émotions

Lorsque nous ressentons de la compassion, de l’empathie envers les autres, nous nous mettons émotionnellement à leur place. Une recherche de 2009 a démontré qu’en regardant des clips vidéo riches en émotions, les niveaux d’ocytocine augmentaient. Les gens devenaient alors plus généreux

Avec Coco, ma partenaire de vie, nous avons une petite tradition depuis près de 20 ans que nous sommes ensemble. Le dimanche, c’est « cheesy movie », nous regardons toujours une rom-com (mielleuse et… mièvre). Pour le shot d’ocytocine ???

Jouez aux jeux de société

Le jeu de société est… de société. Même dans un jeu à l’IGUS au ras des pâquerettes, à 1 ou 2 sur 5, on partage quand même un moment ensemble, assis autour de la même table autour d’un même jeu. On échange des regards, des mots, des sourires

Et surtout, avant de jouer, on accueille les autres, on les serre dans ses bras, on se tape la bise ou on se serre la main. Et là, bim ! On se prend à chaque fois un shot d’ocytocine dans les dents. La prochaine fois que vous organisez une soirée jeux chez vous, après tous les confinements, pensez à tout ce déluge d’ocytocine que vous allez déclencher. Est-ce que l’ocytocine serait l’un des facteurs qui explique le succès actuel des jeux de société ? Pas impossible.

Vous pouvez poursuivre la réflexion en écoutant ce podcast en psychologie :

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :