Jeux de plateau

10 choses étonnantes que vous ne saviez pas sur le Monopoly

Temps de lecture: 5 minutes

Avec ses plus de 80 ans d’histoire, le Monopoly continue de nous étonner ! Voici 10 faits surprenants sur le jeu.


Le Monopoly existe depuis plus de 80 ans. De quoi générer beaucoup, beaucoup d’histoire. Il faut reconnaître qu’il existe plusieurs controverses sur son origine, et depuis sa création, on dénombre plus d’une centaine de Monopoly différents, et il continue d’en sortir chaque année.

Elizabeth Magie était la créatrice d’origine

Charles Darrow était un vendeur de chauffage de Philadelphie. Il est généralement crédité pour la création du Monopoly. La vérité est ailleurs.

Il a en réalité volé l’idée à une femme. Elizabeth Magie a créé un jeu de société très similaire à celui auquel on joue aujourd’hui. Son jeu était connu sous le nom de Landlord’s Game, dont elle a déposé le brevet en 1903. Parker Brothers n’a commencé à fabriquer le Monopoly de Charles Darrow que 30 ans plus tard.

Elizabeth Magie a crée le jeu comme une protestation contre les monopoles établis par les riches John Rockefeller et Andrew Carnegie. Charles Darrow a revendiqué une version du jeu comme étant la sienne et l’a finalement vendue à Parker Brothers. 

Parker Brothers a alors conclu un accord avec Magie pour racheter le brevet de son Landlord’s Game, ainsi que deux autres de ses idées de jeux, qui n’ont par ailleurs jamais été commercialisées. Les revenus de Darrow sur le jeu lui ont rapporté des millions de dollars, tandis que Magie n’a gagné que… 500 dollars grâce à son contrat.

Plus de 300 jeux sous licence Monopoly

Il y a de fortes chances que vous ayez vu ou même joué à un jeu Monopoly sous licence. Il existe aujourd’hui plus de 300 (!) versions sous licence du jeu de société sur à peu près de tous les sujets possibles et inimaginables, tels que les films, les séries et la culture pop. 

En 1991, Hasbro a acquis à la fois l’éditeur Parker Brothers et le Monopoly. C’est à ce moment qu’ils ont commencé à produire toutes les versions sous licence qui existent aujourd’hui.

Certaines des éditions sous licence incluent les versions Super Mario, Harry Potter, Le Trône de Fer, The Simpsons, Star Wars et Breaking Bad.

Plus de 10 records du monde au Monopoly

Il y a plus de 10 records du monde Guinness au Monopoly. Ces records incluent le plus grand nombre de personnes jouant au Monopoly dans un seul lieu, la plus grande collection de souvenirs Monopoly, et le plus grand jeu de société Monopoly. Celui-ci a été créé en 2016 aux Pays-Bas et mesurait… 30 mètres.

Le Monopoly le plus cher au monde coûte… 2 millions de dollars

En 1988, un joaillier de San Francisco a créé un Monopoly valant 2 millions de dollars. Le plateau du jeu est en or de 23 carats et pour afficher les valeurs, les dés sont composés de 42 diamants. Même les maisons et les hôtels sont en or massif et surmontés de saphirs et de rubis. Claaaaaasse !

Le dé à coudre, la voiture de course et les autres pièces sont en or massif de 28 carats.

Oui, il y a un championnat du monde de Monopoly

Des tournois locaux puis nationaux de Monopoly existent au US. Et si vous vous qualifiez, vous pouvez ensuite participer aux championnats du monde de Monopoly. Ces championnats du monde ont généralement lieu tous les 4 à 6 ans. Le dernier championnat a eu lieu à Macao en 2015.

Il y a eu en tout 14 championnats du monde, et les championnats précédents ont eu lieu en 2009 (Las Vegas), 2004 (Tokyo), 2000 ( Toronto) et 1996 (Monte Carlo). 

Les pièces de jeu ont évolué au fil du temps

À l’origine, le Monopoly ne comportait pas les fameuses pièces de jeu que l’on connaît bien aujourd’hui, à savoir le dé à coudre ou le chapeau haut de forme. En réalité, le jeu d’origine n’était même pas livré avec des pièces. Vous deviez utiliser ce que vous trouviez dans la maison, comme des boutons ou des trombones. Puis plus tard, les pièces de jeu furent introduites. Elles furent d’abord en bois, et en 1937 elles ont ensuite été remplacées par des pièces en fer.

Le fer à repasser, la voiture, le dé à coudre, la chaussure, la lanterne, le sac à main, le chien, le cuirassé et le cheval à bascule sont tous sortis la première année.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’éditeur du jeu de l’époque Parker Brothers a recommencé à fabriquer des pièces en bois pendant une courte période en raison de pénuries de métal. 

Les pièces du jeu ont changé dans les années 1950 avec plusieurs nouvelles effigies, notamment la voiture de course, la botte, le canon et la brouette. Ces pièces sont restées dans le jeu jusque dans les années 1990. 

Les jetons utilisés aujourd’hui sont le chien, la voiture de course, le chat, le chapeau haut de forme et le cuirassé, ainsi que trois pièces ajoutées en 2017, à savoir le pingouin, le canard en caoutchouc et le… T-rex.

Des propriétés du jeu sont basées sur de vraies rues

Toutes les propriétés trouvées sur le plateau du Monopoly sont basées sur de vraies rues d’Atlantic City, dans l’État américain du New Jersey. 

De Marvin Gardens en passant par Boardwalk, ce sont tous de véritables endroits à visiter en vrai. Chose étonnante, Marvin Gardens que l’on retrouve sur le plateau du Monopoly est en réalité une faute d’orthographe des MarvEn Gardens. Et IRL, c’est maintenant l’une des propriétés les plus recherchées. 

Même si les propriétés du jeu sont basées sur de vraies rues, toutes les propriétés n’existent plus toutes dans la vraie vie. L’avenue Illinois d’Atlantic City a été renommée dans les années 1980 en Martin Luther King Jr Boulevard par exemple.

L’effigie du Monsieur Monopoly moustachu est inspiré d’une vraie personnalité

On raconte que Monsieur Monopoly a été créé pour ressembler à John Pierpont Morgan, dit J. P. Morgan (1837-1913). Morgan était l’un des hommes les plus influents du pays juste avant la création du jeu. Il était un banquier et financier américain qui supervisait la société financière que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de JP Morgan Chase.

Le vieil homme énergique et moustachu qui est la mascotte du jeu ressemble de près au « vrai » JP Morgan. Monsieur Monopoly porte un costard avec un nœud papillon et un chapeau haut de forme, des caractéristiques que l’on retrouve dans la plupart images de JP Morgan. 

Des prisonniers de guerre sauvés grâce au Monopoly

Le Monopoly était très populaire pendant la Seconde Guerre mondiale. À l’époque, il était utilisé pour aider les prisonniers de guerre. L’Allemagne a autorisé ses prisonniers à recevoir des lettres et des colis, et ils les ont également laissés jouer à des jeux de société pour les divertir et les empêcher de penser à s’échapper. Mauvaise idée.

Les services de renseignement britannique ont profité de cette situation et ont travaillé avec l’éditeur du jeu pour y inclure des objets qui aideraient les prisonniers à planifier leur évasion. Certains des éléments insérés étaient des boussoles et des cartes indiquant des itinéraires pour s’échapper.

Ces objets étaient couverts par des étiquettes sur le plateau de jeu afin qu’ils ne soient détectés par personne. Il y avait également de l’argent réel de différentes devises mélangé à la fausse monnaie du jeu. Tout en faisant semblant de s’amuser, les prisonniers étaient donc en train de planifier leur grande évasion.

La référence historique se trouve ici.

Le jeu Darrow fait à la main est la version la plus ancienne du Monopoly

La version officielle la plus ancienne du Monopoly au monde est le jeu Darrow, fabriqué à la main. Le jeu a été fabriqué par Charles Darrow, et on pense qu’il en a produit environ 5’000 exemplaires. Après que Parker Brothers ait refusé d’acheter le jeu à Darrow, il les a produits pour présenter le jeu. Le jeu a été un tel succès que les Parker Brothers ont changé d’avis et ont fini par lui faire une offre.

Le plateau de jeu original de Darrow était en forme circulaire de toile cirée avec des carrés dessinés dessus. Il contenait également des pièces de monnaie, des cartes et des pièces de jeu en bois. L’un des 5’000 jeux originaux a été acheté en 2010 pour 146’500 $ par le musée new-yorkais du jeu.

5 Comments

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :