Jeux de rôle

Oubliez les Skypéro. Les parties de Donjons en Dragons en ligne sont plus fun

Temps de lecture: 11 minutes

COVID et distanciation oblige, jouer à Donjons et Dragons en vidéoconférence peut être fun entre amis, en famille.


Vendredi passé 4 septembre le fameux journal The New York Times s’est intéressé aux parties de Donjons et Dragons par vidéoconférence. Nous vous en proposons ici une traduction. Vous nous direz après, en commentaire, si vous avez déjà essayé, et ce que vous en avez pensé. Bonne lecture !


The New York Times, James Austin, vendredi 4 septembre 2020.

Au milieu des happy hours virtuels sans fin, des soirées de jeux ad hoc et des réunions de travail sans fin, il n’y a qu’un seul appel Zoom que j’attends avec impatience en ces temps transformés de pandémie. Un samedi sur deux, six membres de ma famille et moi sommes assis devant nos écrans dans trois États américains différents, et ensemble nous construisons un monde.

Donjons et Dragons a connu une renaissance, émergeant du stéréotype d’un passe-temps ringard joué au sous-sol et entrant dans le courant dominant grâce aux pierres angulaires de la culture pop comme Stranger Things et les stars du streaming Twitch, des artistes talentueux qui utilisent des outils narratifs du jeu de rôle vieux de plusieurs décennies pour créer des histoires captivantes pleines d’action et de personnages divers. Si vous avez toujours voulu essayer le jeu mais que vous vous êtes senti intimidé par ses règles apparemment opaques et la difficulté de se constituer un groupe d’amis dans le même bloc de temps libre, laissez-moi vous assurer : il n’y a pas de meilleur moment que maintenant.

À la base, D&D est un jeu dans lequel les joueurs créent leurs propres personnages et sont menés à travers des aventures ensemble par un maître de donjon ou DM (NdT : ou MJ), la personne responsable de juger les procédures et de faire respecter les règles sous-jacentes aux quêtes et batailles élaborées. Une série d’aventures en cours s’appelle une campagne, et au fur et à mesure que la campagne avance au fil du temps, les personnages acquièrent de l’expérience, des capacités, des pouvoirs, des armes et plus encore, ce qui leur permet d’affronter des odyssées plus difficiles et de combattre des ennemis plus féroces.

Pour mener à bien ces actions, les membres de votre groupe doivent se parler et garder une trace des informations sur leurs personnages et les environnements dans lesquels ils se trouvent. À une table physique, c’est facile, cela s’appelle le jeu sur table pour une raison (NdT : les Anglo-Saxons parlent de Tabletop Roleplaying. Le jeu de rôle sur table, pour préciser qu’il ne s’agit pas de jeu de rôle en jeu vidéo). Mais traduire l’expérience dans un espace virtuel pour tenir compte de la distanciation sociale, ainsi que des personnes dans différents endroits, peut être délicate. Heureusement, de nos jours, vous disposez de nombreux outils numériques qui peuvent connecter le DM aux joueurs et connecter les joueurs à leurs personnages.

Vous pouvez facilement lancer une campagne complète sans rien acheter, les règles de base de D&D sont disponibles gratuitement, nos options de logiciel de visioconférence recommandées offrent des versions gratuites (tout comme l’omniprésent Zoom), et vous pouvez trouver une multitude de générateurs de nombres aléatoires en ligne qui vous pouvez utiliser à la place des dés physiques. Au cours des mois où j’ai dirigé la campagne virtuelle de notre famille en tant que DM, j’ai trouvé quelques éléments qui valent la peine d’être pris en compte et qui enrichissent l’expérience.

Une petite remarque : si vous aimez l’idée d’un jeu de rôle mais que les épées et la sorcellerie ne sont pas votre truc, vous pouvez trouver toutes sortes d’autres RPG (NdT : ou JDR) qui utilisent les mêmes principes que D&D, même si des mécanismes légèrement différents, et une grande partie des conseils et de l’équipement ici s’appliquent également à ces autres jeux. Parmi les favoris du personnel de Wirecutter (NdT : la rubrique geek et pop culture du New York Times), citons Monster of the Week, un univers fantastique moderne qui fonctionne un peu comme le monde de Buffy contre les vampires, et Kids on Bikes, des histoires de petites villes avec de grands secrets à découvrir. 7e Mer est un monde fantastique comme D&D mais avec plus de piraterie que de sorts, et Shadowrun se déroule dans un futur de science-fiction dystopique (NdT : et fantastique. C’est un peu un D&D urbain et cyberpunk).

Quel que soit le monde que vous choisissez de visiter, voici un peu d’expérience que j’ai acquise pour vous aider à guider votre aventure.

Niveau un : Communication

Dans un exemple de jeu simple, le Dungeon Master décrit un environnement, les joueurs réagissent dans cet environnement et le MD raconte les résultats. Parfois, les joueurs doivent lancer des dés et obtenir une valeur au-dessus d’un certain nombre pour déterminer si leurs choix réussissent ou échouent, créant des interactions comme celle-ci :

DM : «Alors que vous essayez de vous faufiler devant le dragon endormi avec un trésor volé à la main, vous glissez sur un tas de pièces d’or, les dispersant et réveillant la bête. Ses yeux se rétrécissent lorsqu’elle vous voit près de la porte. «Est-ce que vous être en de me voler, jeune halfelin ? demande-t-elle groggy. »
Joueur: «Euh… non?»
DM: « Faites un jeu pour un test de tromperie. »
Joueur: « J’ai un 25! »
DM: « Le dragon se détend et vous dit de continuer votre chemin, et vous vous élancez avec vos richesses mal acquises. »

Lorsque vous jouez virtuellement au jeu, voici les éléments dont vous aurez besoin pour communiquer efficacement ces actions.

chat vidéo à quatre personnes usign jitsi
Devinez lequel de ces membres du personnel de Wirecutter incarne Lord Marty Harkensense, un ranger dragonborn.
Photo: Michael Hession

Dégottez ceci :

  • Logiciel de visioconférence: j’utilise Zoom pour le jeu familial que je dirige parce que tout le monde possède le logiciel maintenant. Je joue également dans une autre partie exclusivement sur Discord, qui peut être décrit comme un Slack moins raffiné ou AOL Instant Messenger avec une fonction de chat vidéo en fonction de votre cadre de référence. Vraiment, tout logiciel de visioconférence qui permet aux gens de se connecter, de parler et de travailler ensemble est très bien.
  • Feuilles de personnage: tout au long d’une campagne, un joueur peut emmener son personnage à travers de nombreuses itérations différentes alors qu’il se lance dans de nouveaux défis, acquiert de nouvelles capacités et récupère du butin. La feuille de personnage est l’endroit où un joueur garde une trace de ses statistiques, de sa santé, de son inventaire et de toute histoire ou histoire qu’il a créée. Pour les DM, les feuilles de personnage sont utiles pour garder une trace des joueurs et pour construire des rencontres et des scénarios qui les défieront sans nécessairement, euh, les tuer.

    L’éditeur de D&D, Wizards of the Coast, propose des fichiers PDF en ligne que les joueurs peuvent facilement remplir et envoyer au DM, mais j’ai trouvé son outil en ligne, D&D Beyond, un gestionnaire d’informations virtuel pour tout ce qui concerne D&D, particulièrement utile pour le jeu en ligne. Après avoir créé un compte gratuit, les joueurs peuvent accéder à des outils pour créer des personnages, et les DM peuvent créer des histoires et des rencontres. Vous pouvez même créer votre propre contenu D&D non officiel, appelé « homebrew ». (Pensez aux monstres et aux terres fantastiques qui, pour le moment, n’existent que dans votre imagination.) Si vous préférez quelque chose de tactile, vous pouvez toujours emprunter la voie du stylo et du papier. Si vous l’utilisez pour votre personnage, assurez-vous simplement de communiquer au DM toutes les modifications que vous y apportez.
  • Une table virtuelle : ce sont des applications conçues pour simuler des objets que vous mettriez sur la table dans un jeu en vrai, des cartes de donjon à l’image d’un village serein que les joueurs visitent. Les images ne sont pas nécessaires pour une campagne, souvent, les groupes peuvent simplement utiliser la description du MD et leur imagination, mais parfois, ces éléments aident les joueurs à mieux visualiser le défi qui se trouve devant eux.

    Les tables virtuelles proposent généralement une version d’une construction de cartes et plusieurs environnements, une brasserie où une bagarre vient d’éclater, une immense arène de gladiateurs, une forêt remplie de créatures mystérieuses, mais offrent également des scènes et des éléments supplémentaires que vous pouvez acheter pour différents types de RPG ou de campagnes. Roll20 est l’outil le plus populaire, et ce que j’utilise, mais des concurrents comme Tableplop et Astral proposent des styles différents et à divers stades de développement. (Ils ont tous des particularités et prennent un peu de temps pour apprendre à les utiliser.) Bien que Roll20 fonctionne assez bien pour mes besoins, je le trouve un peu confus. Leur interface utilisateur n’est pas si intuitive pour moi, et l’écran peut s’encombrer trop rapidement par trop d’informations inutiles. Je suggère de jouer avec quelques tables virtuelles d’abord, puis de choisir celle que vous trouvez la plus facile à naviguer. Quelle que soit la technologie que vous utilisez pour une table virtuelle, ne la laissez pas vous empêcher de vous immerger et de communiquer avec votre groupe. Satine Phoenix, DM professionnelle et ancienne responsable de la communauté pour Wizards of the Coast, diffuse des jeux en direct depuis des années et gère une multitude de jeux virtuels chaque mois sur Zoom. Elle utilise également Roll20, mais plus comme un diaporama pour transmettre l’idée ou l’échelle d’un environnement. «Ce que je trouve, c’est que la majeure partie doit être le théâtre de l’esprit à cause de l’attention [portée]», m’a dit Phoenix. «Si vous avez un écran tout le temps, c’est ce que les joueurs vont regarder.» Essayez de garder tout le monde à l’écran en interaction autant que possible. Après tout, vous êtes là pour vous amuser avec vos amis, pas pour regarder une carte de donjon sur un écran.

Sympa de posséder :

  • Une fois que vous vous êtes lancé dans une campagne, vous voudrez peut-être investir dans un microphone externe, une webcam ou un casque USB pour rendre vos sessions de jeu (généralement longues) plus confortables, mais le microphone et la webcam intégrés sur la plupart des ordinateurs, avec des écouteurs si nécessaire, fonctionnent bien pour commencer.

Niveau deux : lancer les dés

Lancer des dés est le principal moyen de déterminer si un joueur réussit ou échoue à quelque chose qu’il tente, et chaque joueur utilise une série de sept, avec des côtés allant de quatre à 20. Si un joueur essaie de tuer un dragon ou d’agir en se la jouant cool pour impressionner un elfe mystérieux qu’ils viennent de rencontrer dans un bar, s’ils tentent de réaliser un mouvement qui pourrait échouer, ils lancent un dé (ou des dés, selon la situation) et ajoutent des points bonus de leur feuille de personnage pour voir s’ils atteignent, ou dépassent, quel que soit le seuil fixé par le DM pour réussir. Pour moi, l’une des grandes joies de ce passe-temps est de collectionner autant de petits icosaèdres colorés, Dés à 20 faces, que possible. Mais lorsque vous jouez en ligne, vous avez un certain nombre de façons de lancer des dés, en fait, générer simplement des nombres aléatoires, virtuellement. Les deux méthodes ont leurs avantages, et l’une ou l’autre approche fonctionne tant que tous les joueurs ont un moyen de produire leurs numéros.

Une courte vidéo du mécanicien de dés numériques sur la plateforme D&D Beyond.
Tout le monde sait que les dés sont chargés… de plaisir !

Options de dés :

  • Numériques : la plupart des tables virtuelles sont livrées avec une version d’une fonction de lancer de dés intégrée, et lorsqu’elles sont intégrées aux feuilles de personnage, elles peuvent même faire tous les calculs pour vous, en tenant compte de vos statistiques et de tous les modificateurs qui peuvent s’appliquer, tels que la furtivité. Notre halfelin avait l’habitude de se faufiler près de ce dragon plus tôt, sur n’importe quel jet particulier. D&D Beyond propose cette fonctionnalité intégrée directement dans les feuilles de personnage, avec animation, et vous pouvez même acheter différents skins de dés numériques .

    Si vous jouez sur Discord, vous pouvez intégrer un bot de règles D&D appelé Avrae, pour lancer le dé de manière habituelle. Au lieu de lancer un dé, le joueur tape une commande dans la zone de texte et obtient un résultat. Par exemple, si un joueur veut attaquer un ennemi avec son marteau de guerre, il tape « ! Un marteau de guerre » et le bot renvoie un nombre. S’il est suffisamment élevé pour être touché, le joueur inflige les dégâts associés à cette arme particulière. Les commandes peuvent être difficiles à retenir, et cela ressemble plus à The Matrix qu’à Casino Royale, car taper et regarder une zone de texte est différent de regarder un dé tourner en attendant de découvrir votre destin. Mais utiliser cette méthode signifie que tout le monde voit les résultats en même temps, et encore une fois, il s’occupe de tous les calculs pour vous.
  • Dés physiques : je préfère ceux-ci, à la fois parce que j’apprécie de collectionner des choses et parce que, comme l’a souligné Phoenix, rendre le jeu aussi tangible que possible encourage les joueurs à interagir les uns avec les autres et avec le DM au lieu de regarder une zone de saisie de texte en attendant un résultat. «Je peux les entendre, je peux les regarder compter, et je peux voir le regard sur leur visage quand ils obtiennent un chiffre bas», a déclaré Phoenix. (Un rire maniaque de DM implicite.)

    J’ai reçu tous mes dés en cadeau à diverses occasions, mais si vous souhaitez acheter un ensemble, je vous recommande vivement de visiter votre magasin de jeux le plus proche (chaque fois que vous pouvez acheter en personne en toute sécurité) et d’explorer la gamme de couleurs, de matériaux et de designs pour trouvez ce que vous aimez le plus. Qu’il s’agisse de tourbillons colorés d’acrylique, de métaux scintillants sombres ou de bois artisanal, vous trouverez une multitude d’options parmi lesquelles choisir (NdT : perso, j’ai une grosse préférence pour les dés en métal. Lourds et… bruyants).

Niveau trois : de l’inspiration pour l’histoire

Si devenir Dungeon Master vous semble amusant, mais que vous ne savez pas quels types d’aventures offrir à vos joueurs, les diffusions en direct de jeux ou de podcasts d’autres personnes jouant sont une excellente source d’idées d’histoire et de personnages. Regarder ou écouter est également une façon amusante de se faire une idée des règles, et les jeux ne sont qu’un excellent divertissement en général. Si vous êtes plutôt un lecteur, vous pouvez trouver des tonnes de livres à explorer.

Captures d'écran du jeu "Sirens of the Realms", GM par Satine Phoenix.
Satine Phoenix mène ses Sirènes à travers des aventures épiques (et épiquement drôles). Photo: GildingLight.tv

Où regarder :

  • Livres sources : couvrant tout, de la création de personnages et d’histoire aux paramètres d’aventure complets et aux objets magiques, les livres sources D&D sont une véritable boîte à jouets contenant des informations utiles pour les joueurs et les DM. La plupart des joueurs voudront au moins prendre le Manuel du joueur, qui peut répondre à toutes les questions que vous pourriez avoir sur les antécédents et les statistiques de base de votre personnage. Les DM devraient également obtenir le Guide du maître du donjon et le Manuel des monstres pour obtenir des conseils sur la construction de votre monde et le peupler de toutes sortes de méchants mages, dragons et autres ennemis à vaincre. Une fois que vous vous êtes habitué aux bases, considérez le Guide complet de Xanathar et le Guide des monstres de Volo, ainsi que le prochain Le chaudron complet de Tasha, qui ajoute encore plus d’outils d’histoire aux joueurs et aux objets qu’un DM peut gérer. Mes joueurs se sont beaucoup amusés avec la « Cape of Billowing », une cape à capuche magique qui ne sert à rien d’autre que de se gonfler de façon spectaculaire sur commande.
  • De vrais jeux : regarder d’autres personnes jouer à un jeu peut ne pas sembler très amusant, mais les émissions énumérées ici sont de merveilleux exemples pour prendre des idées (ma famille reconnaîtra beaucoup de scénarios qui se sont manifestés dans notre jeu d’une manière ou d’une autre). Ils sont aussi juste un très bon divertissement. The Adventure Zone est un podcast hilarant et parfois touchant que la famille McElroy gère depuis 2014, il y a donc beaucoup d’épisodes à écouter. Dimension 20 est un show bien produite, pleine de combat personnalisés et de figurines soigneusement conçues pour les joueurs, une équipe talentueuse d’acteurs d’improvisation. Et les propres Sirènes des royaumes de Satine Phoenix suit les aventures d’un groupe de bardes (et de leur manager) alors qu’ils visitent les Royaumes oubliés et combattent le mal, comme le moment où ils ont abattu les cerveaux derrière un élixir de fontaine de jouvence fabriqué à partir d’animaux exotiques écrasés et colporté aux nobles.

Niveau quatre : Ambiance

Un donjon souterrain n’a pas besoin d’être rempli du son des créatures qui grouillent et des gémissements des âmes perdues pour se sentir réel pour les joueurs, mais ces choses ne font pas de mal. Ajouter de petits signaux audio et visuels à votre jeu est une façon amusante de rendre les sessions un peu plus immersives, et cela peut maintenir l’excitation dans un groupe. Ils sont également amusants pour les campagnes en personne, mais ils sont particulièrement efficaces lorsque vous jouez à longue distance.

Une vidéo de l'auteur disant "rouler pour l'initiative" et l'ampoule Philips Hue passe à un ton rouge.
Ce que mes joueurs voient lorsqu’une bataille éclate. Vidéo: James Austin

Dégotez ceci :

  • Musique et effets sonores : dans mon jeu, j’utilise principalement la fonction de partage audio de Zoom pour diffuser une playlist Spotify dramatique pendant les batailles, mais si vous voulez monter d’un cran, envisagez des applications comme Syrinscape et Tabletop Audio, qui intègrent également des effets sonores. le DM peut se déclencher lorsque le thème est approprié, comme le rugissement du feu lorsqu’un dragon tente de faire griller les joueurs ou des carillons doux et des chuchotements à peine là dans une clairière elfique. (NdT : sinon, vous avez également la chaîne YouTube de Michael Ghelfi, également sur Spotifty, un compositeur suisse talentueux et spécialisé en superbes ambiances sonores pour parties)
  • Éclairage : j’aime aussi utiliser les ampoules Philips Hue installées dans tout mon appartement, déclenchées à partir de l’application sur mon téléphone, pour éclairer mon visage et mon arrière-plan juste avant les batailles comme un signe aux joueurs que quelque chose est sur le point de se passer. Wirecutter propose un guide complet des ampoules intelligentes avec des recommandations, ou vous pouvez utiliser la fonction d’arrière-plan numérique de Zoom pour un effet similaire. Recherchez en ligne un nombre illimité d’images sur le thème de la fantaisie ou téléchargez les fonds d’écran officiels de Dungeon & Dragons. (Astuce: rognez d’abord le texte, car le lettrage apparaîtra en arrière sur votre écran.)

Le monde réel est un endroit assez stressant en ce moment, mais jouer au D&D avec ma famille, même si nous sommes coincés à des milliers de kilomètres les uns des autres, nous a tous aidés à y faire face. Ironiquement, l’un des moyens les plus courants de lancer une campagne D&D est également l’une des nombreuses choses que la pandémie a rendues impossibles dans la vie quotidienne : vous et vos amis vous rencontrez dans une taverne. Et maintenant, que faites-vous ?

6 Comments

  • Valmont

    Merci pour cet article!
    Comment faire pour trouver des groupes de joueur en ligne? J’aimerais beaucoup découvrir le jeu de rôle mais je ne connais personne qui aime dans mon entourage 😉

  • Justice

    Je trouve qu’il n’y a rien de mieux que D&D pour dégoûter un débutant en jeu de rôle. Il y a tellement plus simple pour commencer.
    Commencer le JDR avec D&D, c’est comme manger une glace en commançant par le cornet…
    Pour trouver des groupes de joueurs qui sauront vous orienter vers un jeu qui vous conviendra, il existe le site VirtuaJDR, ou tout simplement des groupes Facebook, ou encore des serveurs Discord dédiés.

    Justice.

    • Gus

      « Commencer le JDR avec D&D, c’est comme manger une glace en commançant par le cornet… »

      LOL

      Vous avez raison. Avant la 5e édition. Depuis, c’est devenu plus « facile ». Je mets des guillemets, hein

      • Lily

        Je m’occupe d’un joueur sur Discord qui découvre.

        Lorsqu’on a pris l’habitude ça va, mais croit moi c’est difficile.
        « Comment on gagne des niveaux ? » « Comment on gagne de l’xp ? »
        C’est quoi un historique.
        La notion de DD.

        Il y a vraiment beaucoup et quelqu’un avec un peu de mal met plus d’un mois à comprendre. Et je parle bien de la 5ème édition.

        D&D n’est pas plus facile. Il fait 320 pages comme DD4 ou DD3.5 de règles chaotiques pas rangées avec des bonus partout etc.

    • Bis

      Bonjour, bonsoir,

      Etant personnellement novice en jdr (une campagne de 30h quand même de DD5 ent ant que joueur mais c’est tout), ça m’intrigue de connaître ce qui pourrait se faire de plus « simple » comme jdr. (Ma femme n’y connait rien mais pourrait être intéressé), j’aimerais bien masteriser mais sans grande expérience et avec des joueurs encore plus novice que moi, j’avoue qu’un jeu plus simple que DD5 me conviendrait. Ma question; que conseillez vous alors?

      • Amiral

        Hello,

        Il existe chroniques oubliées de black-book-editions ( fantasy, cthulhu, contemporain) qui est pus facile, plus rapide avec tout ce qu’il faut clé en main et donc moins cher que d&d5.
        Par ailleurs, il existe aussi ce magnifique sitehttps://www.aidedd.org/ que gus sauf erreur de ma part n’a pas cité et qui est juste l’un des meilleurs site francophone sur dd5 avec characters builder, règles, conseils
        Scénario..

        A bon entendeur…

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :