Gaming News,  Jeux de plateau

Gaming News #4 : Toutes les sorties et annonces récentes du jeu de société

Temps de lecture: 6 minutes

Touts les infos à ne pas rater sur les prochaines sorties de jeux. C’est le Gaming News #4.


Comme chaque samedi, voici le Gaming News, avec les annonces de sorties prochaines de jeux.

Comparée au précédent Gaming News, ce Gaming News #4 est plutôt copieux. Bonne lecture !


Roll for the Galaxy en numérique sur mobile et PC

En attendant la sortie de la réédition de Race for the Galaxy, ce jeu de cartes culte chez Matagot pour novembre, l’adaptation numérique pour mobile et PC du spin-off Roll for the Galaxy vient tout juste de sortir cette semaine.

Conçu par le créateur de Race for the Galaxy Tom Lehmann et Wei-Hwa Huang, Roll for the Galaxy est sorti en 2014 en VO et deux plus tard en VF chez Gigamic. Nous en avions fait un long article à l’époque de sa sortie.

Roll for the Galaxy est la version dés de Race for. Vous lancez des dés, des palettes de dés, et vous tentez de développer votre civilisation spatiale. Roll for se joue de 2 à 5, pour des parties de 45 minutes environ.

Après vous avoir annoncé la bêta il y a quelques semaines, la version finale et officielle est enfin sortie.

L’application propose neuf factions de départ différentes avec neuf mondes de départ, ainsi que 60 développements et colonies que vous pouvez ajouter à votre civilisation.

L’application Roll for the Galaxy a été développée par Temple Gates Games, le studio qui a aussi créé Race for the Galaxy sur PC et mobile, en collaboration avec l’éditeur du jeu de plateau Rio Grande Games.

Roll for the Galaxy est maintenant disponible sur PC, iOS et Android. Sur Steam, et ceci jusqu’au 1er septembre dans le cadre d’une promotion du lancement, le jeu est à 8 euros au lieu de 12. Les versions mobiles iOS et Android coûtent 10 euros.

La version numérique du jeu comprend la possibilité de jouer en multijoueur local ou en ligne avec jusqu’à cinq personnes, ou d’affronter des IA. Les modes multijoueurs peuvent être joués en temps réel ou de manière asynchrone, en attendant votre tour.


Beyond the Sun

En parlant de Race et Roll for the Galaxy, on a également appris cette semaine que son éditeur américain Rio Grande a annoncé un nouveau jeu de science-fiction qui sortira plus tard cette année, Beyond the Sun.

Dans Beyond the Sun l’humanité quitte la Terre parce que la planète commence à mourir (comme dans la vraie vie, en somme), avec des faction qui partent dans la galaxie à la recherche de nouvelles planètes à coloniser. Oui, on dirait le pitch d’Interstellar.

Le gameplay implique des développements technologiques que chaque faction cherche à faire progresser.

Les progrès technologiques sont représentés par un « arbre » de cartes. À mesure que vous vous développez, vous allez progresser le long de ces « branches ».

L’économie du jeu est décrite comme un système cyclique unique. Les joueurs doivent décider d’investir dans la croissance de leur économie ou de produire de la nourriture pour stimuler la civilisation et l’expansion de leur faction à travers l’univers.

Beyond the Sun est le premier jeu de l’auteur Dennis K. Chan. Beyond the Sun est attendu pour octobre, pour deux à quatre, pour des parties de 90 à 120 minutes, pour un prix annoncé de 70-80 euros en VO. Un gros jeu de développement spatial. Miam !

Deux annonces pour Maracaibo

On l’a appris cette semaine. Alexander Pfister, le très bankable auteur de l’excellent Maracaibo a annoncé deux sorties pour son jeu :

Une extension, The Uprising, donc, et un portage numérique pour mobile, encore un, du jeu, prévu pour la fin de l’année.

On n’a pas encore d’infos sur l’extension. Comme elle s’intitule The Uprising, on peut s’attendre à une… révolte. De qui, comment ? Super Meeple a assuré la traduction du jeu de base Ils feront peut-être aussi celle de cette extension.

L’application de Marcaibo peut être jouée jusqu’à quatre personnes en mode multijoueur local pass-and-play, ou en mode solo avec jusqu’à trois adversaires contrôlés par le jeu basé sur l’IA du jeu de plateau. Un tuto sera inclus et les adversaires proposeront trois niveaux de difficulté.

Maracaibo Digital devrait sortir sur iOS et Android au deuxième trimestre 2021, pour smartphone et tablettes. Aucune version PC n’a pour l’instant été annoncée, mais en toute logique, elle devrait sortir.

Vous pouvez déjà vous inscrire sur le site du développeur numérique ici pour être tenu au courant de la sortie du jeu sur mobile.


Just One, l’extension

Just One a raflé le Spiel des Jahres l’année passée. Ce jeu d’ambiance fun de déduction de mots annonce la sortie prochaine d’une extension, pour l’instant intitulée Just One: Neue Begriffe, en allemand.

Cette extension inclut plus de cinq cents nouveaux termes à deviner, si vous avez fait le tour du jeu de base et que vous connaissez déjà tout par cœur. L’extension inclut également deux chevalets supplémentaires pour y jouer jusqu’à… neuf !


Gloomhaven, la bédé

Après le portage numérique sur PC, la suite (Frosthaven) et la version allégée (Jaws of the Lion), on a appris cette semaine qu’une bédé Gloomhaven va sortir en décembre.

C’est l’éditeur de bédé américain Source Point Press qui a obtenu a la licence pour une adaptation du fameux gros (c’est un euphémisme) jeu de plateau Gloomhaven.

Prévu en format comics américain, le tout premier numéro coûtera 4 dollars, écrit par l’auteur lui-même, et la bédé sera accompagnée d’un goodie pour le jeu lui-même. De quoi motiver les joueurs et joueuses de Gloomhaven de se procurer cette bédé…

Plus d’infos à venir sur cette sortie.


Asmodee ouvre sa boutique

C’est pour faire honneur au dicton « on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même », ou aussi : « cut the middleman », dégage les intermédiaires, qu’on a appris cette semaine sur Linked In que le géant Asmodee s’apprête à ouvrir incessamment sous peu sa propre eboutique de jeux.

L’annonce indique pour l’instant deux boutiques, une pour l’Angleterre et l’autre aux US. À quand de ce côté-ci de la Manche ? À cette nouvelle, les boutiques existantes devraient avoir les fesses qui font bravo.


Wingspan

C’est via son autrice Elizabeth Hargrave qu’on a également découvert cette semaine qu’un développeur indépendant a lancé une app gratuite pour scanner les cartes du jeu multi-primé Wingspan. En scannant les cartes du jeu, vous pouvez entendre le chant de l’oiseau correspondant.

Pour l’instant, l’app ne fonctionne pas avec les cartes de la VF, mais le développeur dit que c’est prévu pour bientôt.

L’app n’existe pour l’instant que pour Android sur Google Play, pas pour iOS.


Hallertau

Parce qu’on ne peut pas s’imaginer un mois d’octobre sans la sortie d’un jeu d’Uwe Rosenberg, Hallertau, la sortie de sa prochaine galette, est annoncée pour dans quelques semaines.

Dans Hallertau, pour 1 à 4, édité chez Lookout, vous allez pouvoir brasser de la bière. Hallertau, si ça vous ne dit rien, est une région située au sud-est de l’Allemagne connue pour sa fabrication de bière. C’est la plus grande zone de plantation de houblon au monde !

Selon les premières informations, Hallertau est un gros jeu, contenant plus de 300 (!) cartes et plus de 300 (!!!) pièces. Du lourd, au sens propre et figuré. Un Agricola-like ? Vivement octobre.


Eric Lang démissionne

Eric Lang, c’est l’un des auteurs de jeux les plus renommés de la planète, et engagé pour le mouvement Black Lives Matter.

Depuis quelques années, il officiait comme chef designer pour l’éditeur CMON (Zombicide). Hier, sa démission a été officiellement annoncée :

August 28th, 2020 – After an incredible run in the executive ranks of CMON LTD, Eric M. Lang is stepping down from his day-to-day management role, making room in his schedule to focus on freelance game design as well as his growing involvement with activism. “The last three years have been fantastic, both professionally and personally, » commented Eric. « Over the past few months, we drafted a long-term release plan with some truly great titles, which will continue to bear fruit for many years to come. Now felt like the right time for me to return to my roots; focusing on game design and public advocacy for our amazing hobby.”

This move comes on the heels of two successful Lang-led launches in 2020: Marvel United and Ankh. “Eric’s insight, wit, professionalism and sheer talent have helped CMON immensely, and we look forward to helping him realize his vision for himself, our future games, and the tabletop industry,” said Chern Ann Ng, co-CEO of CMON. CMON’s COO David Preti added, “Eric has had an unparalleled run at CMON, and every game he designed for us set the bar a little higher. Together, we’ve built from the ground up the premiere design and development team in the industry. I’m proud of our work together and to be able to call him a close friend, and I wish him all the best. I can’t wait to work with him in this whole new way.”

Eric’s departure will be effective September 1, 2020. “I’m so proud of this team, and how much we’ve grown together. Indeed, I feel very fortunate that I’ll continue to work with CMON in this new freelance capacity long into the future. Keep an eye out for the incredible games we’ve got coming up.” Eric’s upcoming CMON games include tabletop adaptations of Cyberpunk 2077, a Blood Rage sequel, a family game co-designed with Mike Elliot codenamed Barrrge, as well as more than a dozen other projects in different stages of development.

CMON, 28 août 2020

C’est dans ce communiqué de presse officiel qu’on apprend que l’auteur démissionne pour poursuivre sa carrière d’auteur de jeux, notamment avec une suite de Blood Rage et une adaptation du jeu vidéo Cyberpunk 2077 en jeu de plateau. Et également pour continuer son activisme en faveur de BLM.

6 Comments

  • thibautchinois

    Merci pour cet article!
    A moins que cela vienne d’une autre source, le communiqué de CMON ne dit pas qu’une adaptation de Blood Rage dans un univers cyberpunk soit prévue. Il semble plutôt s’agir de deux projets différents: une suite à Blood Rage et une adaptation du jeu vidéo Cyberpunk 2077 en jeu de plateau.

  • Mateo

    L’ogre Asmodee me fait peur.
    D’ici peu ils auront la maitrise d’une grosse partie de la chaine avec la conception, la distribution, la communication et désormais la vente (il ne restera que la fabrication) et à ce moment là ils pourront soit tuer la concurrence en baissant leurs tarifs boutique online, soit faire de mega-bénéfices en maitrisant les coûts et supprimant les intermédiaires.
    Dans les deux cas, cela ne me semble pas bon pour le monde ludique.

    Hallertau m’interpelle, mais je crains encore une fois à une orgie de matériel dans une boite imposante le tout pour un prix démesurément élevé (si je ne me suis pas trompé dans mes interprétations) genre « A la gloire d’Odin ». J’espère me tromper.

    Pour E.Lang, on peut le comprendre : concepteur de jeu est un métier créatif qui doit mal s’accorder avec les contraintes d’une grosse structure.

  • Amorasix

    J’ai interprété la même chose que Matéo concernant Halertau… Mais au contraire cela m’emballe !

    En revanche une extension pour just one… Avec deux chevalets qui permettent d’y jouer à 9 bof bof. C’est déjà possible sans trop de difficultés d’y jouer à 9 avec des chevalets en moins.

    PS: premier article ici, bravo pour le travail de toute l’équipe !!

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :