Jeux de plateau

Plus que jamais, les jeux de société nous aident à mieux affronter la réalité

Temps de lecture: 5 minutes

Quand le célèbre média britannique The Guardian s’intéresse aux jeux de société et leur rôle pendant le confinement.


Avec la pandémie qui continue à frapper notre planète, les jeux de société représentent une solution pour mieux affronter, pour mieux nous échapper de notre tragique réalité. Ce fut le cas pendant le grand confinement de ce printemps.

Le célèbre média britannique The Guardian vient tout juste de consacrer un gros article sur les jeux de société et leur importance pour affronter la pandémie.

Nous vous proposons ici la traduction de l’article, ça pourrait vous intéresser. Bonne lecture !


Miles Brignall, The Guardian, Samedi 22 août 2020.

À bien des égards, le confinement fut un moment idéal. Les familles restaient ensemble pendant des heures, désespérées de trouver quelque chose à faire qui n’impliquait pas de regarder un écran. Si vous faisiez partie de ceux qui ont dépoussiéré un vieux jeu de société, ou, plus probablement, joué à l’un des derniers jeux qui ont pris d’assaut le monde, vous êtes ici en de très bonne compagnie.

Les jeux de société de stratégie tels que Ticket to Ride et le bien nommé Pandemic ont disparu des étagères des boutiques en ligne, remplaçant rapidement l’intérêt pour le Monopoly et le Scrabble dans le cœur de nombreuses personnes.

«Nous venons de vivre les deux mois les plus chargés de notre histoire», déclare Angus Abranson, qui dirige la boutique en ligne BoardGameGuru basée à Southampton.

«Les jeux de société suscitaient déjà une grande vague d’intérêt bien avant le Covid et le confinement, mais ils ont vraiment décollé. Beaucoup de gens ont clairement passé le temps pour jouer à des jeux, ont trouvé qu’ils l’appréciaient vraiment et en ont essayé de nouveaux. Les commandes n’arrêtaient pas d’arriver.

Abranson dit que si le marché britannique a énormément augmenté ces dernières années, il est encore loin derrière l’Allemagne, où les jeux de société sont si populaires que ses prix des jeux de l’année sont diffusés en direct à la télévision nationale.

Bien que l’expérience de beaucoup de gens de cette espèce particulière de jeu de société se limite à Catan, qui fête ses 25 ans, dans lequel vous construisez des routes et des colonies et échangez des ressources, il dit qu’il y a maintenant un jeu pour chaque groupe.

Les jeux familiaux tels que le très populaire Ticket to Ride, dans lequel les joueurs collectent et jouent des cartes de train pour constuire des itinéraires ferroviaires, peuvent être appris en quelques minutes et prennent généralement 60 à 90 minutes à jouer, dit Abranson.

À l’autre extrémité du spectre, il y a des jeux fantastiques et historiques plus complexes et captivants tels que Great Western Trail, qui prend généralement deux à trois heures à jouer.

Un autre jeu fantastique très populaire, Gloomhaven, peut coûter jusqu’à 140 euros, mais cela ne l’a pas empêché de vendre des centaines de milliers d’exemplaires. Bien que cela puisse sembler beaucoup d’argent, ce jeu de combat tactique est une grosse pièce. Il comprend 18 figurines en plastique très détaillées, 95 scénarios, 47 types d’ennemis différents, plus de 1’700 cartes et un plateau de carte, le tout pesant près de 10 kg.

Le fait que de nombreux jeux de la nouvelle génération puissent être joués en deux heures ou moins a apparemment contribué à leur popularité, tout comme le fait qu’un nombre croissant de jeux sont désormais coopératifs, ce qui signifie que les joueurs unissent leurs forces plutôt que de s’affronter jusqu’à la mort.

Il existe maintenant de nombreuses démos sur YouTube montrant aux utilisateurs comment jouer, ce qui signifie qu’ils ne perdent pas des heures à se pencher sur les règles.

«Les jeux de société sont un très bon antidote à la vie moderne, car ils sont un excellent moyen pour les familles d’éloigner tout le monde de leur ordinateur portable et de faire quelque chose ensemble», déclare Carl Sharman, qui dirige Wargames Workshop à Milton Keynes.

Il a une boutique établie de longue date, et un bar à jeux a récemment été ajouté dans lequel les clients peuvent, en temps normal, essayer une longue liste de jeux tout en prenant un café ou un sandwich. Il dit que la popularité d’émissions de télévision telles que The Big Bang Theory, dans laquelle les stars jouaient constamment à des jeux de société, et Stranger Things, a contribué à mettre les jeux sous le feu des projecteurs.

La plate-forme de financement participatif Kickstarter a joué un rôle déterminant dans cette résurgence permettant aux concepteurs de jeux de commercialiser leurs concepts.

«Des stars comme Wil Wheaton [qui est apparu dans The Big Bang Theory] ont vraiment promu le genre, et c’est devenu une énorme entreprise. Le fait que quelque 4’500 jeux de société aient été lancés dans le monde l’année dernière vous dit tout ce que vous devez savoir», déclare Sharman.

Les Wyers du Hertfordshire sont une famille dont les habitudes de jeu de société ont pris le dessus pendant le confinement, au point que samedi soir est maintenant devenue une soirée jeux dans leur maison de Hitchin.

«Nous jouions déjà avant à des jeux de société, mais cela s’est définitivement accéléré pendant le confinement parce que nous avons tous été beaucoup plus nombreux», explique Vicky Wyer, qui avec son fils de 26 ans, Jack, a parcouru le Web pour chercher les jeux les plus intéressants.

«C’est un peu incontrôlable dans la mesure où notre collection de jeux remplit maintenant un petit placard, mais c’est plutôt inoffensif et quelque chose que nous apprécions tous vraiment en famille», dit-elle.

«Ce qui est formidable, c’est que vous devez ranger votre téléphone et vous concentrer. Oui, ils peuvent parfois devenir frustrants, en particulier lorsque vous prenez du retard, et les choses peuvent devenir assez compétitives, mais différentes personnes gagnent des parties différents. Pour moi, jouer à des jeux a été un détournement merveilleusement immersif de la vie en confinement.»

Cinq jeux à essayer

Ticket pour Ride: Europe, à partir de 35 euros

Ce jeu cinq étoiles s’est vendu à des millions d’exemplaires dans ses différents formats et plateaux régionaux. Les joueurs âgés de six ans et plus se disputent les itinéraires de train sur le plateau. C’est beaucoup mieux qu’il n’y paraît et semble être universellement apprécié. Si vous essayez un nouveau jeu, ce devrait être celui-ci. Vous pouvez le trouver ici chez Philibert.

Takenoko, à partir de 35 euros

Se traduisant à peu près par «pousse de bambou», ce jeu de société consiste à répondre aux besoins d’un panda affamé. Situé dans le jardin de l’empereur japonais, vous devrez décider de nourrir le panda ou de faire pousser le jardin. Peut être joué en seulement 45 minutes. Vous pouvez trouver Takenoko ici chez Philibert.

Pandémie, à partir de 35 euros

S’il y a un jeu pour notre époque, c’est bien celui-ci. Pandemic repose sur l’hypothèse que quatre maladies ont éclaté dans le monde et menacent de détruire une région. Cela vous semble familier ? 

Les joueurs travaillent en coopération, ce qui en fait un excellent choix pour les familles compétitives pour lesquelles Monopoly a gâché Noël. Vous pouvez trouver Pandemic chez Philibert ici.

L’Île Interdite, à partir de 25 euros

Préparez-vous à vous lancer dans une mission à réussir ou à périr pour récupérer quatre trésors sacrés dans les ruines de ce paradis périlleux. Un autre jeu coopératif qui peut être joué en aussi peu de temps que 40 minutes. Vous pouvez trouver L’Île Interdite chez Philibert ici.

Wingspan, à partir de 45 euros

Au cours des premiers mois de la pandémie, Wingspan changeait de mains pour beaucoup d’argent. Dans ce jeu, vous êtes des passionnés d’ornithologie qui tentent d’attirer les meilleurs oiseaux vers les réserves fauniques. Le jeu est cher mais il vaut chaque centime, disent les fans. Vous pouvez trouver Wingspan chez Philibert ici.

Et pour vous, quels sont les jeux qui sont sortis le plus souvent pendant le confinement ?

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :