Star Wars : Bordure Extérieure. Han Solo, c’est vous

Temps de lecture: 7 minutes

Star Wars : Bordure Extérieure, de quoi ça parle ?

De. Star. Wars

Plus précisément, de la Bordure Extérieure, autrement dit, à la marge de l’univers, là où toutes la manigouilles politiques et impériales n’ont pas véritablement d’impacts directs

Dans ce Star Wars Bordure Extérieure (OK, le titre en VF est un peu moisi quand même. Outer Rim, ça le fait plus quand même) vous allez pouvoir incarner des contrebandiers. Mettez vous dans la peau des personnages bien connus de la saga : Han Solo, Jyn Erso (Rogue One), Lando Calrissian ou Docteur Aphra (du comics éponyme)

Votre but ?

Devenir le ou la scélérate la plus célèbre de la galaxie en accomplissant des tâches dangereuses. Remplissez des missions, livrez des marchandises illégales et plein de trucs du genre pour se faire connaître et devenir le ou la plus swag de l’univers

Vous pourrez également tuner votre vaisseau (hyperjantes en alu, cligno bling-bling, tout ces trucs de kévin)

Et plus vous accomplirez des jobs et plus votre notoriété grandira, pareil pour votre crédit. De quoi vous faire ensuite péter le Millennium Falcon et vous la péter avec dans la galaxie

Il vous faudra également constituer votre équipage avec des personnages tels que Chewbacca et Hondo Ohnaka, entre autres. Tous les membres de l’équipage ajouteront des capacités différentes et uniques à votre vaisseau

Mais bon, certains d’entre eux risquent aussi de vous attirer des problèmes car recherchés dans la galaxie. Pas glop

Le pitch officiel:

« Entrez dans les étoiles et devenez une légende vivante dans Star Wars ™: Outer Rim, un jeu de chasseurs de primes, de mercenaires et de contrebandiers pour 1 à 4 joueurs!

Dans Outer Rim, vous jouez le rôle d’un habitant du monde souterrain, en train de marquer votre galaxie. Vous parcourrez le bord extérieur de votre vaisseau personnel, embaucherez des personnages légendaires de Star Wars pour rejoindre votre équipage et tenterez de devenir le plus célèbre (ou le plus infâme) des hors-la-loi de la galaxie!

Mais ce ne sera pas facile, les factions belligérantes de la galaxie parcourent le pourtour extérieur, traquant l’écume qui s’est révélée être une épine dans leur flanc, et d’autres scélérats qui cherchent à vous marquer vous voient comme la cible idéale pour renforcer leur propre réputation. Avez-vous ce qu’il faut pour survivre dans l’extérieur et devenir une légende vivante?« 

Un thème fort, bien intégré, on vit plongé dans la saga. Branchez vos enceintes et balancez la BO de John Williams ! ITHEM à 5/5 !

sw06_layout1.png

Et comment on joue?

En ouvrant la grosse boîte de Star Wars: Bordure extérieure on commence par être vachement intimidé, avec son plateau (un peu chelou), les plateaux perso, et toute la ribambelle de jetons et de cartes qui vont avec, une marque de fabrique de l’éditeur ricain FFG. Malgré ce schni intese, le livre de règles ne fait « que » 16 pages et la mécanique générale et le gameplay sont relativement faciles à apprendre. Mais surtout, ne commencez pas par expliquer les règles par « c’est facile »

L’objectif est d’être le ou la première à atteindre 10 points de renommée. Parce que oui bon, rien de tel que la renommée pour se la péter dans la Bordure Extérieure. Ces points s’obtiennent grâce à une paquet d’activités, de missions diverses et variées. Le plus simple consiste à passer en contrebande du fret (en particulier des objets illégaux. Fun), à pécho des primes ou à remplir divers emplois (criminels. Fun aussi). Sans compter la baston, qui peut également rapporter des points / de la renommée. La célébrité, tout ça

Vous commencez par choisir parmi un florilège de perso de la saga, chacun avec des capacités et des objectifs personnels. Accomplissez votre objectif et vous pourrez retourner votre carte pour débloquer des compétences encore plus mieux bien à mesure que votre personnage acquiert de l’expérience

Bon, alors, on joue comment ?

À chaque tour, on doit choisit une variété d’options à travers les trois étapes suivantes: Planification , Action et Rencontre. Les joueurs et joueuses utilisent ces étapes pour se préparer à la suite, c’est la phase de prog : compléter une tâche en cours ou même récupérer des effets d’un tour précédent. Au cours de cette phase de planif, on peut choisir l’une des trois options suivantes : se déplacer, soigner ou gagner de l’argent

Le déplacement sur le plateau est plutôt facile, avec quelques événements qui peuvent vous arrêter en chemin, genre un voyage risqué ou des patrouilles (vous êtes de contrebandiers, après tout)

La phase d’action, le cœur du jeu, consiste à faire un paquet de trucs et de machins : s’arrêter au marché sur une planète pour pécho des contrats, une cargaison, de l’équipement, du taf, ou même des vaisseaux tous neufs et tous rutilants

Sauf que

Ces fieffés coquins de Storm Troopers sont partout, ils veillent au grain (j’adore cette expression). Chaque fois que vous achetez une carte, la carte suivante révélée peut faire débarquer les patrouilles du plateau à se rapprocher de vous. Et là, c’est le drame

La livraison de cargaisons ou de contrats se déroule également pendant cette phase, qui permet de gagner des crédits ou de la renommée. Échanger des cartes avec d’autres joueurs et joueuses à la table et utiliser les capacités marquées «Action» sont également possibles au cours de cette étape

On passe ensuite à la phase de rencontre. Soit on rencontre une patrouille, avec la schlag qui s’ensuit, ou une rencontre aléatoire sur une planète ou emplacement que vous occupez actuellement. Mais on peut également rencontrer un contact, pour tchatcher avec une personne célèbre sur la planète. Tout comme votre emplacement, cela pourrait impliquer vos compétences ou de la fight pour vous fournir un nouvel équipage ou d’autres avantages

C’est à ce moment-là qu’on utilise les dés pour faire des jets de compétences. Et évidemment, plus on devient balaise ou plus on est aidé par son équipage et plus il devient facile de gagner. Des proba, donc. Si on foire les dés, on prend des dégâts dans les gencives qu’on va devoir ensuite réparer / se faire soigner

Les équipements et modif vous donneront plus de possibilités et de résistance, mais comme on ne peut pas transporter trop d’équipement, il va falloir faire le bon choix

Et si on perd ?

Dans Star Wars : Bordure Extérieure, on n’est jamais éliminé. Si on subit trop de dégâts, on est vaincu pour le tour en cours mais on revient au prochain. Tadaaaaa

En plus de fournir des bonus, il existe une multitude de cartes, 140 pour être précis, (on est dans un jeu FFG, alors forcément) que vous pouvez acheter ou gagner pour vous aider dans vos missions. Et encore une fois, perso & vaisseau sont limités, donc il va falloir judicieusement quoi prendre, porter, virer

Et tiens, en parlant de vaisseau, oui, on va pouvoir en acheter de nouveaux pour remplacer l’actuel (à l’Argus, les vaisseaux se vendent plutôt bien dans la Bordure Extérieure) pour améliorer ses stats

La réput

Un aspect critique et essentiel du jeu, c’est la réputation

La Bordure Extérieure comprend quatre factions, chacune avec des patrouilles qui se déplacent sur le tableau, et chaque joueur et joueuse possède un marqueur de réput pour ces factions. Une réputation positive vous aide à réussir les rencontres avec les patrouilles, hop, passez, y a rien à voir, tandis qu’une réputation négative peut vous obliger à combattre

Certains personnages commencent avec une réputation particulière, comme le statut pas top-top de Han Solo auprès des Hutts ou le statut positif de Boba Fett. Parce que. La plupart du temps, la réputation change au cours du jeu, à travers diverses activités comme les rencontres, les combats ou les tafs, tous en CDD

Et comment on gagne ?

10 points de renommée, et hop. Star Wars : Bordure Extérieure est un jeu de course, donc. Il va falloir se grouiller pour atteindre ce chiffre de 10

Interaction ?

Sur l’IGUS, l’échelle de mesure de l’interaction dans les jeux, Star Wars : Bordure Extérieure atteint un 4/5

Pourquoi?

Parce que dans Star Wars : Bordure Extérieure, on peut parfois castagner les autres, mais c’est plutôt rare, les ennemis sont plutôt « neutres », comme les patrouilles. Mais on peut échanger des cartes avec les autres, et la course rajoute une certaine interaction, une certaine tension

A combien y jouer ?

On peut y jouer de 1 à 4

En version solo, pourquoi pas, pour vivre une aventure Star Wars peinard tout seul contre une « IA »

À 2, c’est pas mal non plus, même si Star Wars Rébellion est beaucoup mieux dans cette config

À 3-4, l’interaction du jeu devient beaucoup plus intéressante

Alors, Star Wars : Bordure Extérieure, c’est bien ?

Ce qui marque, dans Star Wars : Bordure Extérieure, c’est la grande liberté qui est offerte aux joueurs et joueuses : quels tafs choisir, où aller, etc.. Le jeu n’impose pas de limite de temps ou de scénar central coercitif. On est vraiment / presque dans un jeu à monde ouvert / bac à sable. Et ça, c’est appréciable. Les parties sont extrêmement variables et différentes l’unes de l’autre selon qui l’on incarne, quel vaisseau on utilise et quelles actions, quels tafs on choisit, avec des aspects très RPG

Les règles, parlons-en, sont extrêmement simples et fluides et permettent de rentrer dans le jeu plutôt rapidement. Tant mieux

Après, deux écueils font « chuter » sa note de 5 à 4 : on finit quand même par subir le hasard, entre la pioche de cartes et les lancers de dés, et les parties sont plutôt longues, comptez entre 2 et 3h. Parties qui ont tendance à s’enliser et se répéter vers la fin. Sur 90′ max, le jeu aurait été un carton. Là, dans ce format, il faut vraiment être un.e pur.e fan de la saga pour s’y lancer

Mais bon, c’est un jeu Star Wars, alors forcément, c’est cool (comment ça, objectif, je ne suis pas ?)

🔴 Star Wars : Bordure Extérieure, score : 4/5

Et encore une chose

Et tiens, en parlant de Star Wars, de Bordure Extérieure, de contrebandiers et autres chasseurs de primes, la série The Mandalorian vient tout juste de sortir cette semaine. Déjà deux épisodes, sur la (première ?) saison qui en comptera 8 pour finir pour Noël. Des épisodes de ouf, tellement bien, ambiance western, qui ne durent que 30 minutes chacun. J’ai vraiment, vraiment, vraiment kiffé !!!

Vous pouvez trouver Star Wars : Bordure Extérieure chez Philibert ici

Pour vous proposer une expérience de lecture plus agréable, nous ne vous proposons aucune publicité et tentons de rester le plus simples possibles. Notre équipe prend soin de recommander des jeux et espérons que vous apprécierez! Juste pour que vous le sachiez, Gus&Co entretient des relations d’affiliation avec Philibert. Ainsi, si vous achetez quelque chose en cliquant sur nos liens, nous pouvons obtenir une petite part des revenus, ce qui nous permet d’acheter d’autres jeux et de continuer à pouvoir vous proposer de nouveaux articles

Également chez Magic Bazar ici

Et si vous habitez en Suisse, chez Helvétia Games Shop ici

  • Date de sortie : Été 2019
  • Langue : Française
  • Produit en : Chine
  • Ecoscore C. Pour une fois avec un jeu Star Wars FFG, même s’il est produit en Chine, le jeu ne propose pas ici un déluge de plastique, de fig. Beaucoup de cartes, de carton. Si vous voulez en savoir plus sur l’EcoScore dans les jeux de société, c’est ici
  • Auteurs :  Tony Fanchi, Corey Konieczk
  • Editeur : FFG
  • Nombre de joueurs et joueuses : 1 à 4 (mieux de 2 à 3)
  • Age conseillé : 14 ans (pas moins)
  • Durée : de 2 à 3h
  • Thème : Star Wars
  • Mécaniques principales : Objectifs, course

A vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.