À la Quête de… Une aventure pour les enfants et les familles pour découvrir les Droits de l’Enfant

Temps de lecture: 2 minutes

Pour fêter les 30 ans de la signature des Droits de l’Enfant, partez à l’aventure dans le quartier des Nations à Genève

Il y a exactement 30 ans, le 20 novembre 1989 étaient signés la Convention des Droits de l’Enfant par l’ONU. Le texte de la Convention inclut 54 articles de loi visant à protéger et à donner des droits aux enfants. Pour la toute première fois, cette convention reconnaît l’enfant en tant que sujet de droit. Elle a été adoptée à New York, par acclamation (=sans vote), à l’unanimité des pays membres des Nations Unies, dans la résolution 44/25

Et nous voici 30 ans plus tard. Pour fêter l’événement comme il se doit, mercredi 20 novembre nous vous invitons à participer à une aventure ludique pour découvrir les Droits de l’Enfant

Baladez-vous dans le quartier des Nations dans plusieurs lieux pour y vivre des expériences étonnantes en lien avec la Convention des Droits de l’Enfant

Le pitch de l’aventure, en bédé :

Illustrations de Mux

Infos pratiques :

Ça commence où ? Sur la place des Nations à Genève juste devant l’ONU

Et l’aventure commence et finit à quelle heure ? Départ entre 13h30 et 15h. Fin à 16h30, et VOUS décidez quand arrêter. L’aventure dure environ 90 minutes

Et c’est à partir de quel âge ? dès 4 ans

Et combien ça coûte ? RIEN. C’est offert

Le site officiel : https://childrightshub.org/a-la-decouverte-des-droits-de-lenfant/

Merci à nos tous nos partenaires : l’association « 30 ans de Droits de l’Enfant », le DIP, la Ville de Genève, Terre des Hommes, La Maison de la Créativité, l’Université de Genève, Enfants du Monde les Conservatoire et Jardin botaniques, le Musée Ariana, le Musée de la Croix-Rouge et l’école de Chandieu. Une aventure écrite et réalisée par Gus&Co

🔴 Vous pouvez consulter la convention intégrale et officielle de 1989, avec ses 54 articles ici

Vous venez mercredi ?

A vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.