Décoder le langage non verbal, ou comment avoir l’avantage dans les jeux d’enfoirés

Temps de lecture: 3 minutes

Savoir lire, détecter le langage non verbal permet de mieux cerner les stratégies de vos adversaires. Voici quelques clés pour mieux les décoder

Vous nous connaissez. Sur Gus&Co, nous affectionnons tout particulièrement deux choses : les jeux d’enfoirés, et ces quelques astuces pour savoir quand on vous ment dans un jeu… d’enfoirés

Petit rappel : un jeu d’enfoirés est un jeu à 5 sur 5 sur l’IGUS. Interaction au max

Cette catégorie de jeux implique : négociations, tractations, diplomatie, commerce, alliances. Mais alors, pourquoi les appeler « jeux d’enfoirés » ? Parce que qui dit « alliances » dit forcément à un moment donné trahisons, complots et coups de couteau 🗡 dans le dos (c’est une façon de parler, hein). Les jeux d’enfoirés les plus connus ? Intrigue bien sûr, Diplomatie, les Loups-Garous, Rising Sun, le Trône de Fer (2e édition, surtout)

Comment faire pour gagner à tous les jeux d’enfoirés ? Faire attention à ne pas se faire trahir par son langage corporel non-verbal. Dire un truc par les mots et indiquer tout son contraire par une micro-expression, et on est foutu

Voici quelques signes, indices de langage corporel qui pourraient vous trahir dans un jeu d’enfoirés (et dans la vraie vie aussi, pourquoi pas ?). Alors évidemment, il n’y a pas de sens unique à un signal non verbal particulier. Croiser les bras ne signifie pas forcément qu’on a une attitude fermée, désintéressée, c’est peut-être tout simplement parce qu’on a… froid ? Ou qu’on ne sait pas quoi faire de ses mains… Il existe cependant certains indices qu’on peut utiliser pour déduire ce que vous pensez ou ressentez et qui pourraient vous trahir dans un jeu

(Faux) sourire

Il existe deux types de sourires, les « vrais » sourires et les… faux. Les vrais indiquent un réel bonheur, un réel amusement. Nous utilisons de faux sourires lorsque nous essayons d’avoir l’air amusés, mais nous ne le sommes pas, ou lorsque nous sommes mal à l’aise avec quelqu’un, mais que nous voulons avoir l’air de passer du bon temps. Quelle est la clé entre les «vrais» et les «faux» sourires ? Les deux coins ont les coins tournés vers le haut, mais dans le vrai sourire, les yeux rejoignent le mouvement, ils se rétrécissent et les coins extérieurs se plissent en «pattes d’oie»

Si on vous adresse un faux-sourire, méfiez-vous, cela veut dire que votre adversaire / allié vous prépare un (sale) coup lors de sa prochaine action (en jeu, je précise)

auto-apaisement

Lorsque nous sommes anxieux , stressés ou placés dans une situation inconfortables, nous avons tendance à utiliser des signaux non verbaux d’auto-apaisement : le frottement de la main, un contact de la main au corps, cou, nuque, tête, toucher, manipuler des bijoux… C’est notre tentative de calmer nos angoisses en nous touchant nous-mêmes

Si vous détectez l’un de ces signes, sur vous-mêmes ou sur votre adversaire, cela indique une position de faiblesse. De quoi vous placer dans une situation périlleuse au prochain tour

Posture

La façon dont nous nous portons est un indice, certes subtil, mais qui peut révéler nos vrais sentiments ou intentions. Lorsque nous sommes fiers et confiants, une posture debout pourrait nous trahir. Triste et abattu, nous pouvons être affalés, la tête baissée

Tentez d’observer la posture des autres joueurs et joueuses à la table : avancée, reculée, droite, affalée, effondrée ? Cela vous donnera de précieuses indications sur leur état et prochaines intentions

Regard

On le dit à juste titre, les yeux sont la fenêtre de l’âme. Le regard trahit beaucoup de choses, intentions, intérêt, sentiments, émotions

Dilatation des pupilles

Un indice très subtil que seuls les observateurs les plus fins peuvent détecter est la… dilatation des pupilles. Nos pupilles se dilatent lorsque nous sommes intéressés par quelque chose (ou par quelqu’un). Si lors d’une discussion sur un territoire (à Scythe, par exemple) votre voisin ou voisine dilate de la pupille mais vous dit ne pas être intéressée. Paf, elle vient de se trahir

Symétrie faciale

En règle générale, nos « repères » faciaux sont latéraux et symétriques. Lorsque nous sourions, les deux coins de la bouche montent. Quand surpris, les deux yeux sont grands ouverts. Lorsque les signaux faciaux sont non-latéraux et asymétriques, cela peut suggérer que quelque chose ne va pas, un mécontentement, une confusion, une perturbation

La levée d’un sourcil est un bon exemple, qui suggère que nous ne faisons pas confiance à ce que dit notre interlocuteur. Quand l’harmonie faciale est affectée, cela peut également indiquer que l’harmonie de la relation est infectée. Si en pleine partie, en pleine alliance vous détectez un pareil signal non-verbal, attention !

Fuite (non verbale)

Lorsque nous mentons, nous prenons bien soin de couvrir tout indice non verbal évident qui pourrait nous trahir. Ainsi, lorsque nous mentons, nous veillons à regarder l’autre personne dans les yeux, à avoir confiance en nous et à éviter les signes évidents de nervosité. Cependant, notre inconfort en mentant peut «fuir» dans les parties de notre corps que nous ne pouvons pas contrôler facilement

Nous pouvons changer de posture, adopter des comportements auto-apaisants, avoir un ton de voix tremblant ou tout simplement rougir. Le regard peut tromper, pas la globalité des signaux non verbaux. Il « suffit » de déceler ces indices incohérents et moins contrôlés pour déterminer si on vous ment ou si on vous dit la vérité

Et vous, quels sont les signes non-verbaux que vous tentez de détecter lors de vos parties de jeux d’enfoirés pour vous aider à gagner ?

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.