Mademoiselle Monopoly, le tout premier Monopoly… féministe, qui paie plus les femmes que les hommes

Temps de lecture: 2 minutes

Il fallait le faire. Hasbro « s’attaque » à l’écart de salaire entre les hommes et les femmes avec son nouveau jeu Mme Monopoly

Dans quelques jours, Hasbro va sortir une toute nouvelle version (la 612e de l’année) de son Monopoly, Mlle Monopoly, qui place les femmes au centre. Dans cette édition, les joueuses touchent plus que les… joueurs. Exactement comme dans la vraie vie le contraire de la vraie vie

Alors que M. Monopoly est un agent immobilier à l’appétit vorace et galopant, Mlle Monopoly, elle, visiblement sa nièce, est une avocate active dans la défense des femmes entrepreneuses

Plusieurs modifications ont été apportées au jeu. Certaines propriétés ont notamment été remplacées par des inventions révolutionnaires créées par des femmes, bim, et au lieu de construire des maisons, les joueurs (et joueuses, du coup) construisent leur siège, leur bureau, leur entreprise. Des modifications ont également été apportées à la structure de paiement dans le jeu. Et là, c’est le drame :

Contrairement au jeu classique, les femmes recevront à présent 240 dollars lorsqu’elles passeront par la case « Go », tandis que les joueurs masculins collecteront, eux, les 200 habituels

Et également, en tout début de partie, le banquier (ou la banquière, du coup) distribue 1’900 dollars à chaque joueuse présente à la table et 1’500 dollars à chaque joueur homme. Bim

De quoi sensibiliser aux disparités salariales et à une certaine injustice sociale et économique

Monopoly se la joue éthique

Et parce que Hasbro ne voulait pas s’arrêter en si bon chemin (de buzz ?), ils ont également profité de la sortie de ce jeu pour lâcher 20K dollars (en argent réel, je précise, pas en billets de Monopoly), pour récompenser trois toutes jeunes inventrices et entrepreneuses de 16-19 ans

La paille, la poutre

Hasbro / Monopoly a peut-être oublié un truc, c’est Elizabeth Magie, une femme, qui a créé le jeu en 1903. Vous connaissez l’histoire du jeu certainement mieux que moi. Le jeu a ensuite été racheté / récupéré par un homme, qui se l’est alors approprié. Le nom de l’autrice a ensuite complètement disparu

Bien que Lizzie Magie ait fait breveter son jeu en 1904, Charles Darrow en a présenté une version inspirée copiée et en a tiré des millions grâce à la vente du jeu à l’éditeur de jeux Parker Brothers. La vidéo de Hasbro ci-dessus faisant la promotion de l’existence de Mlle Monopoly commence par noter que «les femmes ne détiennent que 10% de toutes les inventions brevetées». Ce qui est ironique compte tenu du fait que Darrow a obtenu tout le crédit, et tous les bénéfices, de l’idée de Magie 🤔

Avec ce tout nouveau (Mlle) Monopoly, Hasbro veut se la jouer clean et éthique pour dénoncer les disparités sociales et montrer une image de la femme participant activement à l’innovation, et tant mieux

Parce que oui, la diversité manque cruellement dans le milieu du jeu de société, et elle est autant saine que nécessaire. Mais la paille, la poutre, tout ça. Quid de leur propre entreprise ? À poste et qualifications similaires, est-ce que les employées de chez Hasbro touchent exactement le même salaire que les hommes ?

Mlle Monopoly, coup marketing ou véritable souci éthique ?