Un Love Letter Toy Story à imprimer à la maison

Temps de lecture: 1 minute

Une année après une (excellente) version Harry Potter de Secret Hitler, Julien Brothier nous revient avec une (excellente aussi) version de Love Letter pimpée Toy Stroy

Faut-il encore présenter Love Letter ? Cet excellent micro jeu de bluff qui tient à peine sur quelques cartes sorti en 2013, avec une toute récente réédition en 2019, et qui a ensuite été décliné en de nombreux thèmes

Julien avait déjà travaillé en 2018 sur le Print and Play de Yohan Bourgeois pour nous proposer une version affinée

Aujourd’hui, voici donc le Love Letter Toy Story, avec tous les personnages du dessin-animé (le 4, surtout)

Un véritable travail d’orfèvre

🔴 Vous pouvez télécharger tous les documents nécessaires pour imprimer tout ça en SD ou HD sur le Drive de Julien ici

Merci Julien !

Vous allez essayer ?

9 responses to Un Love Letter Toy Story à imprimer à la maison

  1. Ange says:

    Je viens de télécharger et de parcourir : jolie réalisation ! On adore jouer à love letter version classique 16 cartes (on y a encore joué hier), moins aux versions étendues à plus de joueurs (un copain avait fait le même boulot, sur base d’Asterix, mais on le sort peu). Je regarderai à l’occasion en détail si il y a les mêmes « rôles ». J’ai joué avec des amis à love letter version Batman et mon fils a la belle version Lovecraft, mais comme dit au départ, on revient toujours à la version originale !
    C’est dingue comme ce jeu de 16 cartes permet de faire de la stratégie. Le seul défaut de ce jeu est son titre, pas du tout porteur.

    • Julien says:

      Merci Ange ! Idem Love Letter est un jeu que je sors souvent ^^ disons que pour jouer à plus de joueurs (surtout à 7-8 joueurs) il faut que les personnes connaissent le jeu sinon les parties peuvent s’éterniser et les gens peuvent trouver le temps long entre chaque tour de jeu. Les parties à plus de 4 joueurs amènent beaucoup d’interactions, de tension (carte Assassin) et de déduction avec les nouvelles cartes, ça change vraiment le jeu 🙂

      • Ange says:

        C’est justement pour cela qu’on est plutôt adepte de la version à moins de 5 joueurs : parties rapides, possibilité d’estimation de proba sur les cartes restantes,…
        Et dans le jeu à plus, en effet l’assassin fait bien évoluer le jeu. J’aime bien aussi la baronne !
        Ange

  2. d'Epenoux says:

    Une belle idée mais, qui, si elle n’est pas validée par le titulaire de la licence, pourrait être problématique.

      • Monsieur Patate says:

        Perso, j’en ai fait un Reine des Neige que ma fille adore mais je n’ai pas osé le mettre en ligne de peur d’avoir des problème avec la marque de Mickey

        • Julien says:

          Oui à la base c’est plus pour moi que j’ai fait cette version mais je me suis dit que j’allais la partager comme la dernière fois mais c’est vrai que c’est surtout pour la licence Toy Story que ça pourrait être compliqué… Je ne sais pas s’il y a eu d’autres versions en rapport avec Disney sur BGG ?

  3. Ange says:

    Je viens d’acquérir la version 2019 de Love letter (https://boardgamegeek.com/boardgame/277085/love-letter). La qualité des cartes et de la pochette proche sont de la version initiale, avec de nouveau graphismes dans le style initial et aussi de beaux jetons. Mais ce qui nous a tenté sur l’emballage est « 27 cartes » et « jusqu’à 6 joueurs ». En fait, les 11 cartes supplémentaires (16 dans le jeu initial) sont 5 cartes de jeu :
    – 1 carte « Garde » supplémentaire,
    – 2 cartes « Espionne » de valeur 0 et qui permettent de gagner un point si on est encore en jeu et le seul à avoir joué/rejetté une espionne,
    – 2 chanceliers (valeurs 6, les autres au-dessus du roi montant d’une valeur) qui permettent de regarder 2 cartes de la pioche et les remettre sous le talon.
    et 6 cartes aides de jeu !!!!
    Mais pas encore testé…..

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.