La Découverte de l’Atlantide. Le Livre dont vous êtes Les Héros pour les tous petits. La suite

Temps de lecture: 4 minutes

Immersif. Un Livre dont vous êtes le Héros pour les tous petits dès 4 ans. La suite. Toujours aussi épique et un rien anxiogène et aux illustrations qui continuent à faire froncer du sourcil

La Découverte de l’Atlantide, de quoi ça parle?

On s’embarque pour une expédition sous-marine dans le but de retrouver le continent immergé de l’Atlantide pour mettre la main sur son formidable trésor

L’aventure

Ce livre-jeu est un Livre dont les Héros au récit séparé en portion de page. Ce qui permet aux lecteurs et lectrices d’opérer des choix narratifs

L’univers, le thème, l’aventure, tout plonge (c’est le cas de le dire) les enfants dans une aventure épique et immersive (c’est encore le cas de le dire)

Et comment on joue?

On commence par choisir l’un des trois sous-marins disponibles, la « Manta », versatile, le Béhémoth, solide et robuste, ou l’Espadon, petit et furtif. Selon son choix de départ, cela va influer sur le reste de l’aventure

Ensuite, on tourne la page et on a alors devant soi une illustration, une situation qui s’étend sur deux pages. Un choix nous est alors proposé. Faire-ci, aller là?

Et selon la décision prise, on retourne une ou deux parties de l’ouvrage. Pas la page en entier mais une fraction que l’on tourne grâce à un système d’anneaux. Simple. Efficace

Et selon les choix pris, on obtient du matos pour upgrader son sous-marin pour mieux affronter les défis qui nous attendent: une carapace slash armure par-ci, une arme par-là. Matos qu’on représente grâce à une roue rendue visible sur les coins de l’ouvrage

Extrêmement ingénieux et ergonomique

Kudos Game Flow! 👏👏👏

Et comment on gagne?

Trois fins possibles

Selon les décisions, le matos récupéré ou pas, son sous-marin peut se prendre des dégâts. Ce qui induit alors des fuites dans le carénage

Rien de méchant, l’aventure n’est pas interrompue pour autant. Des sortes de PV. Certains objets peuvent alors être perdus, et les roues se tournent pour afficher des gouttes, en faisant perdre le matos récupéré le cas échéant

Et selon le nombre de gouttes slash dégâts, la fin pourra être différente. Une réussite finale totale, ou pas

Interaction?

La Découverte de l’Atlantide est un Livre dont vous le Héros. On peut y jouer bien sûr tout.e seul.e, mais à plusieurs, 1-2 enfants et 1 adulte qui lit, les enfants peuvent alors discuter et décider ensemble: on part plutôt à gauche ou à droite? On fait plutôt ça ou ça?

A plusieurs, une interaction donc extrêmement forte

Sur l’IGUS, l’échelle de mesure de l’interaction dans les jeux, La Découverte de l’Atlantide atteint un 5/5

A combien y jouer?

Encore une fois, on peut y jouer tout·e seul·e

Mais c’est vraiment à 1-2 enfants et 1 adultes que La Découverte de l’Atlantide devient excellent pour son aspect coopératif et interactif

Alors, Ma Première Aventure – La Découverte de l’Atlantide, c’est bien? Critique

Depuis 2-3 ans, on nage en plein « narratif-revival ». Avec un gros pic en 2018 (Château Aventure, Baïam, Fallout, Histoires de Peluches, Détective…)

C’est également en 2018 que l’éditeur grenoblois Game Flow a sorti son tout premier livre, En Quête du Dragon, qui fonctionnait de la même manière qu’à La Découverte de l’Atlantide, avec une aventure méd-fan. Nous en parlions déjà ici

Si l’aventure du Dragon était plus épique et « légère », cette quête de l’Atlantide est plus anxiogène, avec la présence d’une menace plus inquiétante. Pas de quoi rassurer les enfants les plus jeunes

Même les illustrations sont beaucoup plus dark

Oui, parlons des illustrations

Si dans Dragon elles étaient très particulières, anguleuses et peut-être pas forcément adaptées pour des plus jeunes, si les illustrations de l’Atlantide sont plus douces, arrondies, elles sont loin d’être parfaites (et je dis ça parce que je travaille comme enseignant à l’école de bédé et d’illustration de Genève)

Tout d’abord, elles font très « amateurs », elles bavent et manquent de précision, ce qui est étrange, connaissant le travail déjà impressionnant de Jade Mosch

Et comme déjà dit plus haut, ces illustrations sont très sombres. Elles ne sont peut-être pas non plus adaptées pour des plus petits

C’est vraiment dommage, c’est le point qui fâche et déçoit. Peut-être qu’il manque aux éditeurs une direction artistique?

Une fois cet aspect mis de côté, Ma Première Aventure – La Découverte de l’Atlantide représente une excellent initiation, subtile et intelligente aux Livres dont vous les Héros

La Découverte de l’Atlantide, un jeu kleenex?

Non

Mais vraiment

Pour y avoir joué avec mes enfants de 4+5 en leur faisant la lecture et en leur soumettant les différents choix, ils ont a-do-ré et ils ont demandé de re-re-rejouer pour tester différents sous-marins et bien entendu différents choix. Pour voir ce qui allait se passer, changer

Mais surtout, pour gagner

La Découverte de l’Atlantide est « beaucoup » plus difficile que la précédente, En Quête du Dragon. Il va falloir s’y prendre à plusieurs reprises pour enfin réussir à trouver et remonter ce satané trésor

Et l’histoire offre suffisamment d’options et d’embranchements que même après 3-4 parties on continue à découvrir d’autres ouvertures narratives, même si on finit par toujours passer par les mêmes gros jalons, les doubles-pages

Donc non, pas un jeu kleenex

Score:

Anticipation: 5/5

Un Livre dont vous êtes le Héros pour les tous, tous petits dès 3-4 ans? Pour les initier au jeu de rôle? Mais OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

En Quête du Dragon était déjà une grosse, grosse réussite

Pendant la partie: 4/5

Des choix narratifs épiques, un matériel subtil et facile d’utilisation, un récit épique.

Un gros bémol pour les illustrations et la menace anxiogène. Mais bon, menace que l’on retrouve aussi dans la plupart des contes (non-édulcorés Disney). Le loup, toussa

Après la partie: 5/5

On rejoue pour essayer d’autres sous-marins, d’autres choix? Mais oui!!!!

Score: 4/5

Un excellent, excellent jeu livre jeu livre jeu aventure

Juste dommage que les illustrations ne soient toujours pas au top, ce qui pêchait déjà avec le précédent tome

Hey Game Flow, vous changez ça pour le troisième? Pourquoi ne pas demander par exemple à Claire Conan (de Chakra chez Blam!). Parce que ça serait vraiment dommage que ce point pêche à nouveau

Et encore une chose

Décidément, les sous-marins ont la côte ces temps

Si vous aimez le cinéma, trois films récents viennent tout juste de sortir à quelques mois d’intervalle

Et encore une dernière chose

Vous cherchez des jeux à jouer avec des enfants? Vous pouvez consulter notre sélection ici:

Et n’hésitez pas à lire les nombreux commentaires à la suite de l’article, tous extrêmement riches et pertinents!

Vous pouvez trouver Ma Première Aventure – La Découverte de l’Atlantide chez Philibert ici

Et si vous habitez en Suisse, chez Helvétia Games Shop ici

  • Date de sortie : Mars 2019
  • Langue : Française
  • Auteur : Roméo Hennion
  • Illustrateur : Jade Mosch
  • Editeur : Game Flow
  • Nombre de joueurs : 1-2 (voire même jusqu’à 3, un.e adulte qui lit et 1-2 enfants qui jouent)
  • Age conseillé : dès 4 ans (bonne estimation. Accompagné d’un.e adulte pour la lecture)
  • Durée : 20-30′
  • Thème : Chasse au trésor sous-marine
  • Mécaniques principales : Narration, immersion (sous-marine. OK je sors), coopération, choix

7 responses to La Découverte de l’Atlantide. Le Livre dont vous êtes Les Héros pour les tous petits. La suite

  1. Le Rabouin says:

    Bonjour,
    Assez d’accord sur les dessins de cette (toute nouvelle) gamme ; par contre le sujet l’Atlantide ne me semble pas super adapté pour les enfants de 4 ans, non ?
    Les vôtres ont adoréa : avec le passage par un sas sur l’univers subaquatique/mythologique .ou sans immersion préalable ?

  2. Fabien ThegoodthebadandtheMeeple Ducat says:

    C’est essentiel de presenter aux enfants des images qui evoquent des emotions.
    La peur en fait partie.

    • Gus says:

      Merci Fabien pour ton intervention, tu as raison en effet

      Sinon on tombe dans du Disney édulcoré. Je te laisse relire le livre de Bettelheim sur l’interprétation des contes

      D’ailleurs, cette discussion me rappelle l’article d’analyse sur les émotions dans les jeux de société, dont la peur, justement

      Maintenant, tout est question d’âge. Confronter des enfants de 3-4-5 ans à des situations anxiogènes n’est peut-être pas la meilleure idée au monde. D’où les âges limites des jeux vidéo, des films. OK il peut aussi avoir des questions de thèmes, de violence, de sexe, mais la peur peut être parfois trop intense à gérer pour les enfants. Je te dis ça après avoir peu dormi pendant 2 mois après que ma fille de 3 ans à l’époque a vu un spectacle de marionnettes avec un… monstre…

      La bise au QC

      Gus

  3. Éric says:

    Bonjour et merci pour ce test.
    Intéressant pour un enfant de 7 ans slash CP qui lit « couramment »? Ou est ce un peu trop « basique »?

    • Vinz92 says:

      Je pense que c’est intéressant pour un enfant en CP qui sait lire couramment, tant qu’il sait se contenir de regarder les autres possibilités en cours de jeu. Je te conseillerai tout de même de commencer par la 1ère aventure, celle du dragon qui est, il est vrai, moins sombre et fait plus enfant, notamment de par ses personnages.

      Je lis pour mes 2 filles, qui sont en moyenne section de maternelle et en CE1.
      La petite participe à 3 au livre de l’Atlantide mais, toute seule avec moi, elle me demande encore en priorité le dragon pour le moment, qui est plus parlant pour des enfants en bas âge (personnage guerrière, magicien et voleur dans un monde plus coloré VS objet sous-marins rapide, habile et solide dans un monde sombre).
      L’aînée en revanche me demande actuellement l’Atlantide parce que c’est nouveau et qu’elle décrypte la façon de gagner (on n’avait pas lu depuis environ 2 semaines, et elle se souvenait mieux que moi des évènements en fonction des choix…).

  4. Vinz92 says:

    J’ai oublié d’ajouter qu’à mon niveau, en tant qu’adulte, je trouve l’Atlantide plus froid et impersonnel que celui du dragon. Donc j’imagine (et je constate avec ma cadette) qu’un enfant se mettra plus facilement à la place du chat voleur, de la guerrière ou du magicien, qu’à la place d’un sous-marin.

  5. Akima says:

    Bonjour !

    J’ai découvert ce site par hasard et je vous remercie infiniment de tout ce que vous faite : rêvant moi même de bosser dans un bar à jeux, c’est un enchantement de découvrir tous vos articles.

    Un grand merci au nom de ma fille qui a découvert son premier « livre dont vous êtes le héros » grâce à vous, elle est FAN !
    Et nous avons toutes les 2 hâtes que la troisième histoire sorte 🙂

    Côté illustrations je suis moins regardantes et si « En quête du dragon » m’a tout d’abord un peu rebuté, je trouve néanmoins les 2 livres d’une très grande qualité au niveau rendu.

    Excellente continuation et encore merci pour le partage 🙂

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.