Jeux de plateau,  Nos événements

Le meilleur jeu de l’année pour les Suisses 🇨🇭 est… surprenant

Temps de lecture: 2 minutes

Comme chaque année depuis 2010, Ludesco, la plus grosse convention de jeux de société de Suisse décerne le prix du meilleur jeu de l’année en Suisse

Ce n’est pas Ludesco qui décide, mais Ludesco qui organise

Qui choisit? Qui est le jury?

TOUTE la Suisse

Oui, en Suisse, on est comme ça, on est très démocratique

Ce ne sont pas 4-5 personnes qui choisissent, mais bel et bien TOUT le peuple

Les clubs, les assoc, les bars à jeux (dont le nôtre) choisissent parmi les meilleurs jeux de l’année écoulée. 14 clubs. Et en grande première cette année, 23 ludothèques de Suisse ont également participé au vote

En 2010, c’est 7 Wonders qui a gagné. En 2011, La Gloire de Rome. En 2012, Tzolk’in. En 2013, Robinson Crusoe. En 2014, Istanbul. En 2015, 7 Wonders Duel. En 2016, Scythe (what else), et en 2017, le 7e Continent

De très bons titres qui le méritaient

Swiss Gamers Award 2018

Et le gagnant est…

Le jeu « Underwater Cities » de Vladimir Suchy (Delicious Games)

Édité par Delicious Games, ce jeu de stratégie plonge (c’est le cas de le dire) les joueurs et joueuses dans la peau des plus brillants esprits qui cherchent à trouver une solution à la surpopulation terrestre

Tout ça en concevant les cités sous-marines les plus belles et, évidemment, les plus viables en respectant l’écosystème sous-marin

Nempêche

Un prix surprenant pour un jeu pas traduit, plutôt gamers, venu de nulle part et peu distribué

Si l’auteur est connu pour avoir sorti quelques jeux chez les Tchèques de Czech Games Edition, ce jeu et éditeur sont plutôt underground

Un choix de 27 assoc et ludo des plus insolites 🤔

En seconde place, c’est Decrypto qui a été choisi, en 3e Architectes du Royaume de l’Ouest et en 4e, Teotihuacan : la cité des dieux

Swiss Gamers Award Kids

En 2019, Ludesco s’est également lancé dans un Swiss Gamers Award pour enfants

C’est Azul qui prend la première place de cette toute première édition du SGA Kids. Azul, un jeu pour… enfants??? Ha ok

En seconde place, c’est Karuba Junior, et à la troisième place du podium Micropolis. Enfin, en 4e place, Concept Kids ferme le peloton

Festival Ludesco

Ces dix jeux seront à découvrir, parmi 600 autres, au Festival de jeux et d’expériences ludiques Ludesco à La Chaux-de-Fonds, du 15 au 17 mars 2019 (55 heures de jeux non-stop !)

Une soirée spéciale sera consacrée au palmarès du Swiss Gamers Award le samedi 16 mars dès 19h30, avec la remise du prix suivie d’une soirée spéciale sur la grande scène pour jouer aux jeux primés

Ludesco est le plus grand événement du genre en Suisse. L’an dernier le Festival a accueilli plus de 5’700 visiteurs. 5’700, joli

Cette année encore, La Chaux-de-Fonds deviendra la capitale suisse du jeu pour fêter ses 10 ans

Le riche programme du Festival est à découvrir ici, Ludesco.ch 

Gus&Co y sera pour organiser la suite de la campagne de jeu de rôle Grandeur Nature Zombies Invasion commencée en… 1992 et dont ce sera le 11e chapitre

Vivez une expérience Zombies éprouvante 🧟‍♀️ 🧟‍♂️

Et encore une chose

Vous pouvez consulter les règles en anglais du gagnant du Swiss Gamers Award 2018 ici

Et vous pouvez le trouver ici

Underwater Cities vous y avez joué? Vous en avez pensé quoi? Un prix mérité?

3 Comments

  • Ribard

    je possède le jeu depuis le mois de décembre, le jeu avait aiguisé mon intérêt depuis plusieurs mois de par son thème sous-marin (fan d’Abyss spotted) et les combos.

    je l’avais acheté sans y avoir joué et je suis fier de voir que je ne m’étais pas trompé vu les prix que le jeu semblent décrocher.

    après 8 parties, je peux dire que le jeu est excellent, il y à ung ros côté TM dans les cartes que l’on poser devant soi et donc comboter avec.

    il y à moins d’interaction car chaque joueur à son propre plateau personnel et l’interaction sera plutôt froide avec de la pose d’ouvrier sur un plateau central et le blocage d’action.

    quelques cartes spéciale piocher au hasard au début seront posé sur le plateau et détermineront comment gagner des points en + pour celui qui les récupérera.

    la mécanique central est hyper simple, 10 tours de jeu , 3 actions à chaque tour soit 30 actions en tout et pour toute la partie.

    trois type et couleur d’actions : jaune , vert, rouge

    trois type de cartes : jaune , vert , rouge

    voyez le rapport ; en gros lorsque l’on fait une action , on est obliger de jouer une carte de sa main et si la carte que l’on joue est de la même couleur que l’action que l’on fait, on peut faire ET l’action du plateau ET l’action de la carte.

    de là vient toute la finesse du jeu , il va falloir bien gérer sa main de carte, pas dix mille carte en main comme à TM, au début de votre tour , vous étes obligé de resdecendre à 3 carte ni plus ni moins.

    les joueurs vont construire des cité symbiotique et non-symbiotique grâce à de l’acier et dervont nourrir leur cités (Agricola) avec des algues (beurrk).

    il n’ y à que 3 phase de production dans le jeu, la première intervenant au bout de 4 tours puis après le 7 ème et enfin juste avant le décompte final.

    Autant dire que les premiers tours, les ressources sont précieuse et ne pas gaspiller notamment l’argent qui est très dur à récupérer au début du jeu.

    les joueurs commencent à souffler après la première production .

    à côté des cité , les joueurs devront construire des tunnels pour rallier leurs cités et les connecter aux métropoles avoisinantes.

    1 plateaux recto-verso avec un côté facile et un côté expert, du côté expert les joueurs devront payer une surcharge de coût mais bénéficieront de production multiplier ou de points en victoire en + .

    les 2 défauts du jeu sont de l’ordre du matériel, les plateaux joueurs sont fins comme du papier A4 , pire que TM.

    autre défaut, un manque de ressource d’1 unité, il faut faire beaucoup de monnaie dans le jeu sous peine d’être à court de pièce, acier, algues etc… pour faire de la monnaie sur 3 , ce n’est en soi pas gênant mais oblige à beaucoup de manipulation pendant le jeu qui peuvent couper le rythme de la partie.

    en conclusion, Underwater Cities est un très bon jeu qui mérite , pas forcément d’être apprécié, mais au moins d’y avoir joué pour se faire un avis final.

  • Gabbri

    N’empêche, choix (au pluriel) étonnants. UC car assez confidentiel, et surtout Azul pour le prix enfants. Je serais curieux de voir les données chiffrées des votes (j’ai bien sûr la flemme de chercher).

À vous de jouer ! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :