Azul : Les Vitraux de Sintra. Le Matrix 2 du jeu de société

Temps de lecture: 4 minutes

Azul, mais en à peine plus exigeant. Un jeu penaud, pataud, paresseux, qui ne parvient pas à dépasser son grand frère

Azul : Les Vitraux de Sintra, de quoi ça parle?

Azul, Les Vitraux de Sintra est la suite d’Azul, le carton au box-office de 2018 multi-primé (As d’Or, Spiel)

Comme dans Azul 1, le jeu se déroule toujours au Portugal

Le thème tient sur deux lignes. Mais vraiment. Les joueurs et joueuses incarnent des artisans de Sintra et doivent réaliser des… vitraux

Voilà, c’est tout

On repassera pour le thème

Au final, même si on passe sa partie à manipuler des pièces de « verre » de couleur, en l’occurrence des carrés de plastique rigide, Azul, Les Vitraux de Sintra est un pur jeu abstrait

Sintra?

Oui, comme le palais du même nom, un lieu touristique bien connu au Portugal, aux vitraux impressionnants

Et comment on joue?

Azul, Les Vitraux de Sintra reprend, en gros, les mêmes mécaniques d’Azul en les complexifiant

A son tour, on peut 

Soit prendre la même couleur de verre d’une « fabrique ». En réalisant cette action, les verres des autres couleurs de la fabrique sont placés au milieu de la table

Soit prendre la même couleur de verre au milieu de la table

Les verres pris sont alors posés sur son plateau perso sur une colonne de vitrail, sur les emplacements à la couleur correspondante

Exactement comme Azul 1

Des règles extrêmement simples qui témoignent d’un jeu grand public

C’est tout?

Non

Azul 2 introduit une mécanique supplémentaire, plus contraignante, plus complexe

A son tour, au lieu de pécho du verre, on peut également ramener son artisan tout à gauche de ses colonnes perso

En effet, on a le droit de ne poser les verres pris que sur une colonne soit directement située sous son pion « artisan », soit sur n’importe quelle colonne située sur sa droite. Le pion est alors déplacé au-dessus de la colonne investie

Cette mécanique élève Azul 2 au rang de Familial++. En terme de complexité, un Azul 1.5, somme toute

C’est tout?

Le verre, c’est bien connu, ça se casse

Quand on prend des pièces d’une même couleur, du centre de la table ou d’une fabrique, et qu’on en a trop par rapport aux emplacements disponibles sur sa colonne, on descend son marqueur sur la piste des « verres brisés »

Cette piste donnera des points négatifs en toute fin de partie

C’est tout?

Un autre et dernier changement par rapport à Azul 1, c’est quand une colonne est entièrement remplie, on la vide de ses verres de vitraux, parce que, comme dans la vraie vie, et on peut la retourner pour laisser apparaître une autre colonne avec d’autres couleurs

Sisyphe somnifère

Et comment on gagne?

Après six manches, la partie s’arrête

Pendant la partie, on récolte des points en fonction des colonnes remplies. Les PV de la colonne, ainsi que ceux des toutes les colonnes déjà complétées situées à sa droite

Mais également, des PV bonus pour toute couleur de verre de la même couleur que celle de la manche en cours

De quoi grapiller quelques points pendant la partie. Le court terme

Et comme dans Azul 2, le long terme joue un rôle également important

A la fin de la partie, après les six manches, on procède encore à un décompte final en fonction des colonnes complétées. On place un verre sur le bas de la colonne pour le signifier. Et ce sont ces verres que l’on décompte

Un décompte beaucoup moins fluide, beaucoup moins évident qu’Azul 1

Ce qui, encore une fois, prouve que cette itération est destinée à un public plus averti qu’Azul 1, beaucoup plus léger

Interaction?

Sur l’IGUS, l’échelle de mesure de l’interaction dans les jeux, Azul 2 score un 2 sur 5

Pourquoi 2 sur 5?

Parce que dans Azul, Les Vitraux de Sintra, la seule interaction entre les joueurs et joueuses à la table consiste à « bloquer » les autres en prenant avant les verres qu’ils auraient pu convoiter

C’est tout

Sinon, tout le monde a le nez plongé sur ses vitraux, sur son plateau perso

A combien y jouer?

On peut y jouer de 2 à 4, et comme on adapte le nombre de fabriques dispo en fonction du nombre de personnes, la tension est également adaptée

Donc le jeu est tout autant intéressant à 2 qu’à 4

Alors, Azul : Les Vitraux de Sintra, c’est bien? Critique

Pas facile de suivre le succès d’un jeu. D’autres s’en sont déjà cassé les dents. Après un succès de ouf pour Azul 1, qui a remporté les prix les plus prestigieux du marché en 2018, Azul 2 se prend les pieds dans le tapis

On était impatient (ou pas) de jouer à la suite, et pouf, le jeu est loin d’être top

Clunky, long, lent, un décompte final tarabiscoté, et surtout, l’impression de ne rien construire du tout car on passe sa partie à remplir pour vider

Frustrant

Dans Azul 1, on avait presque l’impression de composer une structure chatoyante, un dessin réalisé avec les petites pièces de couleur

Cet Azul 2 se veut un poil plus complexe, sans être trop profond non plus, pour s’adresser à un parterre de joueurs et joueuses qui auraient déjà fait le tour d’Azul et qui chercheraient un défi plus costaud

Mais en soi, comparé à son grand frère, ou pas, le jeu sonne creux et ne parvient pas à passionner. On y jouera, mais sans cœur ni conviction

Alors, Azul : Les Vitraux de Sintra, faut-il y jouer?

Non

Mais vraiment pas

Azul, les Vitraux de Sintra, c’est un peu le Matrix 2 (et 3) du jeu de société

Le 1 était démentiel. La suite ratée

Score:

Anticipation: 3/5: Comment réussir à sortir une suite d’un excellent jeu? Queendomino s’est cassé les dents. Est-ce qu’Azul y parviendra? Pas facile

Pendant la partie: 2/5. Des règles simples, fluides, un peu « complexes » et « exigeantes » que dans Azul 1, rien de méchant non plus, mais qui ne parviennent pas à rendre l’expérience de jeu passionnante ou inoubliable

Après la partie: 1/5. On y rejoue? Non

Score: 2/5. Au vu du marché pléthorique de jeu de société, Azul, Les Vitraux de Sintra ne présente, en soi, aucun intérêt. Il y a, sur le marché, de bien meilleurs jeux. Un jeu de l’éditeur Next Move. Ici, c’est plutôt un jeu: Next. Tout court

Et encore une chose

Pratiquement en même temps qu’Azul, Les Vitraux de Sintra, l’éditeur Québécois Next Move et propriétaire de Tric Trac a sorti un autre jeu, Reef. Egalement très proche d’Azul. Nous en parlerons tout bientôt

Vous pouvez trouver Reef sur Philibert ici

Et encore une dernière chose

Vous pouvez consulter les règles d’Azul 2 en anglais ici

Vous pouvez trouver Azul 2 chez Philibert ici

Chez Jeu du Bazar ici

Et si vous habitez en Suisse, chez Helvétia Games Shop ici

  • Date de sortie : novembre 2018
  • Langue : Français
  • Auteur : Micheal Kiesling
  • Illustrateur : Chris Quilliams
  • Editeur : Plan B slash Next Move
  • Nombre de joueurs : 2-4 (optimum: 2-4)
  • Age conseillé : dès 8 ans
  • Durée : 45 minutes
  • Thème : vitraux
  • Mécaniques principales : tuiles, placement

12 responses to Azul : Les Vitraux de Sintra. Le Matrix 2 du jeu de société

  1. Guillaume Jay says:

    Je ne comprends pas la remarque sur le refill (fin de manche) différent d’Azul 1.
    Il est écrit « Pour le faire, on doit attendre que TOUTES les pièces, du centre de la table et des fabriques, aient été prises
    Et c’est seulement à ce moment-là qu’on peut procéder à un refill, pas avant. »
    Du coup, j’ai cru que j’avais échappé un point (1) mais la regles d’Azul 1 dit :
    « Cette phase se termine lorsque le centre de la table ET toutes
    les fabriques sont vides. »
    (1) ce qui peut m’arriver, sans compter que le gars qui m’a appris Azul avait compris que le jeu se terminait dés qu’un ligne OU colonne était finie…

    • Gus says:

      Bien vu Guillaume, vous avez raison, ce n’était pas très clair

      Merci pour votre intervention

  2. Sébastien says:

    Je ne suis d’accord, . les vitraux de Sintra est autant interactif que son frère.. c’est presque le même jeu mais pour apprendre, personnellement, je commencerais par celui là.

    • Gus says:

      Merci Sébastien pour votre avis

      Et vous avez raison, les deux proposent la même interaction. Ils scorent les deux un 2/5 sur l’IGUS

  3. Loyez says:

    Bonjour,Gus! J’ai fait 2 parties et je le prèfère légèrement à son grand frère,je l’ai trouvé plus punitif avec les carreaux brisés. Le matériel est moins joli et classe que le premier Azul(la tour à vitraux est moche!) mais le plaisir est bien présent!

    • Gus says:

      Merci pour votre retour Stéphane

      Belles fêtes de fin d’année à vous

      Bon draft!

  4. Stéphane says:

    Merci, à vous aussi! Champagne et foie gras toasté autour d’un bon jeu! 2018 a été une chouette année ludique! J’ai acheté Luxor et Les Charlatans de Belcastel suite à vos articles,hâte d’y jouer!
    Bonnes fêtes!

  5. mousticmax says:

    Yep. Pour ma part j’ai bien apprécié Azul Les vitraux.
    Je ne comprends pas vraiment le 2/5, au vue d’autres critiques de jeux. Mais bon, tous les goûts sont dans la nature !!
    Azul Les vitraux me semble effectivement moins lisible, moins palpable que le 1er, mais plus exigeant et engageant plus de choix de la part du joueur au rapport du placement de son vitrier. Malin, à mon sens.
    Bref… Je me demande si Gus and Co aurait mis 2/5 à Azul Les vitraux si il était sorti avant le 1er… Suspens.
    Merci pour tous ces articles !!

    • Gus says:

      Merci pour votre retour 🙏🏼

      Chez nous, gros flop. Même sans Azul 1 le jeu n’aurait pas passé

      Bonne année 🥳

  6. Jean Sébastien says:

    Bonsoir !
    Si les vitraux de sintra m’ont déçju dans un premier temps, je suis devenu depuis, un fan de ce jeu ! Qui me parait plus dur au niveau marquage des points, que ce soit vrefsion A ou version B
    Par contre, j’aurais besoin d’une précision car ce fut un sujet presque de dispute sur un point de règles…

  7. Jean Sébastien says:

    oops, suite et fin de mon message précédent :
    Au moment où j’ai rempli mon dernier vitrail pour la deuxième fois, est ce que mon ouvrier revient automatiquement au départ ou dois je attendre le tour suivant et donc passer un tour ? Je pencherai pour cette 2eme interprétation…

A vous de jouer! Participez à la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.