Preview : Loony Quest chez Libellud

LQ-box

Au festival de Cannes j’ai eu la chance de découvrir Loony Quest (LQ) en avant-première. Attention, jeu ébouriffant. Et je ne dis pas ça parce que je n’ai pas de cheveux.

Présentation

Après avoir réinventé le Pictionary dans PIX, les compères ludiques David Franck et Laurent Escoffier nous reviennent avec un jeu de dessin délire. Vraiment délire.

LQ est prévu pour 3 à 5 joueurs pour des parties fun d’une vingtaine de minutes pour toute la famille, avec une sortie prévue pour septembre-octobre 2014.

Principe

On place un tableau dans la boîte de jeu, et chaque joueur doit essayer de relier un point A à un point B, ou toute autre mission, à main levée, en regardant le tableau mais sans y appliquer sa feuille. Décrit comme ça ça paraît plutôt compliqué, mais en fait non.

Il faut observer le tableau, le visualiser sur sa feuille blanche et tenter ensuite de tracer le meilleur itinéraire possible qu’on placera plus tard en calque sur le tableau pour voir quel le joueur y sera parvenu le mieux.

LQ est clairement inspiré des jeux vidéo de plateformes dans lesquels il faut sauter partout, éviter les méchants (les loonies dans LQ) et collecter des trésors de tous les côtés. LQ, c’est pareil. Mais en collectif, en dessin et en jeu de société. Et c’est vraiment fun.

Alors?

Perso, je déteste dessiner. Parce que je suis une vraie bille. Et parce que tous les membres de ma famille sont des artistes, du coup je me sens encore plus frustré (j’ai d’ailleurs rendez-vous avec mon psy cet après-midi mais j’arrête de parler de moi).

LQ va clairement cartonner. Après 2-3 années plutôt calmes et des sorties en demie-teinte depuis leur box office Dixit, la fin d’année 2014 va être forte pour Libellud, entre LQ et Lords of Dixit XIDIT, la version remasterisée d’Himalaya.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

2 Comments

  1. Je ne sais pas si le jeu va cartonner ou pas, mais il le mérite, car le principe est sympa et sort de l’ordinaire, mais aussi car on a l’impression de jouer à un jeu vidéo.
    Et puis, enfants et parents (rapidement en s’ajoutant des contraintes, pour corser leur partie et faire jeu égal avec les enfants) vont s’amuser. C’est magnifiquement illustré et annoncé à 23€ pour un matos abondant : moi je dis chapeau à l’éditeur…

  2. Pareil. Jeu superbe. surprenant. Si le prix se maintient au niveau annoncé, on aurait tort de s en priver. (prévoir des feutres lavables quand même)

Laisser un commentaire