Critique de jeu : Targui

pic1632840

Jeu à 2 joueurs uniquement, à partir de 12 ans, d’une durée de 60′. Créé par Andreas Steiger, Targui (Ti) est sorti en allemand en printemps 2012 et en français chez Filosofia, distribué par Asmodée, en printemps 2013. theme Ti propose un thème exotique et original, le milieu désertique et nomade des Touaregs. Targui signifie d’ailleurs touaregs, les hommes bleus comme on les appelle. Non pas les schtroumpfs.

On est bien dans un jeu à l’allemande, le thème fait un peu contre-plaqué, on pourrait construire des abbatiales au bas moyen-âge ou cambrioler des musées dans les années Folles que ça ne changerait pas grand-chose au jeu. Mais le thème est « frais », différent. On convoite et marchande du poivre, du sel, des dattes.

Targui4materiel

Les illustrations ne « cassent pas des briques », on est plus dans le fonctionnel que dans l’artistique, et on a bien affaire à du MPC (meeples-papier-carton). Le matériel n’est pas phénoménal mais il est tout à fait convenable.

Targui3
matos en allemand

mecaniqueOn pourrait over-simplifier Ti en le présentant comme un (énième) jeu de placement d’ouvriers et de construction. On place ses meeples sur des ressources qui permettront ensuite de construire des cartes/bâtiments.

Rajoutez à cela un voleur qui opère un raid à des moments précis de la partie et qui vous oblige à payer des ressources ou à perdre de points de victoire et on se situe bien dans un jeu à l’allemande à la grammaire habituelle à la croisée entre Feld (Trajan, Bora Bora) et Rosenberg (Agricola, Le Havre).

Mais cette over-simplification porterait ombrage au jeu, car ses deux mécaniques principales sont juste délicieuses et ingénieuses.

  1. Pour obtenir des éléments on place ses trois meeples, un chacun son tour, autour d’une matrice de cartes. Au croisement colonnes/lignes on pose alors deux marqueurs supplémentaires. Les joueurs obtiendront donc 5 éléments, à eux d’en choisir l’ordre d’acquisition. Et évidemment, les éléments centraux obtenus par croisement seront plus intéressants.
  2. Les cartes obtenues seront placées dans son aire de jeu en matrice de 3×4, sachant qu’on obtiendra des points de victoire supplémentaires en fin de partie si on a réussi à aligner des cartes aux symboles semblables ou différents.

Targui2

Ces deux mécaniques sont juste excellentes, et le première demande d’opérer des choix idéalement judicieux et souvent douloureux. interactionSi l’interaction ne paraît pas forcément forte puisqu’on ne peut pas s’en prendre directement à la zone de jeu de son partenaire (je préfère le mot « partenaire » à celui « d’adversaire »), la pose de ses meeples est cruciale puisqu’elle permet de bloquer l’autre joueur et de l’empêcher d’obtenir certains éléments, notamment des cartes tribus à placer dans sa zone de jeu. Donc oui, l’interaction est plutôt forte.conclusionSi Ti pourrait apparaître comme un énième jeu à l’allemande sans grande originalité, ses deux mécaniques principales le rendent extrêmement riche, intéressant, captivant et attachant. Un excellent jeu à deux au thème exotique et radieux parfait pour cet été.

Et la durée de vie? À part les cartes du contour de la matrice, numérotées et ordrée, celles du milieu sont placées au hasard et donne donc des configurations à chaque fois différentes, donc des parties diamétralement différentes.

Je placerais Ti comme l’un des actuels meilleurs jeux à deux de gamme moyenne, ni trop lourd ni trop léger, nerveux, tendu, avec Agricola Terres d’Elevage (aussi chez Filosofia), Mr Jack à New York (bien mieux que Londres) et le sport matelas.

Attention toutefois, n’oubliez pas de lire cet article trouvé au hasard sur le net qui présente 11 raisons de ne pas jouer aux jeux de société en couple.likeLes deux mécaniques riches et tendues

Des parties intenses, quelles ressources prendre, quelle carte acheter, bloquer ou se développer…

Un thème exotique et des couleurs sableuses très estivales

Des règles claires qui s’apprennent très vite

Un doux et beau mélange entre tactique, on optimise son tour en cours, et stratégie, on cherche à se développer à long-terme dans sa zone de jeu grâce aux différentes combos

Des cartes tribus qui renouvellent bien la partie et donnent des combos intéressantes.

Un très très bon jeu. Et largement moins cher et moins polluant qu’un vol Genève-Nouakchott pour voir le désert.paslikeUn hasard important dans la pioche de nouvelles cartes qui peut favoriser le premier joueur, mais ce n’est pas si grave puisque le premier joueur change à chaque tour et que les cartes défilent. Mais il peut être assez rageant de voir une carte über-intéressante sortir au tour de son partenaire.

La carte de contour « Fata Morgana » extrêmement puissante qui pousse très souvent à s’y placer. Le pouvoir de cette carte permet en effet au joueur de déplacer son marqueur sur n’importe quel emplacement libre du centre de la matrice, un avantage considérable (qui fait un peu penser à la porte de Caylus, pour les connaisseurs).

Certaines cartes aux pouvoirs peu clairs qui peuvent être matière à interprétation. Problème de traduction? De développement? Comme les cartes ne sont pas explicitées dans les règles, on peut parfois hésiter. Exemple la carte oasis contre le raid. Une fois construite / posée, il est indiqué qu’on ne doit plus payer pour un raid. Un raid. Le prochain? Un seul dans la partie? Tous? Une FAQ officielle serait la bienvenue. Je dis ça je dis rien. Filo, si tu nous entends…

Pas assez de points de victoire à disposition selon les parties, ce qui oblige les joueurs à les marquer ailleurs (tatouage, sable, etc). Mais je pinaille, on ne va pas boycotter le jeu pour autant.

maisEt pourquoi pas proposer une mini-extension Gus&Co au jeu?

Eau : qui dit touaregs dit désert, donc eau. L’eau pourrait être une ressource joker qui pourrait en remplacer d’autres.

Chameau : qui dit touaregs dit… ok j’arrête. Chaque joueur pourrait avoir un chameau en meeple (à la Yspahan. Des chameeples, ou des dromeeples) qu’il pourrait utiliser à la place de l’un de ses marqueurs pour aller n’importe où à la Fata Morgana. Ou pas.

Des nouvelles cartes tribus funky.

2 Comments

  1. Cela à l’air d’être un excellent jeu.
    Par contre je planquerai la boite tellement je la trouve moche… (oui je sais, c’est un avis tranché)

    1. Excellent jeu en effet Nicolas. Déjà 10 parties au compteur. Et pas lassé.

      Pour la boîte, c’est « beauty is in the eye of the beholder »…

Laisser un commentaire