Divinare, mini-errata (et mini-critique, en passant)

Par défaut

Divinare est sorti fin avril / début mai 2012 aux éditions Asmodée, créé par Brett J. Gilbert.

Les parties sont courtes, une trentaine de minutes, de 2 à 4 joueurs (mais mieux à 4), sur le thème (original) d’un tournoi de divination à la fin du 19e siècle.

Il faudra parier / deviner le nombre de cartes de 4 couleurs qui seront sorties à la fin du jeu. Des points seront attribués selon les bons paris (ou pas).

A son tour, on doit poser une carte et ensuite obligatoirement déplacer son marqueur sur la piste de paris de la couleur correspondante. Simple, ou presque, si ce n’est que selon le nombre de joueurs, on doit encore se passer des cartes parmi, ce qui donne plus d’informations sur le nombre de cartes en circulation, mais brouille également les pistes car embrouille la mémoire. Surtout ne pas jouer à ce jeu avec Rain Man.

Le matériel est simple (carton, cartes) mais superbement illustré, comme souvent chez Asmodée.

Le jeu est au final un bon petit jeu malin, léger, un jeu de déduction bien plus léger et agréable que le lourdingue et poussif Mystery Express (Antoine Bauza, Serget Laget) sorti il y a quelques années chez DoW. Sleuth, dont Mystery Express était largement inspiré, certainement l’ancêtre avec Cluedo des jeux de déduction, fonctionne également de la même manière, avec un matériel certes moins chatoyant (mais c’est normal, vu son âge).

Divinare est un petit jeu de déduction, de mémoire, de prise de risque, de bluff et de tactique.

Rien de transcendant, plutôt familial, un jeu pour non joueurs / casual comme on dit dans le milieu, mais pas inintéressant non plus pour sa prise en main ultra-rapide et ses parties courtes et remue-méninges.

Et on va encore m’accuser de faire ma râleuse, mais payer près de 20 euros pour un petit jeu pareil avec quelques bouts de carton et 36 cartes, ça fait quand même un peu cher, même si les illustrations sont jolies.

Errata

Attention, les règles à 2 et 3 joueurs ne sont pas explicites !!!

En page 3 il est indiqué qu’il faut distribuer 6 cartes par joueur

Or, cette distribution / mise en place est uniquement prévue pour 4 joueurs.

A 2 / 3 joueurs, il y a certes des règles spécifiques en page 6

Mais rien n’est dit sur le nombre de cartes à distribuer.

Cela est toutefois clairement indiqué sur les cartes action, mais fallait y penser, puisque ce n’est pas le cas dans les règles.

A 2 joueurs, on en distribue donc 12 cartes par joueur (donc le double),

et à 3 joueurs, 8 cartes par joueur.

A 2 joueurs

A 3 joueurs

A 4 joueurs

Pour télécharger les règles du jeu

Et en attendant, en parlant de jeu de déduction et de Sleuth, voici un extrait de l’excellent film Sleuth sorti en 2007 avec Michael Caine (Batman) et Jude Law (Sherlock Holmes)

Et j’en rajoute une couche, mais si vous aimez les jeux de déduction, je ne peux que vous conseiller le Sherlock Holmes Live dans les rues de Genève le 9 juin !

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s